Auteur
Du 10 avr 2020
au 10 avr 2020

Doutes et regrets

monBestSeller n'est pas habitué aux discours politique. Si celui ci peut paraître l'être, il l'est peu (nous semble-t'-il ), il appartient entièrement à son auteur : Christian Vial. Amusant ou plutôt drolatique. Un texte rédigé le jour du déconfinement pour l'appel à l'écriture monBestSeller : "Ecoutez le silence"
Déconfinement : quelle route pour demain ?Déconfinement : quelle route pour demain ?

Ce dernier dimanche de juin 2020, Emmanuel Macron s’attarde dans la chambre d’Eugénie… Durant cette guerre éclair, la pelouse est demeurée entretenue. Il va être vingt-deux heures, l’ombre des marronniers a cédé sa place à la nuit. Les gazouillis se tairont bientôt. Emmanuel Macron décroise ses bras et libère une moue coutumière.

Il referme la fenêtre.

Depuis le 17 mars, midi, il entend le chant des oiseaux.

Un silence glacial le saisit ! Il gagne sa table de travail. Recule son petit siège bordeaux. Il s’assoit et replie ses jambes. Doucement, il pose ses mains sur ses cuisses.

Un sourire intempestif et désabusé ! Il pense à ses postures de président ; bras tendus et poings plaqués sur son bureau pour intimider des collaborateurs fades, inconsistants, sans opposition, sans idée à force d’en avoir trop eu de mauvaises…

Devant lui, cette saleté de flacon de gel hydroalcoolique !

Dans trois jours, mercredi 1er juillet, à l’issue du conseil, le Premier ministre annoncera l’heureuse nouvelle aux Français :

La levée totale du confinement !

Il porte une main serrée à ses lèvres. Il regarde autour de lui. Ses pensées vagabondent sur les murs chargés d’histoire… L’impératrice Eugénie, Valéry Giscard d’Estaing… Puis, au souvenir du collaborateur de François Hollande, il envoie ses poings sur la table de travail !

Il doute.

Il a remporté la plus belle victoire politique en oubliant l’essentiel, une équipe affûtée ! Le 10 mai 1981, malgré vingt-trois années dans l’opposition, celle du fantôme qui hante toujours les lieux était prête, les costumes de chaque ministre taillés sur mesures.

Au pouvoir vingt ans trop tôt ?

Il doute.

Ces trois dernières années, il a bénéficié de l’aide de tous les médias… Ils ont filtré et adouci l’information pour mieux lui plaire, mais c’est lui qu’ils ont aveuglé !…

Il doute.

Mercredi prochain 1er juillet, le confinement sera levé. Il retrouvera un pays usé, décapité, endeuillé par un ennemi invisible et meurtrier venu de Chine. Il fera face à une France en colère qui juge que l’on a un temps sous-estimé la létalité du coronavirus et que l’on a commis quantité de fautes graves avant et sous sa présidence ! Que les victimes auraient pu être moins nombreuses !

Il doute.

Il ne devra pas ordonner de travailler ! Ses ministres l’ont exigé avec des attitudes et des mots inappropriés, maladroits et méprisants ; ils résonnent à coup sûr comme une punition dans la tête d’une majorité de citoyens à bout !

Il doute.

Allons ! Allons ! dans la finance, on ne s’embarrasse pas d’états d’âme ! Jusqu’à ce soir, il n’avait jamais eu de sentiments que pour les chiffres et les statistiques.

Il doute.

Sous tous les régimes, c’est le peuple qui toujours sauve la France ! Et en cette année 2020, sans ses médecins, sans ses infirmières, sans son corps médical, la France serait morte, elle n’existerait plus ! Un cimetière !

Même lui n’aurait peut-être pas le loisir de remâcher dans la chambre d’Eugénie.

Mercredi prochain, l’histoire des Français reprendra sa route…

Il doute.

Avec lui ou contre lui ?

Il regrette.

 

Christian Vial

@MURIEL LAROQUE. Merci, je suis d'accord. Il faut croire que notre sinistre sire nous porte bonheur. Jamais l'audience du site n'a été aussi haute. Par ailleurs, Il ne doit pas en trouver de meilleur puisqu'il est là tous les jours, plusieurs fois par jour.

Publié le 13 Avril 2020

Dans une période troublée où chacun d'entre nous souhaite inspirer quelques bouffées de sérénité, je trouve triste de découvrir parmi les commentaires, qui se font désormais de plus en plus rares, des piques exacerbées et inappropriées , bien éloignées de ce qui nous réunit , la passion de l'écriture .
Bonne semaine, lisez , écrivez
Muriel

Publié le 13 Avril 2020

Oui @Michel CANAL j’ai tenté de me glisser dans la tête d’Emmanuel Macron, un personnage qui n’est pas ma tasse de thé, pour dire ce que je pense de lui aimablement, avec douceur et pour ne pas froisser ceux qui pensent différemment. Cependant, en travaillant mon texte, comment dire… c’est venu, il me semble naturellement, je n’ai pas eu l’envie d’être trop méchant, trop virulent avec lui… J’ai voulu conserver une part de doute le concernant. Bon, une fois mon texte terminé, l’opposant maximum s’est réveillé ;) Bonne chance pour l’étude que vous menez à son sujet !

Publié le 12 Avril 2020

@Christian Vial, une version inattendue pour le thème, mais une vision qui n'est pas sans corrélation avec un futur possible.
Se livrer à l'introspection de notre Président dans ce lieu bien identifié n'est pas sans intérêt, surtout pour moi qui relate les étapes de ce jeune Président qui doit affronter tout à la fois l'opposition aux réformes et cette crise sanitaire majeure aux conséquences multiples.
Il doute ? Bien vu ! Encore quelques semaines de silence surréaliste.
Cordialement. MC

Publié le 12 Avril 2020

Monsieur @Porphyre le commentaire que vous avez laissé sur mon texte, bien qu’il ne me concerne pas m’a fait réagir, il est agressif et concerne une malheureuse coquille. Vous demandez si l’aberration que vous avez relevée ne choque personne ; oui j’ai été choqué, mais par vos mots. J’ai réagi en conséquence.

Publié le 11 Avril 2020

En effet, c'est même presque pire puisqu'il s'adresse à quelqu'un de la rédaction de MBS qui est sûrement le stagiaire payé 200e/mois... ;).
En tous cas, belle continuation.

Publié le 11 Avril 2020

Bonjour @Alice Renel, merci beaucoup pour votre sympathique compliment. Le commentaire dont vous parlez ne s'adresse pas à moi. Ce qui viendra un jour de la part de son auteur je ne désespère pas...

Publié le 11 Avril 2020

Très beau texte. Bravo. Dommage pour les commentaires un peu aigris de certains.. Continuez comme cela !

Publié le 11 Avril 2020