Ammar

16 pages de Damian Jade
Ammar Damian Jade
Synopsis

Odieux portrait d'Ammar, qui ne voulait pas être aimé.

Publié le 09 Septembre 2021

Les statistiques du livre

  967 Classement
  44 Lectures 30 jours
  963 Lectures totales
  -17 Progression
  29 Téléchargement
  5 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

10 commentaires , 3 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Damien jade
Merci,je vous comprends,c'est pour flatter seulement. Ca m'encourage de vous lire encore.A bientot.

Publié le 29 Octobre 2022

@Aouadi ahmed Merci pour votre lecture et commentaire.
Il se faisait (volontairement) appeler Ammar ;-)

Publié le 29 Octobre 2022

@ Damien.
Vraiment bizarre,quand il s'agit d'Ammar qui ne veut pas etre aime.belle forme et facon de presenter cet individu qui rassemle en lui tous les mefaits.Malheureusement qu'on l'appelait Ammar.merci bien.

Publié le 28 Octobre 2022

@RodrigueHatu Epargnons donc nos collègues :-) Merci pour vos commentaires.

Publié le 14 Septembre 2021

ps. (Comme Yves) J’ai mis des miettes de mon sandwich sur mon clavier (en lisant votre nouvelle tout en mangeant, salement donc, nourri de vos mots, bien plus et bien mieux que de mon sandwich). Berk (en mangeant, salement donc). ((Comme Yves tyrannisant ses collègues, Plus qu’à hurler sur ma collègue.) (et je supprimerai ce commentaire débile dès réception)

Publié le 14 Septembre 2021

J’ai mis des miettes de mon sandwich sur mon clavier. Berk. (Plus qu’à hurler sur ma collègue.)

Publié le 14 Septembre 2021

@galodarsac Haha ! Lui qui ne voulait pas plaire, c'est raté ! Merci de m'avoir remémoré Reiser, lectures honteuses de mon enfance, et pourtant si bonnes.
@Fernand Abitbol C'est la prime à l'endurance. Ceux qui arrivent au bout ont droit à une petite sucrerie :-)
Merci Fernand pour votre appréciation.

Publié le 10 Septembre 2021
5
@Damian Jade Les Quatre dernières lignes de ce texte transforment les treize pages précédentes. On bascule dans l’émouvant, le pathétique. Ça me plaît. Bravo !
Publié le 10 Septembre 2021
5
Ammar a décidément tout pour plaire ! Il me fait penser au 'gros dégueulasse" de Reiser, la méchanceté en plus. Vous le présentez magnifiquement, on en ressent presque des haut-le-cœur à chaque page ! Bravo pour ce récit brillamment enlevé !
Publié le 10 Septembre 2021

@Parthemise33 Vous me flattez, chère Parthemise ! Merci pour la référence. Les portrait de La Bruyère, ça en jette ! (mis à part son côté moralisateur...) Heureux que vous ayez passé un instant 'agréable' avec ce dernier petit écrit, bien loin de ce à quoi je m'emploie habituellement.
Allez, j'ose aussi la bise, Madame la Marquise :-)

Publié le 10 Septembre 2021

PS @Damian Jade Toutes mes confuses comme aurait dit la Marquise, mais par erreur j’ai confondu a et e. J’ai bien peur d’avoir mal orthographié votre prénom. Enfin, pas d’euphémisme, c’est clair, je l’ai mal orthographié. Ceci est donc une rectification. MBM

Publié le 10 Septembre 2021
5
@Damien Jade , Que j’ai aimé cette nouvelle. Elle commence en « Comment supporter des collègues insupportables  » et ça continue par une étude moderne de caractère à la manière de La Bruyère ! J’y ai reconnu quelques personnes de ma connaissance. Votre développement coule lentement, en longs méandres, mais sûrement jusqu’au point final. Merci Bisous Merci pour ce partage.
Publié le 09 Septembre 2021

@lamish Davantage qu'une claque à la laideur, c'est pour moi une claque à la moquerie de la laideur. Je plussoie Gainsbourg : 'La laideur a de supérieur à la beauté qu'elle dure'.
L'histoire est vraie, bien que racontée à ma façon. Et l'homme tenait à être reconnu comme tel. C'était sa fierté. Nier sa 'laideur' l'aurait insulté. Content que tu aies été surprise. J'aime autant le beau que le laid ;-)

Publié le 09 Septembre 2021