Interview
Le 18 aoû 2022

"Exit Aphrodite" est la Sélection d’août du Prix Concours monBestSeller. Interview le plus court de l’histoire du Prix Concours, avec un auteur aussi sobre dans ses réponses qu’elle est généreuse quand son héroïne Macha parle d’amour …

Exit Aphrodite est la Sélection d’août du Prix Concours monBestSeller. Interview
Question: 

Mary Montcalm, racontez-nous votre arrivée sur monBestSeller. Vous avez publié votre livre une première fois, et l’avez retiré. Pourquoi ? Manque de lecteurs ? Manque de commentaires ? Timidité rétroactive ? C’est quoi le sentiment que l’on a quand on propose pour la première fois à des lecteurs anonymes ce que l’on a écrit, ce qui a accompagné un long moment de sa vie ?

Réponse: 

Mary Montcalm Exit Aphrodite est une histoire d’amour qui ne cadre pas, je pense, avec les standards de notre époque. Ce n’est pas une romance, ce n’est pas du feel-good, et il n’y a pas de happy end. Le peu de lectures dont le livre a été l’objet dans un premier temps avait fini par me convaincre que ce roman n’était pas à sa place. C’est ainsi que je l’ai supprimé.

 

Question: 

Et puis vous êtes repéré par le mCL et Exit Aphrodite est mis en avant. Et… ?

Réponse: 

Surprise. Étonnement. Le jour même où je supprime ce livre, je reçois un courrier du Comité de Lecture. Je me devais, par politesse au moins, de le remettre en ligne.

 

Question: 

Vous dîtes avoir laissé Exit Aphrodite longtemps dans les tiroirs. Quel est le déclic pour l’en faire sortir ?

Réponse: 

Pas de déclic. J’allais le supprimer définitivement. Le rendre public n’était qu’une étape avant la corbeille.

 

Exit Aphrodite Sélection du Prix Concours monBestSeller
Question: 

Vous avez reçu des commentaires élogieux :

"J'ai été vitement happée par votre histoire, peut-être surtout par la franchise de votre style qui, jamais, ne sombre dans la mièvrerie la plus insipide… "

"Vous avez réussi à créer une véritable héroïne (telle qu'on n'en fait plus) entre pur romantisme et modernité…"

"J’ai aimé votre manière d’écrire, comme si vous pensiez tout haut, c’est vif, drôle, triste, profond…"

Comment vous-même décririez-vous votre manière d’écrire ? Et votre héroïne entre romantisme et modernité, c’est comme ça que vous l’avez voulu ?

 

Réponse: 

Je ne sais pas si Macha est moderne ou romantique. J’ai essayé de peindre un être humain qui veut que le film s’arrête pour vivre enfin.

L’héroïne ne s’appelle pas Macha par hasard, et les poèmes de Maïakovski ne sont pas cités pour orner le texte.

 

Question: 

Il y a une phrase qui sans doute résume assez bien la personnalité de Macha :

"Un visage, un sourire lui suffisaient pour broder des histoires sans début ni fin, faisant de chaque homme rêvé, une île inaccessible. Macha vivait comme une souffrance et une maladie cette façon irrationnelle et tragique de tomber amoureuse sur la base d’un détail, comme la forme d’une main ou la grâce d’un battement de cils, et se demandait parfois si ce romantisme dégénéré ne faisait pas partie de l’héritage des Rostomov."

Il fallait que votre Macha ait des ascendances russes pour engendrer ce que vous appelé non sans finesse "ce romantisme dégénéré" ?

 

Réponse: 

Disons que d’un strict point de vue littéraire, cela facilitait les choses.

 

Question: 

Il y a beaucoup de phrases qui observent l’amour, les histoires d’amour, les pensées intérieures sur l’amour qui arrive ou l’amour qui part. Si vous écriviez un deuxième roman, vous auriez ce même œil sur les histoires d’amour ?

Réponse: 

Macha a dit tout ce que je pouvais dire sur l’amour. Elle m’a vidée.

 

Question: 

Vous êtes arrivée il y a peu sur monBestSeller. Comment ? Et que diriez-vous de l’accueil que vous avez eu ?

Réponse: 

Entre la publication, la suppression, la remise en ligne et la nomination… je n’ai pas compris grand-chose, sauf, peut-être, que ce livre veut vivre sa vie et, ce que j’espère, qu’il m’a complètement échappé.

 

Question: 

Vous dîtes manquer maintenant de temps. Pour écrire ? Pour lire ? Y a-t-il des livres que vous avez découverts sur monBestSeller que vous avez recommandés à votre entourage ?

Réponse: 

Ces derniers mois ont vu tant de changements importants dans mon existence que j’ai l’impression de ne pas avoir touché terre. D’ailleurs, j’atterris à peine. J’ai lu plusieurs textes courts, j’ai laissé quelques messages, mais pas ces dernières semaines.

 

Question: 

Il y a un débat qui anime monBestSeller depuis quelques mois sur la notion de site démocratique / littéraire / pour tous, vs séparer le grain de l’ivraie / ne pas devoir être Fédérer pour aimer jouer au tennis devant un public. En étant sélection d’août pour le Prix Concours, en ayant donc un livre qui va être présenté aux éditeurs du jury 2022, vous rentrez sur le court central, à quoi pensez-vous ?

Réponse: 

A rien ! Je ne pense à rien de particulier. C’est déjà énorme de voir son livre sortir de la "masse". Je crois qu’un auteur fait toujours son maximum. Un maximum qui peut être un minimum pour d’autres. C’est en principe le métier de l’éditeur de trouver un livre de valeur.

 

Question: 

Le mCL de monBestSeller sélectionne un livre chaque mois qui est ainsi nominé au Prix Concours de l’Auteur Indépendant que nous organisons chaque année. Depuis sa création, 25 auteurs ont ainsi été repérés par les éditeurs membres du jury et édités. Si vous deviez défendre votre livre devant un jury d’éditeurs, que leur diriez-vous en quelques lignes ?

Réponse: 

Ce que j’ai dit d’entrée : ceci n’est ni du feel-good ni une romance, et si ce livre est resté si longtemps dans un tiroir (7 ans au moins), c’est que je l’avais écrit pour moi, en priorité, et qu’aujourd’hui encore, je le vis comme une sorte de méditation sur les sentiments au féminin.

 

Félicitation pour cet exploit de oups !! Puisse la suite vous soit favorable. Et surtout j'aimerais échanger avec vous. Après quoi, peut-être qu'il sera à moi ; la Relève. Je suis au Chigatasoro260@gmail.com

Publié le 22 Août 2022