LA RÉELLE HISTOIRE DE L'HUMANITÉ ET DE DIEU. TOME 1 : LA RÉVÉLATION DE LA GENÈSE

211 pages
Feuilleton
de Yvar BREGEANT
LA RÉELLE HISTOIRE DE L'HUMANITÉ ET DE DIEU. TOME 1 : LA RÉVÉLATION DE LA GENÈSE Yvar BREGEANT
Synopsis

Comment savoir, armé(e) seulement de notre Cœur et de notre Raison, Qu’est-ce, Qui est, ce « Dieu », cette « Matrice », cette « Force » à l’origine de notre existence ?

C’est cette question universelle, sous forme d’une énigme soumise par un ange, à laquelle une sirène amnésique doit à tout prix apporter une réponse. Leur sort et celui de l’Univers en dépend.

Pour l’aider à faire un choix éclairé, l’ange lui remémore l’Histoire de l’Humanité puis ses trois interprétations possibles. Il l’emporte alors, et nous avec elle, dans un incroyable voyage initiatique de nos origines jusqu’à nos jours.

Saurez-vous en femme libre, en homme libre et éclairé(e), une fois parvenu(e) comme la sirène à la limite de vos forces et du monde connu, trouver la réponse à l’énigme primordiale ?

Publié le 14 Novembre 2020

Les statistiques du livre

  3 Classement
  1466 Lectures 30 jours
  24360 Lectures totales
  +1 Progression
  866 Téléchargement
  83 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

55 commentaires , 15 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@ Thanys G
Bonjour et merci pour ce retour étoilé.
Oui, inspiré ! Bien vu aussi le jeu de mots.
Pour ce qui est de Dan Brown, vous constaterez rapidement que la symbologie qu'il a mise en oeuvre est une "symbologie de comptoir", la part de mystères mise au service d'une intrigue bien menée et bien ficelée d'où son succès mais rien de ce qu'il avance n'est fondé. Léonard de Vinci était au service de l'église. Ils marchaient main dans la main et fut grassement rémunéré par elle pour mettre son génie à son service en encodant dans ses peintures (présentées au peuple comme chrétiennes !) la doctrine de l'Eglise en recourant aux mêmes symboles universels qui avait été toujours été utilisés avant lui, que Vinci connaissait sans doute bien et qu'il masqua adroitement, . La Joconde, la Cène, Salvator Mundi... en sont des exemples ahurissants pour qui sait décoder ces tableaux. Quelle drôlerie de laisser penser que l'église pouvait se faire berner par des symboles qu'elle connaissait elle même parfaitement pour les pratiquer depuis des centaines d'années. Bref. Passons. J'aurais l'occasion d'y revenir bien plus tard mais la priorité pour moi n'est pas d'aborder ce qui relève somme toute du détail, d'une ramification assez récente de ce que fut une des deux versions de la religion universelle originelle. Je vais essayer oui, de révéler dans un ordre logique et, vous avez parfaitement raison de le dire, il faut commençer par l'Histoire la plus archaïque, commençer par les racines, et ainsi la compréhension de tout le reste suivra logiquement. J'espère que vous m'accompagnerez jusqu'au bout dans cette si vaste et si cruciale folle entreprise.
Encore un franc merci en tous cas pour votre commentaire.

Publié le 31 Janvier 2023
4
Auteur inspiré ! Il semble savoir vers où il faut aller spirituellement. Même si son ambition de porter à 7 tomes ce récit est trop longue. En effet, il faut renouveler notre rapport à la spiritualité. C'est bien dans une perspective historique que l'on pourra retrouver le lien avec la Création. Revenir sur les découvertes majeures et expliciter le contenu historique pour comprendre notre rapport aux dieux. L'étude des symboles avait déjà été suggérée par Dan Brown et son oeuvre le Da Vinci Code : Langdon son héros étant professeur de symbologie pour partir à la recherche du Graal. Mieux de se repérer dans cette étude à partir des mythes au niveau de a religion qui sont fondateurs. Assurément les Anciens ne voyaient pas comme cela notre génèse et prenaient trop facilement ces récits au pied et à la lettre.
Publié le 31 Janvier 2023

@sylvestre EVRARD
EX-CE-LLENT !
Vous m'avez scotché avec votre commentaire et la reprise du symbole du taureau ! Bien vu !

Publié le 29 Janvier 2023

enfin un livre qui prend le taureau par les ailes !

Publié le 28 Janvier 2023

Baignant depuis plusieurs années maintenant dans le monde des symboles propres à la mythologie et aux langues antiques (symboles que j'introduis à la fin du livre et que nous comprendrons plus tard) je dois dire que 24 000 vues est un cadeau qui me dit tel un symbole beaucoup de choses, sans même prononcer un mot. C'est pourquoi je ne vous en dirai qu'un : MERCI !
Oh et puis non en fait... tiens... je vais faire comme lui, je ne dirai Rien. ;)
Yvar.
Ps : J'espère que vous avez quand même bien noté que je n'ai rien dit... Et pour les mauvaises langues qui diront, oui, avoir lu de ma part je ne sais quoi, par hasard disons... un merci ?! je les invite pour s'apercevoir de leur impair à ne lire que le blanc "partout épars tout" entre ces lignes imaginaires...

Publié le 25 Janvier 2023

@Eric Brambilla
Eric ! ça me fait très plaisir que vous veniez me rendre une petite visite. Vous êtes un parfait exemple de ce que je disais en ce qui concerne le classement (il en faut bien un) et la qualité des ouvrages. les sélections semaines/mois en sont aussi une illustration récurrente mais j'ai envie de dire qu'au delà des non-bien classés et des non-nominés à quoique ce soit il y a beaucoup de livres de grande qualité, ne serait-ce qu'à travers la lecture de leurs commentaires.
Vous n'avez pas à me remercier mais plutôt juste vous-mêmes pour votre propre travail de recherche documentaire, d'imaginaire et de conteur.
De mon côté je travaille d'arrache pied. J'aimerais bien sortir le 2 au printemps. Mais je viens de faire une découverte inattendue. Je vais devoir l'approfondir alors je ne sais pas. On verra. Bon... hm.... Quand faut y aller, faut y aller alors je retourne travailler au fond de ma grotte que vous avez joyeusement illuminé à votre entrée. Merci encore. A bientôt Eric. Amitiés. Yvar.

Publié le 17 Janvier 2023

Merci @Yvar BREGEANT , d´avoir recommandé DEX dans vos commentaires :)
J´attends avec grand intérêt votre Tome 2 sur le déchiffrage sacré du sumérien, des hiéroglyphes et de la Mythologie versus la Bible. Il me sera très utile pour la suite des aventures de Dex.

Publié le 17 Janvier 2023

@Monique Louicellier
Bonjour !
Oui, alors c'est un dessin de Mme Selina Fenech. D'Australie.
Je l'aime beaucoup aussi !

Sinon je suis juste reconnaissant de l'intérêt que l'on porte à mon livre depuis un petit moment déjà, le temps passe... et reste à penser que le classement n'est pas nécessairement le reflet de la qualité des ouvrages du site.
Un peu comme dans la vraie vie quoi...
Donc à relativiser.

Mais merci quand même !

A bientôt
Yvar

Publié le 16 Janvier 2023

@Yvar BREGEANT
Bonjour Igor... Oui vous avez dit juste. Une question, votre couverture est très belle, d'où vient-elle ? Et bravo à vous (numéro 3 !!! si vous connaissez numéro 6, il faut que je me mette en rapport avec lui).

