Tu seras un homme, matelot!

226 pages de F. MIRABEL
Tu seras un homme, matelot! F. MIRABEL
Synopsis

Octobre 1992 : Paul Soulier, jeune adulte, doit stopper ses études pour effectuer son service militaire dans la Marine. Il y découvre les humiliations quotidiennes, la violence morale, la dépersonnalisation et la soumission collective à l’autorité… Il y découvre aussi les relations potaches de gamins embarqués dans un bien curieux rite initiatique. Tout cela va profondément affecter sa perception des relations humaines... Le jour où il termine son service militaire, cela aurait dû être le plus beau jour de son année. Il n’en est rien. Après ce service militaire avilissant, il éprouve un sentiment profond de solitude, avec l’image glaçante de ses cauchemars qui reviennent, et cette image terrible d’un dentier sans vie qui croupit au fond d’un verre d’eau…

Publié le 04 Janvier 2022

Les statistiques du livre

  1278 Classement
  32 Lectures 30 jours
  405 Lectures totales
  -60 Progression
  32 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

5 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Brato Merci beaucoup pour votre commentaire. Je suis heureux de savoir que vous avez passé un agréable moment de lecture! Vous avez raison, le service militaire a été vécu de manière plus ou moins intense et a pu avoir un impact plus ou moins fort selon la personnalité de chacun. Le côté "ordurier" du récit peut paraitre exagéré car il concentre sur 200 pages dix mois d'expressions insultantes que j'avais pris soin de noter durant mon service militaire dans la Marine...

Publié le 14 Février 2022
5
Sur la forme , le côté ordurier du récit est quelque peu exagéré, (j'ai expérimenté la Marine quelques années), mais le récit est bien réaliste par ses situations et ses personnages. Sur le fond , il est intéressant de constater que tout système hiérarchisé (militaire, professionnel ou social) peut avoir un impact plus ou moins grand selon les individus. Un développement plus étoffé sur l'évolution du personnage principal aurait été le bienvenu du moins au vu du titre du livre... Malgré tout , un excellent moment de lecture et qui m'a même fait ressurgir quelques souvenirs ubuesques.
Publié le 12 Février 2022

@Germain Dufour Merci beaucoup pour votre commentaire. Il y a effectivement dans ce récit des propos acerbes sur les humiliations gratuites que j'ai pu observer; il y a aussi un humour grinçant et décalé qui permet de prendre une certaine distance par rapport aux comportements les plus bas et les plus vils qui sont décrits.... Ces scènes vécues sont bien imprimées dans ma mémoire; elles le sont certainement aussi chez d'autres appelés qui ont effectué leur service militaire durant cette période.

Publié le 27 Janvier 2022
4
Souvenirs souvenirs, vous avez l’observation affutée, et je ne sais pas vraiment si vous hésitez entre l’humour du décalage ou l’acrimonie de la gabegie ! C’est vrai que ça fait vieux schnok tout ça, ça m’a rappelé la période, mais je ne crois pas que j’aurais été capable d’avoir ni votre mémoire ni l’esprit. Bravo, j’ai bien rigolé jaune en imaginant toutes ces scènes vécues.
Publié le 27 Janvier 2022

@Stog Merci beaucoup pour votre commentaire. C’est un plaisir de sentir que des lectrices et des lecteurs peuvent être intéressés par nos histoires, qui sont écrites, au départ, seulement pour soi…
Ce récit raconte l’expérience douloureuse d’un jeune adulte pendant son service dans la Marine. Il constitue un véritable témoignage de ce qu’a pu représenter le service militaire, en particulier la soumission collective à une autorité gangrénée par de petits chefs qui sévissaient en toute impunité à cette époque. C’est bien sûr romancé, mais les bassesses dont vous parlez, elles ont bien été vécues… Encore merci pour votre commentaire bienveillant à l’égard de mon récit.

Publié le 22 Janvier 2022
5
J’ai beaucoup aimé votre roman. Vous avez su capter des détails qui rendent la lecture intéressante. Les personnages, leurs comportements, leurs bassesses, leurs travers. Et puis, la description de l’environnement, des lieux. C’est réussi. Bravo
Publié le 21 Janvier 2022

@Catarina Viti Merci beaucoup pour votre commentaire bienveillant qui me touche… «Décalé», ça me va très bien, en dehors des sentiers battus et loin des lignes droites et bien tracées…. «Talent », je ne crois pas…. Par contre, passionné et profondement humain: OUI, MILLE FOIS OUI!

Publié le 05 Janvier 2022
5
Cher Mirabilis, je n'ai pas le cœur à lire en ce moment, mais j'ai feuilleté votre livre et il est clair que c'est un texte de qualité et qui ne manque pas d'esprit. Je le garde en réserve. Habituellement, je ne note pas mes lectures, cependant, je fais une exception pour vous, des fois que cela puisse aider à faire accéder votre titre au Best of. Votre nom m'a rappelé celui d'un ami de jeunesse (P. Mirabile). Il doit y avoir un "truc" dans l'enchaînement des lettres M+I+R+A+B+I+L qui débouche directement sur le panache et le talent décalé.
Publié le 05 Janvier 2022

@madline Un grand merci pour votre commentaire encourageant!

Publié le 05 Janvier 2022