Quand nos regards ont changé

203 pages de Yves BRARD
Quand nos regards ont changé Yves BRARD
Synopsis

Lui, un homme « arrivé » qui a franchi la quarantaine, elle, une mère de trois enfants à ses côtés depuis toujours et puis l’autre, celle qu’il a vu naître, qui a grandi et qui tout à coup, comme une évidence absolue, s’embarque avec lui dans une croisade d’amour.
C’est un livre d’émotions, un livre de bonheurs et de douleurs, de désirs exacerbés et de détresses, d’espoirs et de renoncements.
Difficile de ne pas s’identifier par moment aux protagonistes, de ne pas revivre par personnes interposées des émotions, des sensations qui font les élans et les déchirures de l’amour.
C’est aussi un regard sans complaisance et parfois désabusé sur notre époque.

Publié le 15 Juin 2022

Les statistiques du livre

  5 Classement
  1269 Lectures 30 jours
  4456 Lectures totales
  0 Progression
  567 Téléchargement
  22 Bibliothèque
 

"Quand nos regards ont changé" est le "Livre le +" du 1er juillet. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Yves BRARD, c’est pour cela qu'il publie son roman sur monBestSeller.

Publié le 01 Juillet 2022

Ce livre est noté par

8 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@camille Descimes
Pardon je croyais que vous évoquiez une autre publication ! On oublie parfois ce que l’on écrit ! Sur le fond je partage totalement votre révolte et votre indignation, il m’arrive même de dire devant tous ces viols et ces meurtres que j’ai honte d’appartenir au genre masculin ! Même si j’espère qu’on ne met pas tous les hommes dans le même sac.. Il n’en reste pas moins vrai qu’il y a des excès et que, même si c’est à la marge, cela peut détruire des vies. En toutes choses le discernement et la mesure devraient être la règle, mais c’est difficile de faire la part des choses quand tant d’horreurs continuent de se produire quotidiennement, je comprends donc que ce passage ait pu vous choquer merci encore pour vos remarques bonne soirée moi aussi j’ai épuisé mon quota de commentaires !!

Publié le 12 Septembre 2022

@Yves BRARD
Bonsoir Yves, merci pour votre réponse et pour cette bonne nouvelle, vous défendez l'égalité H/F :)
Je parle de la page 70 de votre livre (d'ailleurs il y a une coquille "Me too a calmé" pique moins les yeux, mais c'est un détail, tout le monde a les siennes, de coquilles...) Je pense que les excès de Me Too ne sont rien mis en balance avec tous les excès dont peuvent être victimes les femmes, quotidiennement. Les chiffres sur les viols et agressions sexuelles, même en France, sont éloquents. De fait, il me semble plus urgent de changer les mentalités en amont pour que ces abominations disparaissent plutôt que de plaindre certains hommes qui pourraient trouver qu'il est plus difficile de draguer, les pauvres choux. Il est toujours aussi facile d'aimer, quand le consentement est mutuel.
Par contre, avoir peur de se faire violer passé 22h en rentrant chez soi ne devrait pas être une norme, les attouchements dans les transports etc., tout cela me parait bien plus regrettable que de devoir réfléchir avant d'aborder une femme. Je vous recommande King Kong théorie de Virginie Despentes ou son interview avec Bernard Pivot en 1998: https://www.youtube.com/watch?v=cuDD3nejTNs&t=88s
ça date un peu, mais tout ce qu'elle dit est malheureusement encore d'actualité.
Pour revenir à votre message, je suis d'accord avec vous, susciter si peu de réactions alors que votre propos est certainement de bousculer un peu les lecteurs dans leur chaumière, c'est assez décevant. Pour ma part, je n'écris des commentaires que si le texte m'a interpellée, fait réfléchir, même si les opinions ne sont pas les miennes, surtout peut-être. C'est plus intéressant, finalement, de ne pas se cantonner à un "j'adore ce que vous écrivez", même si c'est extrêmement gentil.
Pour rire, un peu quand même, car c'est primordial, je dirais aussi qu'un détail m'a semblé tout à fait fantasmatique (j'en ai même discuté autour de moi, nous sommes toutes unanimes et cela nous a bien fait rire !), à savoir la comparaison érotique avec une petite chatte qui travaillerait proprement (ceux qui vous ont lu comprendront :)
Voilà, j'ai fait exploser votre décompte de commentaires en 2 jours, incroyable :)
Bonne soirée !