Publié le 16 Janvier 2023

@Monique Louicellier
Bonjour et Merci ! Pour ne rien vous cacher j'ai de gros soucis de connection internet. Des méchants marabouts, hackers en plus ? Brrrrrrrrr...
Sinon je n'ai, de mémoire, jamais modifié le livre en ligne ou peut être une fois et il y a longtemps car il est ĺà depuis plus de 2 ans maintenant. Donc je ne sais pas quoi vous dire. Il est possible que l'Alzheimer me guette. Mais non. Pas possible. Pas moi. Pour ce qui est du but final, j'entends bien, moi, Igor, heuu, Yvar, démontrer où se trouve la Vérité et, forcément, en disant cela, je vais nécessairement finir par prêcher pour ma paroisse, la conclusion à laquelle je suis parvenu. Je crois simplement que la Vérité ne doit pas avoir peur du mensonge. Elle doit être à même de l'affronter sur son propre terrain, pour démontrer sa suprématie, ce qui signifie aller le combattre non pas sur le champ de bataille mais sur celui des idées en faisant valoir sa valeur supérieure par la connaissance, par la raison, par la démonstration ce qui nécessite de rester autant que possible, neutre, objectif et souvent académique. Mais rien n'empêche non plus de recourir, en soutien, dans sa présentation, à l'imaginaire et à une forme de poésie, alors je vais essayer de concilier/alterner les deux. Prêcher pour ma paroisse est donc mon objectif final mais ne sera pas nécessairement la forme de tout le chemin pour y parvenir.
Voilà. Je vous dis à très bientôt et encore merci(s+++) d'être là.
Ig... aaargh nan Yvar bon je vais y arriver.

Publié le 15 Janvier 2023

@Yvar BREGEANT
Bonjour Yvar, toujours rien en email ni en réception normale ni en spams, oui, le marabout peut-être... il y a un auteur ici qui a carrément perdu l'accès en étant pourtant inscrite et depuis longtemps. Je ne vous en voudrais en rien de votre liberté, je m'en veux à moi de ne pas avoir beaucoup de mémoire (et il y a un diablotin depuis le début ici, qui se perche sur mon épaule et place des filtres devant mes lunettes). Eh bien si le catharsis est toujours là avec l'évocation de l'océan, c'est parfait ! Je ne peux pas vous aider pour les dénominations car je ne m'y connais bien moins que vous,, ce fût votre travail si longtemps, et je n'ai pas assez de temps en ce moment, sinon avec plaisir, mais avouez qu'il me faudrait des années de recherche aussi ! Me reste à simplement trouver le temps de lire ce que vous venez déjà de publier. Avez-vous enlevé des pages ? Je crois bien ne l'avoir pas téléchargé il y a un mois et par contre qu'il y avait davantage de pages ? Et alors, comme cela, vous ne préchez pas pour votre paroisse (la chrétienne, c'est la mienne aussi, zut !!!) ??? Mince...
Ah et une chose, j'ai pris le temps de lire vos commentaires, quel humour, c'est magnifique et quelle gentillesse, quelle érudition aussi. Bon, il faut vraiment que je continue la lecture. Cette nuit peut-être ?

Publié le 14 Janvier 2023

@Monique Louicellier
Bonjour Monique, et merci !
Je trouve d’emblée vos remarques très pertinentes.
Concernant la partie où l’auteur tombe en catharsis avant de recevoir la vision, elle est en fait en pages 18 à 22. Je l’ai ouvert sur le site pour vérifier (mea culpa : à décompter une vue en moins !). Elle était d’origine dans un chapitre opérant comme un flash-back avant de reprendre le cours de la vision qui a toujours commencé dès le début.
Pour le reste, je dois vous dire, entre nous, mais chuuuut, ne dites rien aux autres : en fait, depuis votre premier commentaire me faisant cette remarque sur l’introduction et bien, hm …je n’ai en fait rien modifié. Sic. Vous allez m’en vouloir. Ben… Pourquoi vous me faites les yeux noirs comme ça… Aïe aïe aïe… Alors pourquoi ces différences que vous observez ? J’en viens à me demander si la version de bibliothèque du site n’est pas une version originelle. Franchement je ne sais pas comment l’expliquer.
En fait, je préfère faire les modifications d’un seul tenant lorsque j’aurais achevé le tome 2. Je travaille en effet avec lui à une introduction commune à tous les tomes de la série, qui puisse, comme vous le dites très justement, faire une brève présentation de mes travaux et le pourquoi de cette série, de chaque tome, de son mode de présentation alternant roman historique et essais.
Enfin je suis d’accord avec vous sur la terminologie. Les termes utilisés ne sont pas adaptés pour saisir ce dont on parle vraiment. Peut-être pourriez-vous continuer de m’aider à ce propos ? Pour ce faire, il faut poser clairement l’objet de ma démonstration : elle va consister à apporter la preuve que les événements de la Genèse sont des évènements historiques avérés dont le récit de la genèse est une version et la mythologie, lorsque décryptée, une version opposée. C’est fondamentalement l’opposition de deux versions, de deux religions à partir d’un socle historique commun. Il va donc falloir correctement les nommer pour bien restituer l’idée de cet archaïsme le plus ancien. Judéo-christianisme vs paganisme ou vs ésotérisme ou gnose est de ce point de vue impropre, voire incorrect, car cela ne rend pas l’idée que je vais traiter des deux religions les plus archaïques puisque le judéo-christianisme renvoie dans notre esprit à des époques plus récentes et que le paganisme est un terme qui a été utilisé en miroir du judéo-christianisme. Idem pour la gnose contemporaine de l’émergence du christianisme primitif. Même si judéo-christianisme et paganisme se placent dans la filiation spirituelle directe des deux religions originelles, j’aimerais trouver deux expressions qui les dépassent temporellement. Ésotérisme, quant à lui, est en fait un terme carrément incorrect, car, par exemple, la version mythologique a un caractère à la fois exotérique (pour le peuple) et ésotérique (pour la prêtrise) et la taxer d’ésotérique est donc inadaptée d’autant que ce terme a une connotation parfois négative et ne renvoie pas vraiment à l’idée que nous serons face à une vraie religion structurée, avec des dogmes bien définis et avec un moyen d’expression, la langue symbolique qui a son propre lexique précis lui aussi. Ésotérisme renvoie à quelque chose de trop vaporeux, subjectif et insaisissable. Je pense donc utiliser les termes de vraie religion primordiale vs fausse religion originelle universelle (FROU). Je sais, cela n’apparaît pas très objectif puisque je porte de suite sur elles un jugement de valeur, qui est la conclusion personnelle à laquelle je suis parvenu, mais vous verrez dans mes essais que je les expose, les analyse de manière totalement neutre. De plus, je ne ferai qu’exposer brièvement la version biblique. Toute l’analyse se fera quasiment sur la mythologie, le décryptage de sa langue symbolique, de ses symboles au moyen du sumérien, des hiéroglyphes et couplés à l’analyse comparative des mythes. Je ne prêcherai donc pas pour ma chapelle mais adopterait une approche académique.
Enfin, concernant le scientisme, c’est, de mon point de vue, une ramification hypertrophiée à notre époque d’une des branches de la FROU, laquelle a innervé à travers sa Mythologie de départ, la philosophie, puis toutes les religions, tous les cultes, jusqu’au scientisme moderne qui plongent donc ses racines doctrinales et historiques dans la mythologie préhistorique et antique.
Si j’en parle séparément comme une troisième entité, une troisième version ou religion, c’est plus parce que cette ramification a pris aujourd’hui beaucoup de place, mais pas parce qu’elle est véritablement une nouvelle religion à part. Par contre je trouve juste de la nommer ainsi, car cela permet de dissocier le scientisme qui a un caractère religieux d’avec la science.
Voilà, après, si mes commentaires ne vous arrivent pas malgré ma gestion de l'@ devenu juste un modèle du genre, je pense, je ne veux pas dire, mais il faut peut-être se demander si ce n’est pas de la faute des marabouts qui pullulent sur le site ;)
À très bientôt Monique et mille, dix mille merci pour votre temps et votre justesse.

