BIO

43 pages de Zoé Florent
BIO Zoé Florent
Synopsis

Les bios étant limitées ici à 800 caractères, voici celle de Zoé Florent, alias Michèle C., alias Lamish, développée... Plus un petit bonus qui n'est pas de moi ; il vise à prémunir les nouveaux-venus contre le « troll », qui sévit ici depuis 2013 et dont il faut bien reconnaître l’indéniable habileté (précision ajoutée pour éviter toute confusion avec un auteur qui s'est senti visé)... On vit sous haute surveillance, ici :-)...

Publié le 11 Septembre 2022

Les statistiques du livre

  211 Classement
  112 Lectures 30 jours
  521 Lectures totales
  -17 Progression
  0 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

20 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Camille Descimes Je persévérerai, alors... et oui, serrons-nous les coudes, Camille ;-).
Les dérives sociétales, les souffrances personnelles, les désaccords, les situations les plus inconfortables... rien ne justifie le manque de respect de l'autre.
Tout peut se formuler dans la décence, avec courtoisie. C'est indispensable au bien vivre ensemble ; sans compter que si le but est de convaincre, de faire avancer les choses, de débloquer les situations, de régler les conflits, il a plus de chances d'être atteint dans le respect mutuel.
Bonne journée. Amicalement,
Michèle
PS : remettre mes écrits ici ? je n'en avais pas l'intention ; en tout cas pas façon "réchauffé". Je reconsidérerai donc la chose pour mon prochain roman... En attendant, peut-être vais-je remettre en ligne "Un Noël inattendu", qui avait relativement fait l'unanimité, ici ;-). Une façon de remercier cette plateforme qui a accueilli l'auteur novice que j'étais, en 2015 ; parce que la période de l'année s'y prête aussi...

Publié le 17 Octobre 2022

Bonsoir @Michèle C.
Vous verrez, si vous persévérez avec mon petit dernier (Primum non nocere) que je leur consacre aussi quelques pages :) En fait, c'est suite à un échange assez houleux que l'idée d'écrire mon 2ème roman est venue. J'étais absolument consternée par certains propos. Je pense sincèrement que la malveillance par écran interposé, même en prétendant qu'il s'agit de simples critiques fondées, est terriblement destructrice. Une critique fondée peut toujours être formulée de façon constructive. Derrière la plupart des pseudos, ce sont des gens qui donnent une part intime d'eux-mêmes, et chacun mérite le respect de tous. Enfin, c'est valable dans n'importe quelle situation de la vie quotidienne, que ce soit sur internet, au boulot, dans la rue : la courtoisie, le respect, toutes ces valeurs sont indispensables. Si quelque chose cloche, ne nous plait pas, rien ne nous empêche de le formuler poliment avec bienveillance. Jamais je ne me permettrais de m'exprimer comme certains ici, ni avec un confrère ni avec mon personnel.
Serrons nous les coudes ;)
Bonne soirée, à très bientôt (et je vous lirai avec plaisir, également, dès que vos écrits seront à nouveau sur le site :)
Amicalement,
Camille

Publié le 16 Octobre 2022

@Bahloul Cher Mohamed, je te remercie pour ton sympathique message et sa lumineuse guirlande étoilée. Note que j'accepte comme un encouragement, même si la qualité littéraire n'a rien à voir là-dedans ;-).
Il m'a semblé utile de marquer le coup, car les agressions finissent toujours par disparaître après les suppressions de comptes et de pages sur lesquelles ils se sont manifestés. Pour l'avoir vécu à de nombreuses reprises, je sais que cette action ne suffit pas, puisqu'elle laisse le champ libre à de nouvelles manifestations agressives ou méprisantes, qui, à leur tour, finiront par disparaître... confirmant ainsi l'impression d'une histoire sans fin à ceux qui fréquentent MBS depuis longtemps.
Je ne me fais pas trop d'illusions sur l'efficacité à long terme de cette bio, mais, pour l'instant, ses répercussions me satisfont.
Amitiés,
Michèle

