Interview
Du 21 jui 2022
au 21 jui 2022

IL MANQUAIT JUSTE UN E

Quand un problème technique se conjugue avec la susceptibilité de la patronne, et que le nom d'un chien n'aide pas à stabiliser la situation, cela devient du grand n'importe quoi. Rien ne se passe comme prévu. La participation de Martine27 à l'appel à l'écriture : Rien ne se passe comme prévu.

Alors comment vous expliquer ce qui s’est passé ?

En commençant par le commencement, bien sûr. Bon donc ce matin mon poteau le Gustave rouvrait son troquet. Sa donzelle, Aimée qu’elle s’appelle, tu parles d’un blaze.

Pardon, oui je m’égare. Donc Gustave venait de terminer les travaux dans son bistrot et comme je l’avais aidé y m’avait invité pour descendre un godet. Bref, on était bien peinard en train de trinquer quand sa souris s’est ramenée et quand elle m’a vu elle s’est mise à m’insulter pire que si j’étais un poisson pourri. Non mais je vous jure !

Pourquoi qu’elle m’en voulait la rombière ? Juste une petite erreur sur l’enseigne. Bon que je vous mette au parfum, je suis peintre en bâtiment et mon Gustave m’avait demandé de peindre son enseigne. Bon reconnaissez que c’était pas ma faute si son rade il est tout étriqué. J’ai pas pu peindre le E d’Aimée. Franchement, qu’est-ce que ça pouvait faire ? Et puis donner à un bar le nom d’une frangine c’est du grand n’importe quoi !

Ouais, dac, le Gustave il est raide dingue de son Aimée, même que franchement entre nous j’me demande bien pourquoi ? Non mais vous l’avez vue la bergère ? Toute en fesses et rien en nichons, bon j’dis pas que ça plaît pas, mais moi perso je les préfère plus girondes.

Oui, oui, ça vient. Bon donc l’autre elle était en train de me pourrir et le Gustave, tu parles d’un cave quand y s’y met, y disait rien pour me défendre. Dac, puisque ce branquignol voulait rien dire il a bien fallu que je me défende, alors oui j’y ai dit des choses pas sympas à l’Aimée. Mais c’était pas une raison pour essayer de m’escagacer la margoulette à grands coups de balai, z’êtes bien d’accord ? Et pis, c’est pas comme si j’avais voulu lui coller une baffe, j’suis pas un violent, je les respecte les frangines, je me suis juste levé pour la désarmer la dingue.

Bah, oui c’est là que ça a commencé à déraper. Quand j’ai voulu y prendre son balai, l’autre sauterelle elle s’est mise à brailler comme si je voulais y couper le cou ! Elle s’est mise à brailler qu’elle allait appeler les flics pour qu’y me mettent au trou.

Ah non, mon chien il est pas méchant, mais bon comme c’est un chien policier, ben je l’ai appelé Flic alors forcément quand l’autre forcenée ait s’est mise à crier à tue-tête appelle les flics, appelle les flics, ben mon toutou il a voulu lui faire un câlin.

Quoi, vous êtes pas content pasque je l’ai appelé Flic mon clebs ? C’est sûr que si j’ l’avais appelé Caïd y aurait pas voulu y faire une léchouille. Mais comme je vous ai dit c’est un bon gars, y a rien d’un caïd. Et pis, désolé mais vous devriez être plutôt content que je les respecte les flics.

Ouais, bon les policiers, mais Policier ben ça fait trop long à retenir pour une t’tite tête de chien. Bon, alors je reprends, mon Fl..., mon chien y a posé ses pattes avant sur ses épaules à l’autre crevette et elle est tombée sur son gros popotin, même que vu le volume elle a pas du se faire mal, et elle a envoyé son balai valser. Le balai, il a percuté la grande glace que le Gustave il avait installée derrière le comptoir, pour faire classe, qu’y disait. Ben forcément la glace elle a pas aimé, elle est tombée sur les bouteilles qu’étaient rangées sur les étagères en dessous, et bardada tout y s’est cassé la fiole. Donc vous voyez mon clébard et moi on y est pour rien. Z’êtes bien d’accord m’sieur l’agent, c’est l’autre musaraigne qu’a foutu le bazar ? Bref, voilà ! Vous savez tout !

 

12 CommentairesAjouter un commentaire

@isabelle Bodart
Merci beaucoup Isabelle, c'est toujours agréable de rappeler de bons souvenirs

Publié le 14 Août 2022

Bonjour @Martine27, une histoire pleine d'humour qui m'a ramenée au fin fond de ma campagne d'enfance où les gens avaient encore un phrasé assez fleuri. Merci pour ces souvenirs.

Publié le 14 Août 2022

@Patrice Broage
Merci Patrice, très contente de vous avoir fait rire ! Inutile de préciser que j'aime les films comme "les Tontons Flingeurs"

Publié le 27 Juillet 2022

@Martine27, Saperlipopette ! Super cette ambiance des années 50 non dite mais diffuse par les propos parfois désuets et connotés. On adore suivre le narrateur et la conclusion est hilarante. Bravo, j'ai adoré !

Publié le 26 Juillet 2022

@Jenie
Bonjour Jenie, merci beaucoup

Publié le 26 Juillet 2022

Bonjour @Martine 27,
J'aime beaucoup la façon dont votre texte est écrit.

Au plaisir de vous lire.

Publié le 25 Juillet 2022

@Cécile Quétier @Christiane PABLO MORA : Merci à vous pour ces retours

Publié le 24 Juillet 2022

Ecriture enlevée qu'un artiste de "stand up" pourrait vous voler pour la mettre en scène !!
Bravo.
Bonne journée.

Publié le 22 Juillet 2022

Merci beaucoup à vous trois. C'est très encourageant et ça fait plaisir.

Publié le 22 Juillet 2022

@Martine27, voilà un bel exemple de texte répondant au thème d’écriture "Rien ne se passe comme prévu".
J’ai beaucoup apprécié le style "très parlé du coin" comme dans de vieux films où l’on ne serait pas surpris d’y voir l’équipe à Jean Gabin - Arléty - Michel Simon...
Bravo !

Publié le 22 Juillet 2022

Une histoire bien enlevée ! Bravo!

Publié le 21 Juillet 2022

Bravo pour votre texte plein d'humour !

Publié le 21 Juillet 2022