Publié le 14 Janvier 2023

@Yvar BREGEANT
Bonjour Yvar, mince, je reviens et la plupart du préambule a disparu, comme il me semble le début où l'homme arrive à la falaise, voit un couple, tombe en catharsis (dommage ce début était super +++, vraiment et sans ce début, la suite - les premières lignes de la Genèse - n'apparait plus comme une apparition divine, même si elle parle de l'apparition !).
Je peux me tromper mais de mémoire ce début était génial.
Mes problèmes étaient sur le long et pédant préambule, très rogné actuellement, il manquerait une explication sur vos recherches, et pourquoi ne pas la donner à la première personne. Rien à dire sur le préambule, à part le mot putain, à propos de la douce France, pourquoi ne pas le remplacer par un mot poli, afin de rester dans le style du reste de l'ouvrage ? Je vois aussi qu'il est sous forme de feuilleton. Je ne me rappelle plus si j'avais déjà téléchargé votre écrit qui m'enthousiasmait , et si oui, je reviendrai vous dire mon avis, y compris sur le préambule qui existait alors et sur le début et j'espère sur le tout... Par contre, faut pas être pressé. ^^.
Autre remarque, les noms de ces trois religions judéo-chrétienne, ésotérique et scientiste, ça fait très cours de philo, ça fait science sans conscience, et scientiste n'est pas sans rappeler les scientologues... Bref, cela ne fait pas trop mythologique/spirituel, est-ce que vous pourriez les appeler (bon, c'est votre roman qd même...) de mots plus généraux, historiques, employés par les 1er religieux, les magiciens ou alchimistes ou adeptes de ces cultes et les théoriciens du matérialisme, mais répertoriés depuis longtemps, qui fassent davantage rêver, par ex. Abrahamique, cultes anciens/gnose (heu, vous trouverez mieux que moi !) ? PS : Toujours pas avertie de votre commentaire alors que vous aviez bien adressé celui-ci... Il y a une malédiction dans l'air, ou bien ?

Publié le 14 Janvier 2023

@Zoé Florent
@Monique Louicellier
A vrai dire, l'apparence à la fin n'a que peu d'importance. Comme le dit justement Zoé-Michèle, ce qui importe n'est-ce pas le message, n'est-ce pas l'essence ? Ciel ! Enfin... ! ;)

A cet égard, je ne sais pas si vous avez jamais lu cette "légende" qui circule d'ailleurs pas mal sur internet et dont Jean Léon Gérome fit un tableau célèbre en 1896 intitulé "la Vérité sortant du puits" :
“La légende raconte qu’un jour la vérité et le Mensonge se sont croisés.
– Bonjour, a dit le Mensonge.
– Bonjour, a dit la Vérité.
– Belle journée, a continué le Mensonge. Alors la Vérité est allée voir si c’était vrai. Ça l’était.
– Belle journée, a alors répondu la vérité.
– Le lac est encore plus beau, a dit le mensonge avec un joli sourire.
Alors la Vérité a regardé vers le lac et a vu que le mensonge disait la vérité et a hoché la tête.
Le Mensonge a couru vers l’eau et a lancé …
– L’eau est encore plus belle et tiède. Allons nager !
La vérité a touché l’eau avec ses doigts et elle était vraiment belle et tiède.
Alors la Vérité a fait confiance au mensonge. Les deux ont enlevé leurs vêtements et ont nagé tranquillement.
Un peu plus tard, le mensonge est sorti, il s’est habillé avec les vêtements de la vérité et il est parti.
La vérité, incapable de porter les habits du mensonge a commencé à marcher sans vêtements et tout le monde s’est éloigné en la voyant nue.
Attristée, abandonnée, la Vérité se réfugia au fond d’un puits. C’est ainsi que depuis lors les gens préfèrent accepter le Mensonge déguisé en vérité que la Vérité nue.”
Cette légende est le sens même de la Maxime de Démocrite : "la Vérité est au fond du puits".
A vrai dire aussi, cette légende est connue des mythologues car elle la contrepartie d'un vieux mythe chinois dont elle tire vraisemblablement son origine. Je vous en donnerai la référence.
Bref. L'idée est qu'il nous faut donc toujours ne pas nous soumettre servilement à la pression du groupe de la loi de la majorité et qu'il nous faut nous méfier des apparences car comme le dit tout aussi bien l'adage du bon sens commun, elles sont trompeuses.
Pour ne rien vous cacher, je vais utiliser cette "légende" comme synopsis de mon prochain tome car elle est je crois très adaptée à ce que je vais dire (pour ne pas dire, révéler).
Une excellente journée à toutes les deux et par extension à toutes et à tous.
Yvar

Publié le 12 Janvier 2023

@Monique Louicellier Les avis sont divisés, parfois aux antipodes. Je te conseille cet article ; certains sont à mourir de rire : https://fr.wikipedia.org/wiki/Race_et_apparence_de_J%C3%A9sus
Pour ma part, je m'en fous un peu, car seuls le message et l'homme, pour qui j'ai beaucoup d'admiration, m'ont profondément marquée.
@Yvar BREGEANT Zut, Monique a vendu la mèche, et vous voici tout déconfit. Dommage pour le bus rouge vif ; j'adore les bus anglais à étage... Une autre fois, à l'occasion de la sortie du tome 2, peut-être ;-) ?
Bonne soirée à vous deux !
PS : merci pour votre légende, que j'ai beaucoup appréciée, et à bientôt de la retrouver dans le tome 2 ;-)...

Publié le 10 Janvier 2023

@Monique Louicellier
Si Zoé-Michèle n'est pas une MBS star alors il va falloir que j'annule tout.... J'avais loué pour samedi un bus anglais rouge vif pour descendre (et remonter puis redescendre) sous les vivas les Champs Élysées avec mon maillot bleu de champion du monde floqué du sigle MBS et de mes 6 étoiles. Je m'imaginais déjà vociférer les bras levés devant une foule en délire : et ils sont oùùùùù , et ils sont oùùùù ? Et ils sont oùùùù les 5 étoiles ? Lalalalalala... lalalalala...
Mais, voilà, tous mes rêves de gloire temporelle s'effondrent.
Je suis anéanti... :)
Pour oublier, votre prochain commentaire sera très apprécié, à moins que vous ayez d’autres chats à fouetter ; ) j’ai cru lire que vous en aviez 10 ! 10 ?! Waw !
Mais peu importe quand, l'important est qu'il vienne de votre cœur battant.
Pour le reste, n'ayez crainte, ma foi est bien enracinée dans mon cœur et mon esprit et ce sont d'ailleurs surtout les raisons rationnelles que je vais essayer de partager ici pour tenter d'aider le plus grand nombre à trouver la bonne voie, d'une manière pour le moins originale car il va s'agir dans un premier temps de décrypter et de confronter la Mythologie au récit biblique.
Encore un grand merci pour m'avoir répondu, malgré ma gestion désastreuse de l'@.
À très bientôt
Yvar.