Publié le 16 Octobre 2022

@Camille Descimes De retour d'un agréable week-end prolongé, je découvre votre commentaire enthousiaste qui m'enchante.
Vos pourcentages sont proches de la vérité... Malheureusement, dirais-je, car un mauvais coucheur suffit à contaminer pas mal de monde alors qu'il faut ramer pour faire quelques émules de l'empathie, de la bienveillance. Une tendance qui tend à s'aggraver, en ces temps troublés...
Je constate que cette courte bio et son supplément n'ont pas été inutiles, puisque les "casse-couilles notoires" se font plus discret ; comme c'était son but, je suis ravie ;-).
Bonne soirée, Camille. Il faudra que je prenne le temps de vous lire...
Amicalement,
Michèle

Publié le 16 Octobre 2022
5
Bonsoir @ Michèle C. Je suis tout à fait d'accord avec toi pour la mise en ligne de ce billet qui aura le mérite d'ouvrir les yeux aux nouveaux venus et à tout ceux qui, comme moi, n'auraient jamais pu croire qu'il puisse y avoir sur cette plateforme des pratiques aussi rébarbatives. J'avais bien remarqué, il y'a longtemps déjà, des "trucs" bizarres au niveau des commentaires adressés à certaines personnes, dont toi en premier lieu chère amie, mais je n'aurai jamais pu imaginer que c'était pensé et prémédité en vue de nuire et porter atteinte à autrui. Malheureusement, il faut bien se rendre à l'évidence, car problème et danger il y'a. Ainsi je te donne mille fois raison et merci beaucoup.
Publié le 15 Octobre 2022

Bravo @Michèle C. pour cette courte tranche de vie instructive que je ne découvre qu'aujourd'hui ! Je ne sais pas s'il s'agit de pervers narcissiques, ou autres curiosités. Il y a entre 5 à 10 % de personnalités "problématiques" (comprendre des casse-couilles notoires), alors il faut apprendre à les détecter pour mieux les éviter :)
Prendre du recul permet de les observer de loin. Peut-être n'y a-t-il qu'une seule personne qui meuble son temps en créant des pseudos fréquentables et d'autres beaucoup moins. Après, n'avoir que cela à faire, c'est bien consternant ...
Merci pour votre mise en garde, je vous souhaite un excellent week-end, loin de toute cette ménagerie :)
Et heureusement, 90 à 95 % sont des personnalités potentiellement enrichissantes ;)

Publié le 14 Octobre 2022

@Menouar Ben Yahya Je comprends d'autant mieux votre point de vue que je le partage, à une petite nuance près : le pervers narcissique n'ayant pas d'affect, il ne connaît pas la souffrance. C'est d'ailleurs ce qui permet de le distinguer d'autres personnes souffrant de véritables troubles psychiques et comportementaux. Exemple récent : après avoir appris la mort d'un auteur monBestSellerien (qu'il avait réussi à faire fuir, comme beaucoup d'autres), il dit : "Nous perdons un grand vide" et légitime sa réflexion par le simple fait qu'il n'aimait pas ses écrits. La notion de respect lui est étrangère, et si je postais là les insultes que feu mon ami Bossy et moi-même avons reçues en privé, vous hallucineriez très certainement.
Croyez bien que ma conclusion n'est animée ni par la haine, ni par l'esprit revanchard ; j'en suis totalement dénuée ;-). Cette bio, j'insiste, au risque de me répéter, vise à briefer les nouveaux-venus (comme vous) qui ne peuvent imaginer les proportions prises par les dérapages qu'il a provoqués, ici-même. Comparés, les derniers sont insignifiants. C'est ce qui explique également que les gestionnaires, qui ont vécu ces dérapages, préfèrent intervenir avant qu'ils ne prennent les mêmes proportions, attitude qui peut laisser les nouveaux-venus perplexes ou dans l'incompréhension totale.
Bon dimanche. Amicalement,
Michèle
PS : si vous désirez prolonger cet échange, je vous propose de le faire en privé.

