Nos trésors cachés Sante

178 pages
Extrait
de Enzie Macorra Vincente
Nos trésors cachés Sante Enzie Macorra Vincente
Synopsis

L'auteure allie une partie théorique de la médecine chinoise et ses principes au parcours de Fanny une femme multiple, à la fois forte et fragile, allant de l’avant malgré ses désillusions. Elle croise enfin Miguel. La rencontre est prometteuse quand tel un tonnerre, un fait déroutant vient complètement changer le cours de son existence.

Un roman témoignage de l’énergie extraordinaire existant
en chacun de nous.
À lire en ligne ou papier www.enziemacorravincente.fr

Publié le 25 Janvier 2022

Les statistiques du livre

  1235 Classement
  38 Lectures 30 jours
  496 Lectures totales
  +120 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Paula Pons
Merci à vous pour ce commentaire. Il me plait beaucoup que la découverte de mon premier mon livre " Nos trésors cachés" vous révèle de l'intuition. Si vous y trouvez de l’intérêt alors cela m’invite à faire découvrir les nouvelles pages d'un cahier : "Mères de coeur" que je mettrais en lecture sur MBS.
Je réfléchis encore à votre commentaire sur mon ouvrage « Franchir le pas… partir », que vous avez raison d’appeler la « Saga sicilienne » car c’est le titre que je lui avais donné dans un premier temps. Vos commentaires me donnent du courage à l’améliorer. Je vais dans ce but demander un diagnostic. Merci.

Publié le 16 Février 2022

C’est amusant, grâce à vous j’ai un peu le don de voyance ! je relisais mon commentaire sur votre saga sicilienne, et le voilà ce roman avec des personnages principaux forts que l’on suit, auxquels on s’attache. Vous avez raison de l’avoir inscrit comme un carnet de voyage, voyage en soi, je vous ai lue avec l’intérêt que l’on peut avoir pour les choses que l’on ignore, avec un laisser aller salvateur. Merci.

Publié le 16 Février 2022

@Catarina Viti,
Je vous remercie de votre intervention car je me demandais justement, si la théorie ainsi présentée ne nuisait pas à la lisibilité de mon livre.
De mon point de vue les principes de santé traditionnels chinois sont précieux au quotidien. Mais vous n’avez pas tort, la médecine Traditionnelle chinoise avec au grand T, est un casse-tête (chinois) ; hermétique, éloignée de nous ; ce n’est pas notre pensée, ni notre langage. Complexe, elle demande des connaissances approfondies des textes et de longues études et expériences. Les remèdes, de par mon vécu, sont infects mais très efficaces.
Je ne peux que mettre en lumière mon expérience et les résultats sur mon état de santé, sans aucune exagération, ni mise en danger d’autrui. La plupart des médecins spécialistes ou généralistes s’étonnent de mes bilans et de ma résistance. Néanmoins, je n’ai trouvé ni dans ma ville de Nice, ni des villes proches, de médecin Traditionnel chinois digne de ce nom, en dépit d’une plaque reluisante apposée à leur porte. Ceux visités avouaient leur méconnaissance des principes et des pouls entre autres.
Par contre, à Hongkong, j’ai consulté dans l’urgence un médecin à 8 heures seulement de mon retour en France compromis en raison de mon état de sante; passée au contrôle température, j’ai pu embarquer à temps avec quelques pilules distribuées au compte-goutte, juste ce qu’il fallait pour 3 jours. On ferait bien de s'en inspirer. Mais tout n'est pas noir ou blanc, mais souvent un peu gris...
Le titre de mon livre est : « Nos trésors cachés » et le sous-titre « Bien-être santé et harmonie », et
avant tout bien-être.
Au plaisir de parcourir à mon tour un de vos ouvrages; mais il me faut du temps, quelques heures ne me suffisent pas.

Publié le 26 Janvier 2022

Il est possible que la médecine traditionnelle chinoise soit simple, de bon sens, à la portée de tous; la médecine Traditionnelle chinoise en revanche ne l'est pas du tout... c'est le moins qu'on puisse dire.
Réduire la seconde à la première (ce que vous ne faites certainement pas) est une tendance assez récente, mais généralisée, que bientôt plus une voix ne viendra contredire (ils sont morts les Lavier, Laville-Méry, Duron, Chamfrault, Husson, Leung Kok Yuen (encore que ce dernier...) et plus proches encore, les Blard, Bollet, etc. Heureusement, il reste des Motte).
La minuscule ou la majuscule d'une lettre (ici, le t) crée un gouffre entre une Science extrêmement complexe (il faut des années d'études, de pratique et d'observation pour comprendre le fonctionnement des Kan et des Che, et en découvrir les modalités d'application, et ne parlons pas de certains chapitres du Su Wen sur lesquels un gars comme Laville-Méry se grattait encore la tête à une encablure de sa mort).
Ce commentaire n'a d'autre but que de mettre un coup de projecteur sur cette différence entre des pratiques qui pourraient paraître semblables vues de très loin, sans lunettes et dans l'obscurité, et ne préjuge pas du livre que vous nous présentez.
Bonne continuation à vous.

Publié le 26 Janvier 2022