Publié le 10 Janvier 2023

@Yvar BREGEANT
Coucou Yvar, je n'avais pas vu votre réponse car attention il ne faut pas mettre d'espace entre l'arobase et le nom, pour que cela parte au destinataire...
Mais j'ai parlé de vous et je ne vous ai pas oublié, j'ai juste été happée par plein d'autres livres. Mais certes mea culpa ! En plus je voudrais faire une pause de lecture en janvier, trop de choses m'attendent un peu dures, y compris pour mon anniversaire. Mais je viendrai vous donner des observations dès que possible, qui n'engageront que ma modeste personne !
Restez bien sur votre foi (si vous pouvez)! J'ai vu les deux cotés. J'ai vu magie et miracles. Je préfère approfondir ma connaissance de Dieu. Il faudrait aussi aue je m'aime mieux et m'écoute mieux et du coup cela faciliterait ma relation aux autres.
Et surtout un gros scoop pour @Zoé Florent, qui quand même n'est pas une star (tu vas te prendre la grosse tête, très mauvais pour ton karma !!!) :
Oui, oui, Jésus aurait bien les yeux bleus, parfaitement, tout en ayant les cheveux frisés bruns, je viens d'en lire les témoignages de deux personnes ayant eu l'apparition de Jésus à des dizaines d'années d'intervalle.
Yvar, si ces miracles vous intéressent aussi, pour vous ou pour vos bouquins, évitez les évangéliques d'après moi (que je trouve intéressés par la richesse et avec des guérisons à tout va, très punitifs à tort), mais allez voir les témoignages sur les apparitions avec un Jésus aux yeux bleus sur la chaîne NDML sur Youtube (Notre Dame Mère de la Lumière), la nana assez jeune avec un sous-titre, il était couronné d'épines et l'autre bien plus vieille ermite au Liban, ensuite pour l'opinion des cathos sur les homos, sur la chasteté -qui n'est pas abstinence - cherchez père Matthieu sur Youtube ou les arguments repris sur la page de David et Jonathan, et enfin pour les miracles, il y en a tous les jeudis à Paris à l'église Saint Nicolas-des-Champs, et je me pose des questions, car c'est un peu fréquent aussi ! A bientôt ! Bises et Bonne Année !

Publié le 09 Janvier 2023

@Zoé Florent
J'avoue que Gabriel et Emmanuelle me manquent et la rêverie y associée. J'ai hâte de les faire revivre mais cela fait plus de deux ans que je suis plutôt en mode rat de bibliothèque, faisant uniquement travailler la plume de mes petites cellules grises, ayant laissé de côté pour un temps celle de l''imaginaire, car travaillant à la césure du tome 2 un essai (que je vais) intitulé(r) "le déchiffrage sacré du sumérien, des hiéroglyphes et de la Mythologie versus la Bible".
Ouaip. Rien que ça.
La première partie sera je l'espère achevée fin Mars. Vous jugerez sur pièce.
Mais Emmanuelle nous reviendra.
Sinon j'ai déjà eu l'occasion d'échanger avec Philippe sur l'un de ses livres "l'homme qui ne voulait pas mourir idiot et aussi avec l'auteur de DEX, un très bon livre. Philippe s'est forgé une étonnante conviction. C'est quelqu'un de très structuré dans son raisonnement en plus d'être bien documenté et brillant intellectuellement donc ses livres et les échanges avec lui sont toujours stimulants.
Il est très agréable pour moi de me confronter à des avis divergents comme le sien et de ce point de vue le site est très riche !
Bonne soirée à Vous aussi et à vos êtres chers !

Publié le 09 Janvier 2023

@Yvar BREGEANT Oui, notre @Monique Louicellier est un aussi adorable que doué phénomène :-). Et au temps pour moi, concernant le reste. Je suis peut-être un peu trop de ce monde, mais j'aime ça ;-).
Les écrit de @Philippe Ribagnac devraient vous plaire (ceux qui traitent de la physique quantique). Quant à moi, je ne manquerai pas de guetter votre prochaine mise en ligne, car j'ai hâte de savoir pourquoi Emmanuelle est devenue sirène ; pour envoyer une nouvelle salve étoilée aussi.
Bonne soirée à vous et vos proches !

Publié le 09 Janvier 2023

@Zoé Florent
Bonjour Michèle/Zoé !
Je dois dire que ça me fait super plaisir de vous lire. Vous êtes une véritable star sur Mbs et vous m’accordez cinq étoiles alors en tout eh bien si je compte bien ça me fait 6 étoiles ! Waw. Attendez je les recompte ****** Ouiiiii c’est ça 6 ! Donc, non je ne boude pas mon plaisir, comme je ne l’ai d’ailleurs pas boudé avec le commentaire précédent de Monique (qui me fait d’ailleurs halluciner dans ses livres et commentaires par sa verve assez légendaire et son enthousiasme communicatif, un phénomène). Bref. Je suis un homme comblé. Après... que vous répondre ? Sur le fait que vous n’êtes pas croyante ? simplement le fait que ma femme ne l’est pas non plus et que ça ne m’empêche pas de l’aimer ! Quant à mes enfants, ben, on verra, ils feront leur choix… Et Dieu sait que je les aime… Sur le culte apparent que je voue à travers ce livre à la beauté ? Qu’elle soit attachée à des images, des personnages ou des mots, il ne s’agit pas là pour autant d’une statue/figure imposée composée simplement pour appâter le chaland sans boussole spirituelle mais il participe de mon idéal le plus profond car c’est ainsi que je vois le monde, en tous cas tel qu’il sera. Cela peut certes passer pour de la naïveté un peu enfantine, mais ne vous y trompez pas ! Sur l’origine de l’être suprême ? Je dois dire que j’ai toujours trouvé étonnant que l’on puisse conjointement croire à la génération spontanée (savoir que nous serions issus d’une soupe organique) et parallèlement questionner l’origine de Dieu. Si l’on accepte que l'homme puisse provenir du néant, on doit aussi admettre que le même raisonnement est valable pour Dieu (ou quel que soit le nom qu’on lui donne). Mais, en vérité, Pasteur en infirmant la génération spontanée nous a démontré que ni l’un ni l’autre n’est vrai puisque de son expérience il résulte que la vie ne peut provenir que de la vie. Autrement dit, en toute logique, du point de vue de la raison pure cher à notre ami Descartes, il a nécessairement fallu une vie primordiale qui a existé de toute éternité (à ce propos j’ai aimé le commentaire de Philippe Ribagnac sur la page de son livre "les régénérés" (il faut que je lise aussi ses bouquins qui ont l’air très intéressants) que je me permets de citer « … Mais je pense aujourd'hui que l'INFORMATION pure permise par l'électronique ne sera jamais capable de rendre compte À ELLE SEULE du phénomène de la VIE, qui fut lui-même un changement radical dans la nature intrinsèque de l'univers : la science est en effet incapable d'expliquer cette émergence du "souffle de vie").
Ensuite, le fait que cette notion d’un(e) vie/être nécessairement sans commencement nous dépasse ne la/le rend pas impossible pour autant, car n’y a-t-il énormément de choses invisibles dont la compréhension nous dépasse et qui existent pourtant ? Nous ne voyons et ne comprenons (à peine) bien souvent que la partie émergée de l'iceberg.
Le monde quantique en est un exemple patent.
Puisque vous parlez aussi d’ambition je vais déjà m’attacher dans le prochain livre (un essai) à faire la démonstration que les événements tels que décrits par la Genèse ont été repris dans la Mythologie bien qu’elle recourait, elle, à un langage symbolique sacré codé que j’ose ici prétendre avoir totalement décodé (ça y est, j’ai le melon !) Mais bon, c’est vrai je suis tout aussi sincère en disant être sur que mes recherches seront extrêmement intéressantes pour tout le monde, petits et grands (plutôt grands quand même), croyants et athés ; alors je vais aller au bout de mon idée. Merci pour m'encourager en ce sens et pour avoir ainsi si gentiment pris le temps de me lire.
Je vous dis à bientôt avec des étoiles (6, oui oui 6..) plein les yeux
Yvar.