Publié le 09 Octobre 2022

@Michel C ; J’ai bien vu l’allusion a une personne « nuisible » qui polluait le site lorsque vous parliez de « Troll » et ce que la personne encourait pénalement…
L’intention de prémunir les autres auteurs et novices d’agissements blessants est louable mais je vous l’avoue, je me fiche éperdument de cette personne. C’est sur l’approche clinique et le diagnostic que je reste réservé, je vois moins de « sournoiseries » de calculs chez les individus. Ce type de profil très répandu ont pu donné des criminels tel que « J.C Roman » ou « Cioninni ». Ma sensibilité , mon approche me permet d’aborder les choses sous un autre angle. Ces individus m’attristent beaucoup, ils sont dans une grande souffrance, un ennui terrible, emporté comme fétu de paille par des pulsions qui décident de leurs vies ! Vous citez J.C Roman comme type de pervers Narcissique, l’écrivain Emmanuel Carrére a écrit un livre sur lui, j’y ai découvert surtout un pauvre type qui prit dans ses chimères en est arrivé au pire et ce qui caractérise ce genre de personnes est à mon sens ce coté « Pov type », un trait qui je crois n'est pas inscrit dans la personnalité comme s'il était imprimé dans le marbre.

Bonne journée. Bien amicalement

Publié le 09 Octobre 2022

@Menouar Ben Yahya Loin de moi le fait d'adhérer à cette facilité qui consiste à englober un grand nombre dans cette catégorie de personnes. Je ne fais pas l'amalgame avec des versions "allégées" du narcissisme et de l'égocentrisme qu'expriment souvent les auteurs. Comme je le précise, ce portrait (qui n'est pas de moi) cible une personne, qui a énormément nui à cette plateforme, et vise à prémunir les auteurs qui pourraient avoir affaire à lui.
"L'être humain ne se divise pas en victimes, bourreaux, bons et méchants, utiles et nuisibles", m'écrivez-vous, ce qui est une évidence, voire une lapalissade ;-). Il est important cependant de ne pas ignorer que, dans une relation avec un pervers narcissique, le doute n'est pas permis, même si son habileté donne un temps l'illusion du contraire.
Bon week-end et merci pour votre visite. Amicalement,
Michèle

Publié le 08 Octobre 2022

@Michel C; l'écriture est une thérapie et dans cette description du pervers narcissique j'y vois surtout un trait culturel qui semble propre à notre société et je pense que ce trait narcissique est trés répandu et sans doute le fait d'écrire, de vouloir être publié comme nous tous ici participe du narcissisme qui n'est pas une chose mauvaise en soi puisqu'il est un des principes du vivant. Pour ce qui est de la perversion, je vois surtout des individus qui sont plus agis qu'agissant, en somme je vois une forme de déterminisme dans nos actions, il y a un conditionnement depuis notre naissance qui ne me fait pas adhérer à votre vision d'une personne doué de raison qui décide d'être comme elle est! Aujourd'hui est ce un phénoméne de mode, c'est le pervers narcissique qui est sous le feu des projecteurs mais l'être humain est complexe, il ne se divise pas à mon sens en victime et bourreau, en bons et méchants, en utiles et nuisible comme on nous l'aprenait autre fois à l'école. Cordialement

Publié le 08 Octobre 2022

@ingrid pouffe C'est votre lecture, et je la respecte, mais je conserve un point de vue qui diffère, sorry !... Pour ce qui est de l'ego, là, franchement, je sèche... et tente, à tout hasard : effet miroir ;-) ?
Bonne journée,
Michèle

Publié le 05 Octobre 2022

@Michèle C.
Publier ici un hymne à sa propre gloire, il fallait y penser. Mais que se passera-t-il lorsque votre ego aura atteint la taille de l'univers ?

