Mort d'un notaire de province

497 pages de Richard Witczak
Mort d'un notaire de province Richard Witczak
Synopsis

La veuve du notaire ne croyait pas un mot des conclusions sur la mort de son mari. Elle avait bien raison, mais Philippe Dengain, engagé pour résoudre cette affaire, allait apprendre à ses dépens qu’une veuve peut en cacher une autre.
Même si l’amour est au rendez-vous, le détective aura fort à faire pour se dépêtrer d’un piège diabolique pour loser très privé face aux manigances d’un vieux cheval de retour, d’un tandem des coups tordus version crapuleuse de la « tête et les jambes » et d’autres malfaisants.
Des toits de Paris aux palaces Londonien, de l'île de Jersey à la pointe du Raz, Philippe Dengain va, bien malgré lui, être embringué dans une sale histoire orchestrée par des individus peu recommandables, sur le rythme débridé des trois temps d’une valse pour truands…

Publié le 20 Janvier 2022

Les statistiques du livre

  148 Classement
  151 Lectures 30 jours
  1947 Lectures totales
  -69 Progression
  180 Téléchargement
  16 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

9 commentaires , 7 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
4
L'histoire est prenante dans sa première partie mais tire un peu en longueur. On croit en voir le bout, mais l'affaire reprend avec de nouveaux personnages. Le style est un peu lourd par moments, on aimerait une approche plus directe, plus percutante. Attention sur la fin à de nombreuses imperfections grammaticales, orthographiques et typographiques.
Publié le 12 Mai 2022

Bonjour,
Votre sypnosis me donne l'eau à la bouche pour lire votre livre.
Merci pour votre partage.
Si vous aimez la poésie. Je vous invite à aller découvrir mon livre à Margareth-Marie.
Bonne journée

Publié le 06 Avril 2022
4
Tout d'abord j'ai trouvé ce roman vraiment bien écrit et bien fait! Vos scènes sont bien décrites surtout votre scène qui relate le rapprochement physique du détective et de la veuve. En tout cas on peut dire que le détective privé, il en a de la chance de se trouver en présence de ces jolies femmes, c'est un sacré veinard le bougre! Elles sont bien gaulées, elles sont charmantes, elles sont intelligentes, elles ont une certaines sensibilité, elles sont humaines, que demande le peuple? " l'envie d'assouvir l'hommage à ses charmes ainsi présentés fut si forte , que je ne pus résister guère longtemps", c'est joliment bien dit. Après la femme qui est aveugle, elle n'est pas méfiante pour un sou, à sa place je serais plus méfiante si un gars débarquait des toits sans prévenir. Mais au contraire, elle est accueillante avec lui alors qu'il lui raconte une histoire flippante...
Publié le 13 Mars 2022

LEROL Alexamdra. Merci beaucoup pour vos appréciations.

Publié le 07 Mars 2022
5
De l’humour, du suspense vraiment palpitant , de l’imprévu, j’adore. C'est un livre, que je relie avec plaisir , j'ai l’impression de voyager, en le lisant , la langue est agréable Merci à l'auteur pour ce livre choc
Publié le 01 Mars 2022

@BertheC. Merci pour vos commentaires. Mort d’un notaire de province est un roman noir sur fond d’intrigue policière c’est pourquoi il n’obéit pas aux codes du polar et du thriller. C’est aussi une peinture de la société d’avant les années quatre-vingt qui met en évidence le décalage profond qui s’est opéré depuis dans les mentalités.

Publié le 26 Février 2022

Cet auteur est incontestablement un conteur.mais cela peut nuire a l'histoire d'un polar
la conversation avec Solange est un peu longue,et peut être aurait elle pu être plus vivante
les dialogues sont très justes et à propos,
le recit ,jusqu'a la centieme page,cadre bien le sujet.Apres,le rythme est plus lent et on a l'impression que les personnages sont un peu sortis "ex cathedra".
On finit par ne plus bien comprendre les aleas et le rôle de chacun
on a envie de savoir pourquoi,et qui sont les commanditaires.
ce recit a besoin de davantage de structure,car il a tous les éléments pour faire de ce polar une recherche passionnante,sauf que n'est pas creusé le mystère de Solange,les successions,et le passé.
j'ai du lire 2 fois pour tout comprendre,et les indices sont tous là;dès le début
Dans l'histoire du haras,qui aurait ou être passionnante,trop de noms,
la fin est surprenante,dommage que les différents thèmes ne soient pas poursuivis ,avec la rigueur ,d'un détective et par des dialogues,des aventures ou des digréssions,qui nous font perdre le fil et le coté haletant
vous avez un thème très .bonoriginal et ce polar est quand meme passionant;je l'ai lu,et relu.,bon signe!
petite observation;quand vous racontez avec tous les temps conjugués,le récit est naturel et vivant
pardon de mes commentaires mais vous avez tout ce qu'il faut pour le rendre passionant et haletant.bon courage,j'attends la suite!

Publié le 21 Février 2022

@Alix Cordouan. Merci pour vos appréciations. Le roman est à présent disponible dans son intégralité.

Publié le 21 Février 2022

@Pauline 21. Merci, c’est très gentil de votre part.

Publié le 21 Février 2022

@Sylvain be. Merci pour votre commentaire et vos compliments.

Publié le 21 Février 2022
5
@Richard Witczak J’ai beaucoup apprécié la lecture du « premier temps » de votre roman. Les dialogues y sont parfaitement menés et l’humour sous-jacent à votre écriture, par ailleurs très efficace, est remarquable. Je trouve que votre texte est particulièrement attrayant par ce qu'il dégage de saveur originale dans l’esprit des polars à l’ancienne. Merci pour cet excellent partage.
Publié le 15 Février 2022
5
Un roman qui m’a accaparé d’un bout à l’autre. Félicitation.
Publié le 15 Février 2022
5
Je viens de terminer la lecture entière de votre roman. Mis à part la remarquable qualité d’écriture d’un bout à l’autre de la narration, je dois dire que j’étais loin de m’attendre à une telle fin dont la cohérence m’a confondue. Tout au long de la lecture, j’ai cherché pourquoi on avait tué ce brave notaire et malgré que finalement c’était suggéré au début je ne l’ai pas vu venir. Bravo cela mérite haut la main 5 étoiles.
Publié le 14 Février 2022

@Lisbeth MOENS. Merci pour vos remarques. Ce roman est une intrigue policière qui se développe en trois « temps ». Ce qui m’attache dans ce genre d’écriture c’est d’exposer sous un voile, dès le début, les ingrédients de la fin sans pour autant que le lecteur en devine le dénouement.

Publié le 14 Février 2022

@Agathe. Merci pour votre commentaire. Comme vous avez pu le remarquer « une veuve peut en cacher une autre ». Cela dit, vous n’avez lu que le premier « temps de la valse des truands ». Mais tout est exposé dans son début, pour qu’à la fin du troisième temps, le premier pas de la danse, lève le rideau de l’intrigue où la convoitise devient le révélateur du dénouement.

Publié le 14 Février 2022
4
C’est assez abracabrantesque cette histoire et votre écriture pour la raconter tellement châtiée que la lire est un bonheur. Bon, je ne vous cache pas qu’un tout petit peu plus vite en besogne (quoi qu’avec la veuve, justement il l’a été vite en besogne) ne me déplairait pas, mais je me suis laissé porter, avec plaisir. Il y a un petit côté des petits meurtres d’Agata Christie dont je raffole à la télé. Merci pour ce partage.
Publié le 11 Février 2022