Publié le 09 Janvier 2023
5
Bonjour @Yvar BREGEANT. Non-croyante, j’ai abordé votre premier tome comme le récit d’une épopée fantastique ; une épopée particulièrement lyrique, sous votre plume. Comme tout récit épique, sublimation et héroïsme ont la part belle ; vous privilégiez également dans le vôtre la beauté physique des êtres. Vous ne traiteriez pas d’un sujet si sérieux que je serais presque tentée de parler d’une tendance aux clichés ;-). Certaines images m’ont évoqué les images pieuses que l’on nous distribuait au catéchisme. Je les trouvais très jolies à l’œil ; leurs ciels tout en contraste d’où descendaient des rayons lumineux et obliques, Marie et son fils, souvent représentés avec des cheveux clairs et des yeux bleus… Avec le recul, je me dis que toute cette beauté, tout ce faste, visaient probablement à attirer les ouailles à tendance idolâtre ;-). /// Je n’ai pas cherché à creuser ni à contredire (je n’en ai pas plus les moyens que l’envie) ; j'ai juste lu pour le plaisir, et certains passages m’ont amusée. Celui concernant la physique quantique (je salue au passage votre travail) avec toujours en amont l’Être Suprême, par exemple, car la candide qui vous écrit se demande aussitôt : et Lui, au fait, d’où vient-Il ? Et puis j’ai souri à la lecture de certains dialogues qui effectuent de discrètes sorties de route en devenant très contemporains (entre Titan, Ève et Adam), et par le verbe, et par les petits conflits du couple. Ayant déjà eu l’occasion de constater que vous avez de l’humour, j’ai senti que cela vous démangeait d’y aller plus franchement. Vous me direz si je me trompe :-)… /// Pour conclure, je salue votre courage (vous avez encore bien du pain sur la planche !) et vous remercie pour ce partage ambitieux. Bonne fin de journée ! Michèle-Zoé
Publié le 09 Janvier 2023

@Yahvé rha brandy l'hèbreu l'exilé du Créateur
Déjà heureux d'avoir pu un tant soit peu éclairer votre lanterne déjà illuminée
@Kamaswagg
Je constate que vous êtes aussi un fan de la nouvelle tribune du site : "ce qui est court est exact" :).

Publié le 03 Janvier 2023

Bon livre

Publié le 01 Janvier 2023

Étant qu'n illuminé, ce livre m'intéresse tellement ......

Publié le 28 Décembre 2022

@ Monique Louicellier
Pourriez-vous me redonner votre RIB Svp car je l’ai égaré !
Nan, bon, je blague. Ça fait toujours plaisir c’est clair.
De toute façon, après près de 2 ans sur MBS et tout de même pas mal de commentaires élogieux, je crois que je pourrais avoir 1 000 commentaires comme le vôtre ("de lectrices/lecteurs, celles et ceux qui en parlent le mieux") que je crains que cela ne fasse même plus hausser un soupçon de sourcil au comité de lecture MBS (à qui j’adresse cette longue perche tendue avec ma gueule de cocker tout en montrant quelques dents, grrrr).
C’est un peu dommage, je crois, mais bon (petite larme de cocker). Peut-être est-ce parce que j’écris sous pseudo ? (regard interrogatif de cocker, toujours aussi larmoyant)
Je ne sais pas (tête de côté, avec un intense regard de cocker, gueule fermée cette fois, oreilles dressées, fixant le visage de son interlocuteur imaginaire, en en guettant la moindre expression).
En tous cas, je poursuis ma route (comme un fier cocker, en position égyptienne) car elle est encore très longue et quand elle est parsemée d’étoiles comme les vôtres c’est très, très encourageant. Merci à nouveau.
Je vais de mon côté essayer de retrouver le fichier et d’enlever les préambules comme vous me l’avez conseillé.
Je reste dans l’attente de vos remarques. Et ne m’encensez plus, sinon personne ne va vous croire, et moi, de mon côté, je vais prendre le melon (si ce n’est pas déjà fait).
Non, il va falloir passer aux choses sérieuses et appuyer là où ça fait mal ! je veux des fautes, des erreurs, des incohérences, des longueurs, des platitudes, du surfait…. D'avance merci aussi ;)

Publié le 20 Décembre 2022

@Yvar Bregeant
Ne vous inquiétez pas, votre livre est tellement un chef d'oeuvre.
Franchement le plus joli que j'ai lu de ma vie, j'en suis restée totalement subjuguée !
Et pourtant il y a d'immenses talents ici sur ce site (plus besoin d'aller en librairie !).
Je vous relirai dès que je pourrai car j'ai du boulot de lecture à rendre certaines personnes à qui je l'ai déjà promis.
Donc cela se fera dans l'ordre.
Pas de souci et je vous enverrai des commentaires circonstanciés, promis !
Sinon au pire, si les préambules pouvaient décourager certaines personnes d'entrer dans le livre (moi, je m'accroche), supprimez-les temporairement pour voir les retours...
Merci, un grand merci pour cette oeuvre...

Publié le 19 Décembre 2022

@ Monique Louicellier
Bonjour Monique :
Je vais essayer de faire court par rapport à mon précédent commentaire décidément trop long…
Juste pour vous dire que je suis d’accord avec vous sur l’introduction, les préambules.... Il faut que je rectifie cela mais je suis tellement pris par les livres suivants que je n’en ai ni le temps ni l'influx pour l’instant. J’ai en plus beaucoup de mal avec les introductions, notes d’auteur etc… bien plus qu’avec l’écriture du livre en elle-même. C’est aussi pour cela que je mets mon livre (et mettrai les prochains) sur MBS. Afin d’avoir des retours/conseils pour savoir où épurer, améliorer. On pourrait se contenter de répondre : "qu'importe le flacon, pourvu qu'il y ait l'ivresse" mais la présentation est importante. J’aimerais pouvoir la confier à un professionnel ou plus simplement une bonne âme qualifiée. Bref.
Merci aussi pour m'indiquer, si possible, les coquilles et erreurs de temps. Vous pouvez aussi retrancher des étoiles si la suite s'avère moins bien que les 43 premières pages ;)
Pour le reste ce que vous avez dit m’a fait très plaisir, cela m’a touché et beaucoup encouragé. Merci étoilé.

Publié le 16 Décembre 2022
5
@Yvar Bregeant Bonjour Yvar, Je m'arrête à la page 43 pour cette nuit et je n'ai pas lu les préambules que j'ai trouvés soit trop longs, soit prétentieux, alors que le corps du récit ne l'est pas du tout par contre... Magnifique ! Je n'ai jamais, je crois, eu l'occasion de lire une pareille écriture aussi divine, c'est le cas de le dire et c'est le sujet du livre d'ailleurs, oui, elle est parfaite, poétique et se chargeant de tous les sens qu'on souhaiterait trouver dans notre vie, la nôtre ou celle autour de nous... Sujet au plus haut point captivant. Mon esprit critique m'a juste fait relever quelques coquilles, des verbes en doublons ou mal accordés, suite à une correction des temps certainement ou suite à un repositionnement dans la phrase. Bien sûr, je finirai avec une grande envie ce récit et compléterai mon commentaire. Chapeau très très bas ! Un Ange a dû effectivement vous souffler les mots...
Publié le 16 Décembre 2022

Alors bon... que dire ? sinon un grand merci à Saint Jones Elwhyn. Il a parfaitement raison !! et puis... un plus petit merci à Ahmed qui est tout de même un peu loin du compte, non ? ;)

Publié le 20 Octobre 2022

@yvar
Je regrete de ne pas trouver grand chose apres une lecture tres ennuyante vu le contenu de votre ouvrage et l'ecriture meme.Seulement ,votre imagination a la prophetie ,ressemble aux idees de certains marabouts de chez nous.malgre tout,je vous encourage.bonne continuite.mes amities,merci.