Publié le 05 Octobre 2022

@Annie Pic La bêtise humaine est aussi navrante qu'insondable, en effet, et lorsqu'elle est vecteur de haine, de jalousie, elle fait de terribles ravages. Je me souviens de nos échanges à propos de ce site que vous avez été contrainte de fermer, à défaut de pouvoir la circonscrire... Au final, mieux vaut focaliser sur ces rares mais si accueillants petits ports francs que nous sommes aptes à bâtir en lui en interdisant l'accès ;-).
Amitiés,
Michèle

Publié le 17 Septembre 2022

@Michèle C

Effectivement, la constatation est navrante. J'ai également fait une pose durant plus d'une année, espérant ainsi revenir sous de meilleurs auspices. Apparemment, ce n'est toujours pas le cas.
La bêtise humaine n'a pas de limite.
Mes amitiés,
Annie

Publié le 17 Septembre 2022

@Annie Pic Bonjour Annie,
Heureuse de vous revoir... J'ai peu de disponibilités en ce moment, mais j'ai déjà repéré votre petit dernier, que je ne manquerai pas de lire, à tête reposée.
Oui, Lamish est partie de guerre lasse. Lui a succédé Zoé Florent, afin d'avoir des retours sur ses écrits plutôt que sur sa pomme... J'ai été enchantée de cette initiative. Ensuite, en confiance et pas très à l'aise dans ce jeu de cache-cache, j'ai mis ma bugne en avatar et informé mes lecteurs qu'elles n'étaient qu'une seule et même personne... Puis Zoé a disparu à la suite d'une mauvaise manipulation des gestionnaires. Fin de la petite histoire...
Je me suis réinscrite en tant que simple lectrice pour aider un ami dont je gère les mises en ligne ; pour en commenter d'autres aussi. C'est ainsi que j'ai pu constater que rien n'avait changé, sous le ciel monBestSellerien ;-)...
Bon week-end,
Michèle

Publié le 17 Septembre 2022

Bonjour @Michèle C
Je viens de réaliser que Lamish a disparu du site, puis est revenue avec d'autres pseudos. Je vais donc approfondir tout ça afin d'y voir un peu plus clair. Je ne manquerai pas de suivre vos liens. Bien à vous Annie .

Publié le 17 Septembre 2022

@Parthemise33 Rhooo, Annie, profiter de cette mise en ligne pour dénoncer les travers de nos minous, est-ce bien raisonnable :-) ? Mais force est d'admettre que les similitudes tendent à vous donner raison... Sans compter que ces petites bêtes, conscientes de leur élégance et du brillant de leur poil, savent en jouer... et nous de les excuser, d'en redemander, de les laisser mener la danse, invariablement soumis...
Pour la petite histoire, j'ai eu plusieurs compagnes chat avant d'avoir des compagnes chien ; compagnes car je n'ai jamais eu que des femelles, que je trouve plus subtiles que les mâles, trop souvent biroute en tête ;-). L'une d'elles a eu sa vie durant un comportement canin, ce qui nous a valu une relation vraiment exceptionnelle, et me permet de conclure : tous nos minous ne sont pas des PN, pas plus que nos congénères mâles, fort heureusement ;-).
Bisous, et merci de m'avoir donné le sourire de bon matin,
Michèle

