Cascade de poésie

6 pages de J. Kahlan
Cascade de poésie J. Kahlan
Synopsis

Petit recueil de cinq poèmes.
Bonne lecture et surtout ... n'hésitez pas à donner votre avis pour m'aider à m'améliorer ! ;)

Publié le 25 Août 2022

Les statistiques du livre

  1118 Classement
  40 Lectures 30 jours
  225 Lectures totales
  +271 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@J. Kahlan En effet, les règles sont précises et ne souffrent normalement pas d'exception !
Il est permis de varier les tailles de vers, mais dans un certain cadre, par exemple 3 alexandrins puis un hexasyllabe, ou 3 octosyllabes et un tétrasyllabe, bref généralement le quatrième faisant la moitié des autres.
L'alternance des genres n'a rien de compliqué et vaut pour tout type de rime: suivies, croisées ou embrassées. Si je note en majuscule les féminines et en minuscule les masculines, cela donne: AAbb, AbAb, AbbA.
Lire des recueils de poésie classique est une excellente idée, et humblement je vous propose les miens :)
Concernant votre dernier paragraphe je vous assure que respecter les règles n'est pas si difficile (je suis sûr que vous avez déjà appris des choses bien plus ardues !), et que la satisfaction du résultat est à la hauteur de l'effort fourni !
Pour preuve de cela, je vous offre ce rondeau que j'avais composé ici même (et que j'ai depuis intégré à un de mes recueils) pour un autre auteur aux allants poétiques, invitant au respect des belles règles:

Le poème est un miel pour l’œil et pour l'oreille !
Savoir compter ses pieds n'est point une option.
La règle de Boileau ne souffre exception,
Qui pour l'alexandrin dicte, guide, et conseille !

Au sortir d'un rondeau le lecteur s'émerveille,
S'envole plein de rêve et de dilection :
Le poème est un miel pour l’œil et pour l'oreille !
Savoir compter ses pieds n'est point une option.

Modeste triolet, ballade sans pareille,
Sonnet tout en rondeur et délectation,
Musique pour le cœur, tout en dévotion,
Lorsque le rythme est bon, l'écrit se fait merveille :

Le poème est un miel pour l’œil et pour l'oreille !

En espérant réveiller en vous cet élan salutaire et extrêmement gratifiant qui pousse tous les poètes à se sublimer !
Bien à vous
-LGA

Publié le 27 Août 2022
5
J'ai trouvé ces poèmes très beaux
Publié le 27 Août 2022

Il est déjà très courageux de "s'exposer" et vous l'avez fait... si vous lisez mes deux mini-recueils, vous verrez que mes poèmes sont loin de respecter les règles "classiques", pourtant lorsque je les ai écrit, je trouvais qu'ils sonnaient bien...le nombre de pieds n'est pas toujours ok, j'essaie de m'en approcher... pour les néophytes que nous sommes, je m'inscrirais plutôt dans la catégorie néoclassique ( néo et néo ! ), pourvu que les mots soient beaux !

Publié le 26 Août 2022

@Pierre-Jean LAURIER, merci pour votre retour. Les trois derniers ont été écrits suite à la perception que j'ai eue de trois séjours touristiques. Donc effectivement on pourrait parler de récit autobiographique en rime ;)
J'espère quand même que cela vous a un peu fait voyager ?

Publié le 26 Août 2022

@galodarsac

Hormis "Le voyage", écrit il y a 5 ans que je n'ai pas retravaillé (et qui brise beaucoup de règles !), les autres n'avaient normalement (j'ai peut-être loupé des choses à force de les lire en boucle) plus de problème de "e" en cœur de vers et des pieds constants (après je ne sais pas si on a le droit d'alterner un coup 12 pieds, un coup 13 tous les deux vers comme j'ai fait dans le dernier)

Concernant les hiatus et l'alternance rime masculine / rime féminine, j'ai dû faire des recherches suite à votre message car j'ignorais ces règles. Je ne me rappelle même pas que cela ait été abordé pendant mes cours de français sur la poésie (le cours avait peut-être été un peu simplifié).
L'alternance des genre me paraît compliquée à mettre en place, par exemple si on veut une rime en "ine", cela nous obligerait à faire des rimes croisées ?
Je devrais probablement lire quelques recueils de poésie (comme au temps du lycée !) pour me représenter les différentes techniques d'écriture.

Il est tellement difficile de respecter toutes ces règles et d'écrire un texte qui veut encore dire quelque chose !

Un grand merci pour ce retour en tout cas
Cordialement
J. Kahlan

Publié le 26 Août 2022

Oui, il y a encore du travail ! Pourtant j'aime les deux premiers thèmes et avec un peu de rigueur vous pourriez les arranger, leur donner du rythme... pour moi, les trois suivants ressemblent plus à de petites nouvelles qu'à des poèmes ( le récit n'est pas de la poésie )... le poème doit laisser une image qui n'est pas forcement la même pour chacun, comme un tableau, il doit forcer l'interprétation au moins par quelques vers pour entrer dans l'esprit du lecteur, le transporter ailleurs pendant quelques instants...
Je ne suis pas un grand spécialiste et mon humble avis n'est que sincère...

Publié le 26 Août 2022

@J. Kahlan On sent une volonté de respecter les règles, mais
- le nombre de pieds n'est pas constant
- il y a nombre d'hiatus externes
- des 'e' non élidés en cœur de vers
- le non respect du genre et nombre des rimes
- le non-respect de l'alternance rime masculine / rime masculine
entre autres...
Je vous invite à consulter les sites de versification (par ex https://www.gil-poesie.fr/ver_levers.php, mais il en existe d'autres)
Ces contraintes peuvent paraître décourageantes, mais elle sont au contraire très libératrices !
Bon courage :)
Bien à vous
-LGA

Publié le 26 Août 2022