Fomorii

25 pages de Fe.ankh
Fomorii Fe.ankh
Synopsis

Je ne me souviens pas quand ni comment je fus retrouvé vivant. Je ne sais même pas si ce que j’ai vu a existé ailleurs que dans ma tête. Mais je ne peux plus rester au bord de la mer. Cette étendue mouvante qui cache en son sein des périls pires que la mort elle-même me terrifie.

Je vais partir vivre loin… Très loin de la mer.

Publié le 18 Juin 2019

Les statistiques du livre

  2275 Classement
  26 Lectures 30 jours
  1093 Lectures totales
  +245 Progression
  0 Téléchargement
  3 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ lamish
Merci de ce retour. Je crois que je ne vais plus tarder à publier d'autres choses (en Fantastique, mais aussi en SF ou Heroic fantasy, mes genres de prédilection) en format court d'une vingtaine de pages... Puis, bientôt du plus long.
Bonne semaine à vous.

Publié le 20 Août 2019

@ Gaspard du Gévaudan
Il est toujours intéressant de s'aventurer en dehors de ses habitudes... Navré de vous avoir collé des sueurs froides. Héhéhé. Comme je l'ai dit : j'ai un faible pour les nouvelles de Howard Philips Lovecraft... Je dirais que c'est sous son "emprise" que j'ai franchi le pas de l'écriture. Mais je ne me contente pas de ce seul univers.
Merci pour votre retour.

Publié le 06 Août 2019

Très glaçant et flippant, ce n’est pas un genre que j’affectionne particulièrement, mais je trouve que vous avez vraiment bien mené ce court récit fantastique. Merci pour cepartage.

Publié le 28 Juillet 2019

@ Benoit Millette
Merci beaucoup de ce retour. Pour anecdote, j'ai écris ce texte en partie en Bretagne lors de mes vacances il y a quelques années alors que j'étais en pleine "période Lovecraftienne"... Il existe une sorte de suite à cette nouvelle. Je la publierai bientôt.

Publié le 16 Juillet 2019
5
Je ne suis pas un amateur de textes écrits à la première personne du singulier. Mais vous avez réussi à me faire aimer votre style. De plus, je partage votre peur et votre attirance de la mer, comme décrit dans votre histoire.
Publié le 14 Juillet 2019