malaventures et grand-méchef pour Arnulf de Vitry, chevalier de l'ost de France durant la guerre de Cent Ans

6 pages
Extrait
de Singer Dominique
malaventures et grand-méchef pour Arnulf de Vitry, chevalier de l'ost de France durant la guerre de Cent Ans Singer Dominique
Synopsis

Découvert dans une couffe en sale osier, Arnulf vint au monde dans une ruelle de Vitry-le brulé et fut immédiatement abandonné dans la fange, près d’un ruisseau d’eau usée. Pourtant, son incroyable destin le mènera de la rudesse d’un orphelinat, dans le cœur d’une épaisse forêt au sein de laquelle, se nourrissant de racines et de glands, il vivra telle une bête sauvage. Cependant, il sauvera la vie d’un noble chevalier puis, rapidement, deviendra son sergent d’armes, son écuyer, ensuite chevalier de l’ost de France. Ferraillant comme nul autre égal, de nombreuses batailles il mènera : Nicopolis, Gènes, Azincourt et bien d’autres encore, pour enfin devenir seigneur d’un modeste fief et maître d’une petite maisnie. Il guerroiera aux côtés de chevaliers de grande vaillance et deviendra l’homm

Publié le 09 Août 2019

Les statistiques du livre

  3124 Classement
  19 Lectures 30 jours
  894 Lectures totales
  -162 Progression
  0 Téléchargement
  2 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

6 commentaires , 1 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

Bonjour à tous,
j'ai enlevé le roman et mis à la place un extrait. Cela se situe à quelques heures de la bataille d'Azincourt. J'ai essayé au mieux de transmettre les certitudes des chevaliers de cette époque... ce qui mal leur en prit. On connait la fin tragique de cette bataille. Voilà, c'est écrit avec beaucoup de vieux mots et de syntaxes. Est-ce un bon choix? Cette lecture est plutôt pour un public averti et passionné de bataille et du vieux Français...Je suis ici depuis presque deux mois et cela ne m'aura obtenu aucun téléchargement (0,99e) et que deux avis...

Publié le 22 Septembre 2019

@ Kelly C
Bonjour et merci pour votre commentaire. Certes, ce n'est pas un roman gai. La gaieté était très éphémère au moyen-page. L'instinct était plutôt d'essayer de survivre pour les paysans ou le petit peuple. On violait brulait, pendait à qui mieux-mieux. Les Anglais violaient et tuaient la moitié d'un village. les Français, venaient libérer ce même village et faisaient quasiment la même chose. Pire encore pendant la guerre de cent ans....Je vais enlever mon book d'ici et laisser un passage du roman que j'ai choisi. cela donnera peut-être envie aux lecteurs de le télécharger en entier (0,99e)...J'attendais ici un peu plus que seulement deux avis...

Publié le 21 Septembre 2019

J’avoue que j’ai eu du mal à me faire au langage, j’ai bien galéré pour capter le sens général du texte……Après cela n’a pas l’air gai ce que vous racontez, j’ai l’impression d’avoir vu des scènes du film, Robin des Bois, à l’époque du Moyen-Age, c’est peut-être le tir à l’arc qui m’a fait penser à cette époque….On est un peu dans l’instinct primitif de l'homme avec toutes ces histoires de tuerie c'est hallucinant!

Publié le 20 Septembre 2019

Bonjour,
tout d'abord, je remercie celles et ceux qui ont lu mon roman, même si ce n'est que quelques pages. Près de 200 personnes ont lu ou feuilleté mon book. Je n'ai eu qu'un seul avis, sur 200 c'est vraiment très peu, j'en espérais un peu plus. Je suis conscient que ce n'est pas une lecture aisée, mais c'est pourtant bien ce que je dis sur un commentaire: pour amateur du genre. Moi-même qui en ai lu des dizaines et des dizaines n'en ai jamais lu de tel. Néanmoins, je pense que c'est ce qui en fait l'originalité. Mais pour en être certain...un seul avis ne suffit pas...

Publié le 09 Septembre 2019

@Colette Bacro
Bonjour et merci pour votre commentaire qui est malgré tout encourageant. Certes, c'est plutôt une lecture masculine pour ces aventures guerrières.Mais la sombre réalité du moyen-âge était ainsi, bien loin de celle de Tristan et Iseult. Quel dommage que vous n'ayez pas lu toute l'histoire, car il n'y a pas que des batailles, il y a également de belles rencontres pour Arnulf et ses amis...l'amour également. J'ai essayé de décrire la vie et les mœurs de cette époque aussi proche de la réalité que possible. Pour les mots entre parenthèses, je pense que c'est plus aisé de lire à la suite plutôt que d'ouvrir des fenêtres en touchant un petit symbole sur liseuses. En début de ce roman, il y a bon nombre de mots médiévaux, on ne peut pas ouvrir une fenêtre toutes les deux secondes.Sur version papier, en bas de page, c'est beaucoup plus facile. Encore une fois, je le redis, c'est une lecture pour amateur du genre. Je serais étonné que cela plaise au commun des mortels; comme vous dîtes, encore que; cela peut être une découverte...A chacun son genre de lecture.
Encore merci d'avoir pris le temps pour ce commentaire dont je prends note.
Cordialement...

Publié le 15 Août 2019
4
@Singer Dominique. Ayant étudié Tristan et Iseult en vieux français à la fac, j'ai été curieuse de voir comment un auteur arrivait à écrire comme ça aujourd'hui. Vous m'avez envoyée direct au Moyen-âge, c'est le côté positif. Mais avec vous, il faut aimer batailles et bagarres, il n'y a que ça pendant plusieurs pages. Vous l'avez compris, je n'en fais pas mon miel. Votre langue est agréable, tous ces mots imagés aux consonnances étranges ont un attrait incontestable. Mais vous vous faites plaisir, avec cette multiplication de vocabulaire de l'époque médiévale. Mieux vaudrait faire plus resserré sur l'intrigue et ne pas mettre la traduction de certains mots entre parenthèses, c'est désagréable à la lecture. J'admire votre travail, sûrement titanesque, mais je doute que le commun des mortels puisse s'en délecter. Merci pour ce court moment dépaysant.
Publié le 15 Août 2019

Bonjour à tous.
J'ai du faire une correction de deux fautes de frappe. j’espère que cela n'aura pas altéré votre lecture, si c'est le cas, veuillez me le pardonner. Je profite de ce commentaire pour rappeler aux lecteurs qui choisiront ce roman qu'il serait plutôt pour un public "AVERTI " C'est à dire des personnes passionnées de l'histoire de France et plus particulièrement du moyen-âge car vous y lirez beaucoup de vieux mots et de vieilles expressions médiévales. Beaucoup de syntaxes pourraient également en étonner plus d'un. N'ayez crainte, chaque mot ancien est suivi de sa définition,Toutefois, c'est ce qui fait l'originalité de cet ouvrage.Passez quelques pages et la lecture deviendra plus fluide et par la suite peut-être même instinctive.Le peu d'avis que j'ai proviennent de passionnés du moyen-âge et sont plutôt encourageants...
Bonne lecture à tous, j'attends de nombreux avis...

Publié le 09 Août 2019