Publié le 12 Septembre 2022

@Camille Descimes
Bonjour Camille et merci pour votre vote et votre commentaire. Je ne sais pas quelle utilité aurait un podium ! quand je vois que sur 4122 lectures totales 533 téléchargements et 20 en
Bibliothèque j'ai reçu 4 commentaires ! soit les lecteurs sont vraiement paresseux soit ils n'ont pas aimé et n'osent pas l'exprimer, on ne saura jamais ! Je ne comprends pas trop à quoi vous faites allusion quant à ma page sur Metoo ?? Sur quel site aurais-je communiqué sur ce sujet ? Moi qui ai défendu l'égalité femmes/hommes toute ma carrière je considère que ce mouvement est positif mais qu'il génère des excès comme tous les mouvements de balancier, mais je n'ai pas souvenir d'en avoir fait un commentaire public ! au plaisir de vous lire

Publié le 12 Septembre 2022
5
Bonsoir Yves, 5 étoiles pour ce partage d'émotions, et finalement cette mise à nu qui ne laisse pas indifférent. Une branche d'étoile en moins pour votre page sur le mouvement #Me too. Je ne partage pas votre avis sur ce sujet, qui reste malgré tout très sensible. Tant qu'il y aura des femmes violées ou maltraitées, les défendre même via ces mouvements demeurera indispensable, crucial. Ce n'est pas le sujet principal de votre livre, alors je ne vais pas épiloguer davantage (mais il fallait que je le dise !). Il y a d'autres détails qui m'ont choquée, mais c'est peut-être votre but. La fin, sans spoiler, est pleine d'amertume. J'espère que votre narrateur a pu s'apaiser, comprendre, et pardonner. Merci pour ce partage, et bonne continuation vers le podium ;)
Publié le 11 Septembre 2022

@Soso1902 merci Sophie pour votre lecture et d’avoir pris le temps de rédiger un commentaire. Je suis ravi que vous ayez apprécié cette lecture et la justesse des voix. Bonne chance pour votre roman en cours d’écriture
Yves

Publié le 11 Août 2022
5
@Yves Brard J'ai beaucoup aimé votre livre de bout en bout. Les protagonistes sont crédibles. Il y a une vraie justesse pour les trois voix et les sentiments de chacune sont parfaitement décrits. Une jolie croisade d'amour !
Publié le 11 Août 2022

@Delphine ROBIN
Bonjour Delphine
Très heureux que le livre vous ait touchée et merci d'avoir pris le temps de déposer un commentaire

Publié le 19 Juillet 2022
5
Bonjour Yves, j'ai bien aimé vos mots, le rythme, les métaphores qui viennent fleurir le texte, l'action... c'est un beau roman qui se lit bien, ni trop vite ni trop lentement, qui a de la saveur. Une balade. Bravo à vous !
Publié le 19 Juillet 2022

@Matar Diop
Merci ! J’espère que vous irez jusqu’au bout ! J’attends votre avis définitif bonne lecture

Publié le 10 Juillet 2022

Je viens de commencer de le lire. J'avoue que c'est très plaisant de le parcourir. Bravo pour ce chef d'œuvre

Publié le 09 Juillet 2022

@jeanne-bageau
Merci beaucoup vous votre commentaire élogieux. Ses émotions ressenties sont intemporelles et ont touché et touchent tous ceux qui aiment un jour ( tout le monde j’espère !). La justesse était pour moi une chose essentielle et devait être présente dans ces 3 voix dont celles de ces deux femmes. Je suis heureux que vous l’ayez ressenti comme telle. C’est une fiction mais qui s’inspirent bien sur du vécus des uns et des autres, des expériences de vie de proches, des confidences et des non dits bref tous les ingrédients pour une histoire d’amour d’aujourd’hui. Merci encore pour votre lecture et votre témoignage qui je l’espère en suscitera d’autres !

Publié le 27 Juin 2022
5
Bravo ! Pour cette histoire que vous racontez avec une totale crédibilité (ça sent le vécu). Pour cette histoire (d’amour) dont on sait dès le début la fin probable. Pour cette relation dont vous racontez chaque méandre, avec une progression lente et inexorable. Pour ces voix intérieures (et voies aussi d’ailleurs) qui parlent si bien de la vie parallèle que l’on se fait dans le secret de ses propres pensées. Pour le sujet, qu’on regarde, un peu comme un voyeur, avec envie, voire une certaine jalousie, et plein de craintes (en fonction du côté de la barrière). Pour la justesse du ton. De chaque protagoniste. Et de très belles phrases, justes. Bref, vous avez compris, j’ai été très fana. Bravo !
Publié le 27 Juin 2022