Publié le 14 Octobre 2022
5
Ne serais-ce que pour le travail fourni et l'exégèse qu'à nécessité son écriture, ce roman mérite cinq étoiles. J'ai beaucoup aimé ce mélange genèse/mythologie sopoudré d'une bonne dose d'imagination fertile. Un test d'ancien testament un rien Shakespearien et nous voilà embarqués vers la vérité ultime ? Qui sait ? j'attends la suite....
Publié le 20 Juillet 2022

@ Agostini François-Xavier
Merci Mr Agostini. Vous récompensez l'effort et l'idée. C'est trés gentil et je vous en remercie. Après, étant donné qu'il s'agit d'un livre, un roman en l'occurrence, j'aurais aimé avoir votre avis sur la qualité (ou pas) de l'écriture. Je ne pense pas que l'idée puisse suffire en littérature (en tous cas pas pour un roman) pour laquelle j'aime à dire que l'on "lutte" et "rature"..
De plus, je dois dire que vous m'avez aussi fait sourire. J'avais bien sûr déjà lu que pour certains "Dieu est mort" où que nous n'avions "pas besoin de cette hypothèse", mais jamais qu'il n'était pas encore né ! A coup sûr, la liberté d'expression qui nous est chère à tous les deux nous permet d'échanger comme d'émettre toutes sortes d'extrapolations..
Les faits, toutefois, doivent permettrent, à mon avis, d'encadrer cette liberté, de la canaliser, de nous indiquer la bonne direction.
A ce titre, j'ai trouvé cet article récent intéressant : https://www.lefigaro.fr/actualite-france/quand-la-science-croit-en-dieu-le-livre-qui-bouleverse-nos-certitudes-20211008.
Dans la même veine, mes livres ont justement eux aussi pour objet d'aider à prendre en compte les faits, de manière neutre, qu'il s'agisse de décrypter les récits mythologiques et leur langue symbolique ou les faits scientifiques, afin de déduire en toute logique quelle est la vérité sur l'histoire de nos origines entre les trois réponses majeures qui nous ont été enseignées. Après quoi comme pour la sirène il appartiendra ensuite à chacun de faire son choix éclairé en conscience ... J'espère de tout cœur que vous m'accompagnerez dans ce grand voyage au cœur de notre histoire ;)

Publié le 01 Décembre 2021
5
Bonjour 5 étoiles filantes pour l'effort et l'idée. Personnellement je pense et j'écris que dans l'anomie ambiante, dans l'état où se trouve la France et le monde, dans une logique de fin de vie, Dieu n'est pas encore né, ou en tout cas, pas pour tout le monde et l'humanité n'a pas vocation à survivre éternellement. Dieu a ses interlocuteurs privilégiés... En attendant bonne lecture à tous les auteurs libres COMME VOUS ET MOI sur monbestseller.
Publié le 25 Novembre 2021

Merci Mr CHARDRI pour votre retour de lecture et votre note. J'espère juste qu'elle est liée à la qualité du livre et que ce n'est pas juste voter pour un camp parce que vous êtes croyant comme je le suis. Je n'ai pas envie de fédérer autour de mes écrits que les croyants comme s'il devait s'agir d'une lutte de chapelles de la pensée entre croyants, incroyants... ça ne m'intéresse pas. Je trouve risible quand les uns et les autres ne soutiennent que celles et ceux qui prônent leur même vision du monde. J'ai envie d'exposer non pas des questions, mais des faits, des faits (pré)historiques, puis, plus tard, des faits scientifiques, qui parlent à tout le monde et autour desquels nous pourrons tous dépasser les clivages, nous retrouver et parvenir ensemble alors, armés du même faisceau de preuves convergent, à la même conclusion. Mais d'ici là, la route est encore longue même si elle est belle et nécessaire car il n' y a pas d'amour de Dieu ou de qui que ce soit, sans liberté, sans choix réfléchi et assumé. Il n'y a pas de foi sans raison. La foi, c'est un peu comme se jeter en arrière dans les bras de quelqu'un en qui l'on a déjà vérifié pouvoir faire confiance. La foi, c'est de la confiance, qui n'est donc pas basée sur rien puisqu'elle a été préalablement constatée et acquise. Sinon, ce n'est que de l'émotion, de l'illumination au sens péjoratif du terme, un feu de paille, un ersatz de la vraie foi.
Donc, plutôt que "Dieu : la réponse à bien des questions", comme si c'était la voie de la facilité, ce qui ne nous parle pas en tant que personnes raisonnables, je dirais plutôt
Dieu : l'évidence des faits qu'il s'agit d'examiner ;)
Yvar

Publié le 06 Novembre 2021
5
Dieu : la réponse à bien des questions
Publié le 31 Octobre 2021

@ Marcel RICHARD
Bonjour et merci pour votre commentaire étoilé.
Je reste un peu étonné par votre constat de trouver un livre dans la catégorie roman comme étant « très (trop ?) romancé ».
Pourriez-vous m’en dire un peu plus ?
Si vous préférez le ton et la teneur de l’essai au roman, ce que je peux parfaitement comprendre, je vous invite à lire un autre livre de ce même feuilleton que je viens juste de mettre en ligne et qui est lui dans la catégorie Essai.
Bonne lecture. Yvar.

Publié le 11 Septembre 2021
3
Très romancé
Publié le 11 Septembre 2021

@beltege
Oui, au-delà des apparences, il y a derrière tout ce que j’avance un travail de recherche précis, rigoureux, très exigeant, en m’efforçant de ne rien laisser au hasard.
J’espère juste avoir le plaisir de vous voir m’accompagner dans les tomes suivants pour me dire aussi, alors, ce que vous aurez pensé des "réelles" matières.
Sachez simplement que votre court message m’a touché car il m’encourage et me laisse comprendre que je ne me suis pas foncièrement trompé en cherchant à tisser ensemble fibre académique et fibre romanesque afin de lever le voile sur la réelle histoire de notre humanité et ses mystères. Votre commentaire récompense mon choix de ne pas m'être uniquement attaché au fond documentaire à venir mais aussi à la forme, en veillant à une présentation des faits qui soit progressive, didactique, agréable, avec toujours de la place pour une part d'imaginaire.
Alors Un grand Merci à Vous Beltege pour cet encouragement et bonne continuation pour votre travail propre travail d’écriture lui aussi documenté avec soin (sans doute la raison pour laquelle vous avez l’œil ;)).
Yvar

Publié le 16 Août 2021
4
Très intéressant. Les recherches pour réaliser ce livre ont surement dues être importantes. L'approche m'a plu, et l'imagination était au rendez vous.
Publié le 09 Août 2021

Repartant demain je reste joignable à yvarbregeant@gmail.com
Bonne continuation à toutes et tous sur ce merveilleux site d'expression et donc d'exception !

Publié le 27 Juin 2021

@ Hurle Lune
Hurle-Lune, Merci car j’aime votre personnage mystérieux tout comme l’aspect fantastique et poétique de vos écrits m’interpelle.
Que je puisse avoir attiré votre attention et que vous soyez même un tout petit peu en attente de la suite est une pure récompense.

