Voyage au pays de mon cœur

13 pages
Feuilleton
de Enzie Macorra Vincente
Voyage au pays de mon cœur Enzie Macorra Vincente
Synopsis

J'ai vu longtemps ma mère apparaitre toute jeune dans mes rêves. On ne guérit jamais du départ prématuré de l’un de ses parents surtout quand on est encore une enfant…
La petite fille a grandi. Au fil du temps je découvrais en quelqu’une de mes ainées rencontrées dans l’exercice de mon activité (le soin), une mère de cœur. À chacune sa différence : joyeuse ou tourmentée mais toujours touchante.
J'ai grande envie de vous embarquer pour un petit tour à la rencontre de mes mères de coeur : Hughue, Reinette, Simone, Tsa Nenetta… sous forme de feuilleton ou de cahiers faisant suite à mon ouvrage "Nos trésors cachés".
Un petit commentaire pour améliorer mes écrits serait bienvenu. Pour cela merci d'avance !

Publié le 18 Février 2022

Les statistiques du livre

  2137 Classement
  25 Lectures 30 jours
  510 Lectures totales
  +8 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

alain.lheureux.372
Merci pour vous message. J'ai lu quelques vers au hasard de vos poèmes. Compliments et bonne chance à vous.
Enzie

Publié le 17 Août 2022

Bonne continuation ! De "aux galops de l'inconnu "

Publié le 15 Août 2022

@Paula Pons
Merci beaucoup pour votre commentaire délicat.
Feuilleton n’est peut-être pas le bon terme. Pourrait-on dire cahiers ou nouvelles ? Ces écrits font suite à « Nos trésors cachés » mon premier ouvrage.
Le sujet est le voyage dans le temps qui passe, par conséquent de la vieillesse qui s’installe… et de la relation de chacun avec les ainés qui, à un moment donné devient particulière.

Je viens de modifier mon texte pour ne pas entrer directement dans la chambre d’hôpital. Néanmoins peu de choses sont modifiés car c’est là, dans une chambre d’hôpital que l’auteure réalise qu’elle n’est plus une jeune femme et qu’à partir de ce qui semble être un compliment, elle perçoit alors ses propres fragilités, ses peurs et surtout le désir profond d’aider ces personnes que le hasard a mises sur sa route. Ce sont souvent de fortes personnalités qui n’en demeurent pas moins fragiles. L’auteure thérapeute éprouve le besoin d’entourer de tendresse ces personnes devenues amies, comme on materne un parent âgé ; celui qui justement lui manque. En fait, à chaque épisode apparaitra un personnage, une relation nouvelle.

Je constate que mettre ces récits à la troisième personne n’est pas une bonne idée surtout quand ils avaient été écrits à la première personne. Qu’en pensez-vous ? Merci de me donner votre avis, si cela ne vous déplait pas.

Publié le 16 Mars 2022

C’est difficile de commenter le début d’un feuilleton (je ne sais pas où vous en êtes de vos épisodes), mais je me lance un peu néanmoins! Je pense qu’il faudrait quand même que vous donniez un peu de contexte (vs rentrer immédiatement dans une chambre d’hopital), dire l’ambition que vous avez, où vous voulez nous emmener, en combien de temps…. Bref, nous donner un peu le mode d’emploi. Et puis, s’il y a différents personnages, j’imagine qu’ils ne parlent et pensent pas tous pareil, ce que nous lecteurs devons / devrons sentir. Voilà, une fois encore, je n’ai pas compris où vous en étiez de cet exercice, mais je trouve ça formidable et vertueux d’en avoir l’ambition.

Publié le 15 Mars 2022