Publié le 15 Septembre 2022

@Michèle C Votre publication m’a ouvert les yeux sur des horizons autant insoupçonnés qu’insolites. Je m’explique. Savez-vous vous que l’observation des chats m’a permis de détecter les pervers narcissiques, comme le cochon de mon voisin, les truffes ? Et comment donc, me direz-vous ? Parce que ces boules de poils à la fourrure douce en sont de fieffés, vous réponds-je. Démonstration :
1° Ils dédaignent votre poulet rôti fermier label rouge pour se jeter ostensiblement sur les succulentes croquettes Aldi que la voisine achète en date limite de péremption ;
2° Ils ronronnent sur vos genoux, vous lèchent les doigts avant de feuler, griffer et mordre sans raison valable, avant de recommencer les câlins ;
3° Lorsqu’ils cassent un vase Ming, ils vous regardent avec un air de reproche attristé qui laisse entendre que c’est de votre faute. Après tout, ce vase n’aurait pas dû se trouver sur cette étagère ;
4° Ils considèrent que nous sommes corvéables à merci. Ma Demeter à moi (celle qui parle le Mandarin) n’emploie que l’impératif impérieux.
J’aurais d’autres exemples, mais je m’arrête là. On pourrait en écrire une nomenclature de trois volumes. Voili voilou ma petite participation à l’avancée des sciences et à l’instruction des masses. Merci Bisous Merci et à bientôt de vous lire.

Publié le 15 Septembre 2022

@Hannah Planck... Ce dont je vous remercie infiniment...
Des textes ici, j'en ai déposé beaucoup. Ils ont été appréciés, critiqués mais ont rarement laissé indifférent.
Nouvelle venue, dites-vous ? Je veux bien feindre de vous croire, donc, en deux mots : dernièrement ce sont produits deux déballages agressifs :
- un visant à calmer un auteur qui commentait à tout va et de façon désobligeante,
- l'autre des mises en ligne de notre troll aux multiples pseudos, actuellement en déclinaison pouffienne. Notre troll qui se plaint de la censure alors qu'il a tout de même eu le loisir de mettre 25 interviews, à raison d'une ou deux par semaine, où il pastichait les interviews des nominés et le gestionnaire du site ainsi qu'une poignée d'auteurs.
Voili voilou, très chère, la raison de cet écrit peu conventionnel, je vous l'accorde.
Bonne journée... et bon congé, bien sûr...
Michèle

Publié le 14 Septembre 2022

@Michèle C.
Profitant d'un congé, je fais le tour de celles et ceux qui ont eu la gentillesse de me laisser un commentaire, mais je vous avoue qu'ayant ouvert votre titre, je ne saisis pas du tout votre démarche. Quelle est l'utilité de déposer sa biographie et un long article sur les pervers narcissiques, alors qu'on a posté aucun texte sur le site ? Du coup, je ne sais que vous dire, mais notez, s'il vous plaît, que je ne suis pas ingrate et que je suis quand même venue jusqu'à vous.

Publié le 14 Septembre 2022

@Parthemise33 @Galodarsac Vos adorables commentaires me touchent, et vos étoiles réchauffent mon coeur... Merci infiniment, les amis !
Pour le reste, ma cure de désintoxication s'est bien passée, car je dois bien avouer qu'addict à MBS, je l'étais :-), mais je ne pense pas remettre mes écrits ici (ce à quoi vous pourriez et auriez raison de répondre : "Il ne fait jamais dire : fontaine, je ne boirai pas de ton eau" ;-)).
Cette bio développée vise à briefer les nouveaux-venus, qui ne comprennent probablement pas grand-chose aux déversements haineux qui se produisent parfois ici ; à situer Michelle Lamoche, un des personnages des récentes interviews pouffiennes itou.
Bises et bonne journée,
Michèle

Publié le 12 Septembre 2022
5
J'abonde dans le sens d'Annie et j'espère que ton retour en tant qu'autrice est imminent ! J'ai jeté un œil sur ta page Atramenta et ne manquerai pas de me régaler à nouveau de ta prose (surtout ton "putain de Noël" que j'avais dévoré en poins de deux ! Bon retour parmi nous !
Publié le 11 Septembre 2022
5
@Michèle C. Ainsi vous n’avez pas tout à fait oublié Le Site. N’hésitez jamais à débarquer à l’improviste. Vous savez que vous êtes ici chez vous, même si cela fait grinçouiller quelques mâchoires et tourneboulifier certains mirliflores. Je vous offre cinq étoiles pour l’ensemble de votre œuvre. Merci Bisous Merci
Publié le 11 Septembre 2022