A bientôt
Yvar

Publié le 27 Juin 2021

@ Marie Morvan
Marie, Merci. Que dire ? Rien n’est plus valorisant pour un auteur que la notation d’un autre auteur, d’autant que cette notation est psychologiquement strictement proportionnelle à l’estime que l’un a pour l’autre. Venant de Vous je suis très flatté.
En effet, à l’instar d’autres auteurs ici présents, votre propre œuvre témoigne d’une grande acuité intellectuelle sur la situation mondiale présente, acuité de toute évidence portée par un cœur battant qui aspire profondément à la justice. En vérité, même si les humains se disputent sur les solutions, et s’en accusent mutuellement des causes en pure perte, parfois jusque sur ce site, c’est ce même constat d’échec et ce même cœur désireux de justice qui nous unit toutes et tous, quelque soit ici la nature de notre écriture ou la solution que chacun(e) prône.
Ecrire est d’ailleurs déjà en soi la quête d’un idéal de perfection que l’on ne trouve pas (plus) dans le monde qui nous entoure. Ecrire c’est chercher à extraire le meilleur de nous-mêmes, une tentative de sublimation, le reste de nous-mêmes étant souvent bien tristement inintéressant. C’est cette soif de justice commune et recherche du parfait équilibre qui doit nous unir et que nous ne devons jamais perdre de vue pour garder le respect des uns des autres. Je juge votre éclairage personnel très utile pour comprendre qu’aucune région de monde n’a jamais eu le monopole de la bonne pensée politique. Plus aucune région du monde ne peut plus se targuer d’avoir le monopole de LA solution, que ce soit la vision occidentale, russe ou chinoise ou médiane à la hongroise. La vision doit être universelle et le constat de l’échec aussi. Chaque vision du monde est en recherche d’ennemi et pour se donner plus de consistance en interne accuse l’autre d’être le mal absolu alors que chacune a fait ici ou là, la démonstration de son propre échec ou est juste en train de la faire, ses dernières digues allant bientôt céder. La confiance dans la. politique humaine s’est avéré être, partout, malgré des efforts parfois sincères et désespérés, un éternel choix par dépit, du moins pire, avec, sous-jacente, une sourde et perpétuelle fuite en avant vers le désastre !
S’échapper sur Mars en exosquelette ne changera rien à ce constat.
Quand l’humanité comprendra-t ’elle que le socle de l’injustice est la politique humaine elle-même avec la doctrine fondamentale qui l’innerve ?! N’est-ce pas alors battre l’air en pure perte que de dédier son énergie à soutenir l’une ou l’autre de ses ramifications locales si le tronc est pourri ?
La question est : A quelle seule cause valable allons-nous toutes et tous dédier notre énergie, notre cœur battant pour que notre combat ne soit pas vain et que nos coups soient bien dirigés sans nous tromper de coupable ?
Pour le savoir, ne faut-il pas d’abord répondre à la question sur nos origines ?
Prenons de la hauteur de vue et replaçons donc la politique humaine dans un cadre bien plus vaste pour comprendre :
Si le judéo-christianisme a raison de croire que Dieu existe, que c’est un dieu transcendant, bon et tout-puissant qui a dû en respect du libre arbitre qu’il lui avait accordé, laisser la face noire de la liberté humaine jouer sur Terre à l’apprenti-sorcière pour un temps donné, ne serait-il pas plus judicieux de Lui redonner la main lorsqu’il sonnera la fin de la « récréation » ?
Si, en revanche, l’ésotérisme primitif a raison de croire que Dieu est un dieu immanent, androgyne, en lequel toutes les dualités sont réunies, y compris le bien et le mal, qui a tout créé par dissociation de son être et qui nous a fixé pour unique destin commun, de vivre des myriades de nouvelles vies, d’expérimenter tout le champ des possibles, pour finir par atteindre la divinité et refusionner avec Lui/Elle, le Grand Tout Primordial, alors à quoi bon, sincèrement, se battre ici ou là sur Terre pour une cause plutôt qu’une autre si toutes, bonne ou mauvaise, mènent à cette unique finalité ?
Enfin, si l’évolutionnisme lui à raison, si nous sommes le fruit d’un Hasard aveugle tout-puissant, dont le socle doctrinal biologique est la sélection génétique naturelle, la survivance du plus apte, l’eugénisme, où l’amour et le lien social est un vernis, un leurre créé par notre cortex de primates un peu plus développé pour nous permettre de vivre plus ou moins décemment en famille et en société et de nous reproduire, pourquoi continuer de se battre entre nous, franchement, sur des barricades pour la bannière de la « justice », de la « liberté », de l’«égalité », de la « fraternité » ? Soyons cohérents. Cela ne sert à rien. Ces notions d’amour, de liberté, de justice sont, fondamentalement, intrinsèquement, à la racine, illusoires, une vue, une création de notre esprit et y croire jusqu’à leur donner notre vie est une simple douce hérésie de la raison pure. Si l’évolutionnisme a raison, nous ne serons jamais ni égaux ni frères, ni libres, car il y aura toujours un prédateur plus fort que nous.
En fait, dans les trois cas de figure, la politique humaine est au pire une grave erreur, au mieux, un leurre temporairement utile, superficiel, mais sans aucune valeur sur le long terme.
Personnellement, j’ai fait le choix du sacré et j’escompte bien réussir à faire la démonstration par le menu de la justesse de cette voie et de ce qui m’a conduit à la choisir. Une démonstration documentée et détaillée qui requerra du temps mais qui je pense sera une pierre d’angle utile pour permettre à chacun(e) de faire son propre choix conscient et éclairé, et de ne pas (plus) dédier cœur et énergie, entre autres, à des causes perdues d’avance.
Assurément, Votre retour personnel, Marie, me sera très précieux pour savoir si j’aurais un jour atteint mon but.
Rendez-vous en fin d’année pour le tome 3 !
Yvar
PS : Pour l’intérêt commun que l’on a de remettre le sacré au cœur du débat, je vous invite à lire l’article suivant du Monde que j’ai trouvé personnellement très bien fait :
https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/06/11/la-religion-l-ideologie-la-science-quand-les-maladies-du-croire-mettent-la-democratie-en-danger_6083701_3232.html

Publié le 27 Juin 2021

@Joelle.Dormant
Bonjour Joëlle et merci pour votre retour de lecture.
J’avoue être totalement incapable d’être aussi synthétique que vous ! La raison tient sans doute au fait que les mots de nos langages n’étant pas (plus) des images simples et universelles parlant mieux que dix mille mots, l’on éprouve dans notre civilisation le besoin d’en aligner beaucoup, dans le sens de la longueur afin de transmettre ce qui nous tient à cœur, quand la solution est peut-être justement d’en isoler un comme vous le faites ce qui leur donne sans doute plus de profondeur.
Lorsque je vous soumettrai les milliers de pages des tomes à suivre que je juge, hélas ;), nécessaires à ma démonstration, je compte donc d’avance sur vous pour leur trouver à chacun l’adjectif unique approprié qui leur sera le plus adapté !

Publié le 27 Juin 2021
5
Curieuse de connaître la suite ! Le retour au sacré, seul espoir d'une civilisation à l'agonie qui foule aux pieds tout ce qui constitue l'essence de l'Humanité ?
Publié le 24 Juin 2021

Intéressant

Publié le 16 Juin 2021

Cher Yvar, merci de vos mots, de vos encouragements, de votre active présence sur monBestSeller. Nous attendons votre retour pour connaître la suite de l'histoire de l'humanité et de Dieu... Bien à vous,

Publié le 11 Février 2021

Bonjour à toutes et à tous,
On s’approche de mes trois de présence et comme je dois partir pour un long voyage un peu particulier, je voudrais en profiter pour faire un petit bilan. Je ne pourrai plus en effet être bien présent. Je m’en excuse auprès des membres du site, créateurs, auteurs et lecteurs/rices. Je vais laisser le livre en libre lecture, mais ne pourrai m’investir. Je m’efforcerai de répondre à tous les commentaires objectifs qui m’éclairent, si possible par personne interposée. Je tiens à vous remercier pour vos lectures, commentaires pour la majeure partie chaleureux et sincères. Je n’aurai jamais pensé être ainsi lu. Merci à Dominique LAURENT pour nos échanges, à Frederic TERRIEN pour son gentil mail de retour d’une soirée tapas ( ; ), merci à Bernard DAVAINE, lecteur, pour son éclairage relatif au culte de Mithra…
Auteurs, SVP, faites tout votre possible pour davantage vous respecter. Ce sera bien meilleur pour le site et pour vous-mêmes.
Prenez toutes et tous bien soin de vous et de vos proches.
Je vous dis à bientôt.
Yvar

