Super pouvoirs d'un simple juriste

469 pages de Philippe RIBAGNAC
Super pouvoirs d'un simple juriste Philippe RIBAGNAC
Synopsis

Ma vie de juriste est celle d'un samouraï des temps modernes au service des victimes -riches ou pauvres - de l'impitoyable système actuel.

D'où vient ce désir de combat ?

- Seul moyen trouvé pour gagner ma vie ?
- Volonté de puissance ?
- Idéalisme politique ?
- Addiction au risque ?
- Besoin de considération ?
- Sadomasochisme ?

C'est plutôt l'ivresse de se sentir INDISPENSABLE à ceux qui ne peuvent plus compter que sur moi, afin de mériter la récompense suprême : leur CONFIANCE vive, profonde et sincère.

Car s’il a bien appris la maîtrise de son art, rien – absolument rien - ne peut résister à un "Chevalier du Droit" dans le monde d’aujourd’hui aussi intimidant, complexe et perfide soit-il.
CE LIVRE EST DISPONIBLE À L' ACHAT SUR LE SITE : CoolLibri.com

Publié le 17 Juin 2022

Les statistiques du livre

  28 Classement
  525 Lectures 30 jours
  920 Lectures totales
  +4 Progression
  78 Téléchargement
  1 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Palamède
Merci de votre fidèle intérêt pour mes publications sur mBS. Vous incarnez à mes yeux l' "honnête homme" au sens classique du terme, qui s'intéresse sincèrement à tout mais sans oser sortir de ce qu'il croit être ses limites personnelles et son bon sens.

Pardon, néanmoins, de relever deux paradoxes dans votre propos :

1 - Comme clairement indiqué dans l'avertissement liminaire, mon ouvrage n'a précisément été conçu qu'au profit des non initiés pour leur permettre d'accéder enfin à des réalités qui leur sont habituellement masquées : a contrario, le livre a beaucoup moins d'intérêt pour des juristes déjà coutumiers du monde des affaires; Le lecteur qui oublie tout complexe inhibiteur pour chercher simplement à nourrir sa saine curiosité n'aura aucun mal à entrer dans cet univers où il apprendra selon moi des choses bien plus concrètes et utiles que dans les simples fictions qui trichent toujours plus ou moins avec la réalité...

2 - N'y a-t-il pas encore plus de risque de perte de données intéressantes en renonçant carrément à la lecture plutôt qu'en sautant simplement les passages qui inspirent moins dans l'immédiat (et qu'on pourra toujours lire plus tard , puisque mon texte peut se voir comme une succession d'anecdotes parfaitement lisibles séparément, comme dans un recueil de nouvelles où une encyclopédie: rien n'oblige à tout lire dans l'ordre, on peut "picorer" selon sa fantaisie...)

Bien cordialement
Philippe Ribagnac

Publié le 21 Juillet 2022

Je partage le point de vue de Philippe Doro et comprends votre réponse. Néanmoins, pour des non initiés du barreau, c'est un peu ardu. Et sauter des pages, comme vous le suggérez, compliqué, moi je ne sais pas faire, j’aurais l’impression de louper un point important de l’intrigue, de la démonstration.

Publié le 20 Juillet 2022

@Elran Valceka
Merci de votre intention. Le livre, rempli d'anecdotes, est conçu pour pouvoir être lu ici ou là, par n'importe quel bout, et même un avis très partiel me sera précieux...

Publié le 28 Juin 2022
5
je vais le survoler et vous en dirai des nouvelles
Publié le 27 Juin 2022

@Philippe Doro
Merci de votre intérêt pour ce livre : j'aime aller jusqu'à l' EXTRÊME BOUT bout des choses, à contresens de la tendance moderne à tout survoler superficiellement à cause de l'éternel "manque de temps" qui affadit terriblement nos vies.
J'ai donc tenu à conserver entièrement mon long récit, sachant qu'il est extrêmement facile au lecteur de "picorer" ici et là ce qui l'accroche, et de passer très vite quand le texte lui parle moins.
Si par exemple les deux premières parties sur mon initiation au Droit et mes réflexions générales sur la matière intéressent moins un lecteur, il lui suffit de passer directement à la troisième partie ! idem sur certains témoignages un peu plus techniques dans la suite... Car le livre est conçu de façon à pouvoir être lu aléatoirement en prenant n'importe quel passage. au hasard.

De mon côté, je viens de prendre connaissance de votre ouvrage et vous ai déjà adressé un premier commentaire.

Publié le 20 Juin 2022

A la lecture du synopsis, j'avais trouvé le sujet intéressant. Une sorte de polar réaliste et original dans le monde des juristes et des avocats fiscalistes. Mais 488 pages, c'est beaucoup, et sans doute trop rebutant pour le lecteur. Il me semble, par exemple, que la partie autobiographique, qui débute le livre, n'était pas indispensable. Idem pour les longues réflexions générales sur le Droit ou les considérations politiques qui remplissent la deuxième partie. Bref, j'ai l'impression que votre texte gagnerait à être condensé, et ramené à un format plus accessible.

Publié le 19 Juin 2022