Le retour d'Ursalim

82 pages de Philippe De Vos
Le retour d'Ursalim Philippe De Vos
Synopsis

Ce texte fait suite au roman « Page 24 ». Cependant, il peut être lu totalement indépendamment de ce volume.
Il s'agit d'un amusement, un divertissement, une espièglerie.
Je le dépose pour la 3e fois. Les fois précédentes, un certain nombre de lecteurs n'ont pas compris cette suite. N'ont pas compris que le retour de l'ange Ursalim sur l'Ile Saint-Louis ainsi que le retour du jazz-band, de Clara et finalement de l'éditrice Paris (Parisse) était un jeu. IL ne faut rien y voir d'autre qu'un rebondissement joyeux, je l'espère, plein d'humour. On appelle cela une suite parce qu'on reprend les mêmes personnages, mais dans Page 24, l'action se situait au bord des falaises d'Ault alors qu'ici, on est en plein Paris.
PS : Cette histoire fut écrite avant l'incendie de Notre-Dame.

Publié le 09 Juillet 2022

Les statistiques du livre

  1017 Classement
  38 Lectures 30 jours
  473 Lectures totales
  +71 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 2 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@galodarsac
J'ai quand même peine à croire que mon profil est le bon pour la canonisation. Les saints étaient des gens capables de se faire massacrer avec le sourire, puisqu'ils croyaient en Dieu. Moi, je suis plutôt du genre à rendre la monnaie de la pièce. Un saint pas très zen ! Mais bon ! Innovons !

Publié le 05 Septembre 2022

@Philippe De Vos En effet les canonisations ante mortem ne se pratiquent plus depuis les 1ers siècles, mais pourquoi pas y revenir ? Pour les reconnaître c'est facile, dans l'iconographie l'auréole est... rectangulaire !
Je crois que je vais être obligé de lire Page 24 désormais, avec le breuvage de même nom. Ou un qui s'en approche, les effets devraient être à peu près les mêmes :)
PS : Je ne dois pas encore être un poète accompli alors, car je ne consomme rien d'illicite... Mais avec le licite il y a déjà de quoi bien s'inspirer !

Publié le 05 Septembre 2022

Bonjour @galodarsac
Non non non, aucun opiacé pendant l'écriture. Juste une grande révélation qu'il m'a fallu partager. En même temps, cette suite venait après le volume "Page 24" qui m'avait amené à consommer plus que de raison cette bière du même nom et il se peut, à la réflexion, que l'abus d'un mélange malt et houblon monte quelque peu au ciboulot ! C'est une piste à ne pas négliger.
Quoi qu'il en soit, merci de me canoniser de mon vivant, ça n'est pas si fréquent que cela. Si vous avez vent de quelque miracle qui pourrait m'être attribué, je suis preneur.
Bonne journée à vous
Philippe
PS : en général, ce sont les poètes qui sont accusés de consommer des substances illicites !

Publié le 05 Septembre 2022
5
En matière de théologie, nous avons une palanquée de docteurs tous plus soporifiques les uns que les autres. La seule exception que je connaissais jusqu'ici : saint Irénée de Lyon, avec son style captivant et ses considérations profondes mises à la portée du lecteur. Il y aura désormais aussi saint Philippe de Vos, avec un style désopilant, voire déjanté, et nonobstant porteur d'une réflexion beaucoup, beaucoup plus profonde qu'il n'y paraît en première lecture. Cela fait penser au film "rendez-vous avec Dieu", dont je n'ai vu que la bande-annonce mais qui semble être du même acabit. Une telle mise en scène sans se planter, il fallait le faire ! Bravo pour ce joli pétage de plomb ! Entre nous: vous aviez fumé quelque chose ? Bien à vous -LGA
Publié le 05 Septembre 2022

@FANNY DUMOND
Bonjour Patricia… Oui, j'aurais du entrer dans le détail de la page érotique ! Et classer mon histoire dans la catégorie rose qui, il est certain, aurait amené plus de clics. Mais mieux vaut la qualité que la quantité. Seuls les braves sont parvenus ici ! Souvent après avoir dégusté une Page 24 (la bière, mais aussi le roman).
Philippe
Z'auraient pu m'envoyer une caisse de 12, tout de même, avec toute cette pub que je leur fais gratuitement, non ? La civilisation va à vau-l'eau !

Publié le 19 Juillet 2022
5
Bonjour@Philippe De Vos Un dieu blanc, blond aux yeux bleus, en jean, santiags, Lucchese pour être plus précis, qui aime les croissants, pas étonnant que les plus sceptiques vous aient dégagé à la troisième page ! J'attendais de voir si d'autres convaincus comme moi par votre amusement me rejoindraient pour vous dire Bravo Philippe ! le Zorro de la littérature, mais je n'ai rien vu venir. Sniff ! Pourtant, humour toujours, ironie sur les questions existentielles et philosophiques. Moralité : peut-on avoir confiance en son ange gardien ? Et petit reproche : pourquoi avoir privé vos lecteurs des ébats kamasutrains qui vous auraient permis de choisir l'onglet érotique pour votre espièglerie ? Je vous souhaite une bonne après-midi avec quelques Page 24 bien fraîches. Patricia
Publié le 19 Juillet 2022