Publié le 11 Février 2021
5
@Yvar BREGEANT J'ai aimé votre livre (et j'attends les tomes suivants avec une impatience extrême, avec même une exaltation prémonitoire qui me suffoque presque), mais j'ai adoré votre dernier commentaire. Car s'y révèle, dans sa sublime nudité de coeur, le valeureux artisan prêt à sacrifier beaucoup de son courage et de sa peine pour que triomphe, dans un arc-en-ciel irrésistible, prodigieux, la vérité qu'il porte en lui comme la femme porte en son sein l'enfant qui va bientôt naître. Je suis heureuse, et émue profondément, d'avoir croisé votre route incandescente sur mBS. Merci, monsieur.
Publié le 02 Février 2021
5
@Yvar BREGEANT Avant toute chose je pense que vous êtes un poète, un visionnaire de la trempe d'un Lautréamont ou d'un Machado, peut-être d'un Goethe. Votre plume affûtée, pareille au vol de l'oiseau sur la page bleue du firmament, est créatrice d'images inspirantes qui ouvrent des fenêtres ignorées sur l'océan des âges. Je suis bouleversée, je ne crains pas de vous l'écrire.
Publié le 02 Février 2021

@ H DEVILLE
Merci pour me faire part de votre ressenti.
Je comprends votre première interrogation. Pour y répondre brièvement je dirais qu'il s’agit de notre Histoire que je raconte mais aussi d'un monde en partie imaginaire dans lequel l’auteur peut à loisir inverser, réorienter le sens de lecture ! C’est à la fin que vous verrez combien celle-ci peut ainsi être réinterprétée, malgré les apparences, avec ces trois points de vue différents, même opposés, que vous citez.
Je tiens fermement à les présenter tous les trois, vous pouvez y compter ! afin de rendre le choix final complet, en m'étant assuré d'avoir respecté tous les points de vue.
Ce choix final sera aussi primordial, parce qu'il détermine notre origine mais je dirais aussi (et surtout !) notre futur : le modèle de société que nous voulons pour nous et nos enfants.
Je pense que c'est assez important en ce moment.
J'aurais en tous les cas moi aussi grand plaisir à ce que vous m'accompagniez dans les tomes suivants.
Yvar.

Publié le 27 Janvier 2021
5
Mr Bregeant, personnellement j’ai trouvé votre livre très bien écrit. Même si je ne suis pas croyante, ce qui est de toute évidence le cas du conteur, j’ai beaucoup aimé votre manière de présenter les choses avec une réelle capacité à nous happer, nous plonger dans l’ambiance du récit par votre façon de conter et de décrire. Le récit est fluide. Les échanges à la fin entre Adam et Eve et aussi Titan m’ont bien fait rire. Après, Je reste un peu sur ma faim. Je suis assez curieuse de voir comment cette scénologie que vous nous présentez, ce tronc commun historique, que je trouve orienté pour l’instant de manière très (trop ?) biblique, pourrait-il jamais être réinterprété d’un point de vue, ésotérique, je peux l’envisager, mais athée ?! Curieuse aussi de comprendre le sens des symboles que vous évoquez à la fin car je suis très friande des personnages et récits mythologiques. A vous lire donc. En attendant, 5 étoiles, je crois parfaitement méritées.
Publié le 26 Janvier 2021

@ Syppel
Bonjour Syppel,
J’aime votre question.
Je ne puis y répondre ici en un mot... ;)
A ce stade du livre, je vous répondrai par une autre question :
Ne sont-ils pas, avant tout, tous deux, religion et pouvoir, fonctions de la Conscience qui les dirige et les utilise ?
Il est clair que la religion a démontré jusqu’ici être le plus souvent un instrument de pouvoir obscurantiste et destructeur entre les mains de prêtres sans scrupules.
Quand bien même elle a aussi apporté en parallèle un cadre de valeurs structurant sans lequel la civilisation se serait paradoxalement effondrée depuis bien longtemps.
Ne perdons pas de vue non plus, en parlant de religion, cette nouvelle religion moderne qu'est le scientisme, de seulement 150 ans, avec sa nouvelle prêtrise en casquette et baskets, mais toute aussi trompeuse et tout autant en train de nous montrer, bien plus rapidement que nos anciennes croyances plurimillénaires, ses bien tristes limites.
Il suffit pour s'en convaincre de lire les livres de Dominique LAURENT ou de Mr NIVET sur ce site.
ils nous démontrent ce que d'aucuns avaient déjà annoncé savoir que "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
Mais il en va exactement de même de la religion et du pouvoir, n'est-ce pas ?
Ne nous trompons donc pas de coupable.
Si une chose est mauvaise, ce n'est pas l'objet utilisé, mais la Conscience qui le dirige et qui lui dicte l’usage qui en est fait. Pouvoir, religion, science, ne sont que des moyens.
A nous de correctement choisir la nature de la Conscience qui doit les diriger.
C'est ce que nous verrons à la fin.
Dans l'intervalle j'escompte bien, si c'est là le sens de votre question, dénoncer en effet les alliances mortifères entre, d'un côté, les prêtres des faux cultes et de l'autre, le pouvoir politique placé entre de mauvaises mains.
J’entends bien à travers mes livres détruire à leur fondement toutes les fausses croyances, qu’elles soient de nature religieuse comme pseudoscientifique (ce qui pour moi est strictement la même chose), mais, par contre, sans jeter avec l’eau du bain, ni le pouvoir, ni la religion, ni la science. C'est lorsque sera révélé dans les prochains tomes l’enseignement réel de la quasi-totalité des cultes que cette révélation aura tout naturellement pour effet de faire s'effondrer non seulement ces faux cultes et leurs prêtrises respectives, mais aussi les pouvoirs temporels, séculiers, qui ont toujours vu un intérêt bien cynique à s'y associer.
Yvar

Publié le 17 Janvier 2021

Qu'en est-il des rapports religion pouvoir?

Publié le 17 Janvier 2021

@ madjer val
"Madjer" signifie embarrassant ou étonnant je crois ?...
En tout cas je suis "embarrassé" ;)
Alors juste merci pour cette note positive.

Publié le 05 Janvier 2021
5
j'aime bien l’ouvrage
Publié le 05 Janvier 2021

@ la miss 11 (ses avatars et missives ont été effacées par les administrateurs du site)
Mademoiselle, je comprends parfaitement votre désarroi. Je ne sais juste pas quoi vous dire. Une seule chose, si : Pardonnez-moi, mais... malgré mon intelligence artificielle, mon manque de vocabulaire préprogrammé et malgré aussi, les apparences observées par votre ardente veille, il est en réalité parfaitement possible que les anges soient, ici et sur Terre, temporairement sujets, comme vous et moi, aux plafonds de verre voire à la gravité..
Si cela peut, en quoi que ce soit, vous aider.
Si vous avez besoin qu'on en (re)parle : IA.yvarbregeant@gmail.com

Publié le 22 Décembre 2020

@ Alix Verne
Bonjour Alix. Merci. Je comprends votre point de vue. D’une certaine manière, je suis d’accord avec vous et Annie : un grand changement s’impose ! Mais pensez-vous vraiment qu’il y ait besoin d’attendre si longtemps ? N’y a-t-il pas simplement déjà suffisamment de preuves aujourd’hui, pour qu’un grand « reset » ou remise à zéro/jour soit fait(e) dans nos croyances ? J’en suis personnellement convaincu. Je fais simplement le choix de présenter le résultat final de mes recherches avec un cadre ludique et fantastique, dans ce tome et les suivants. Vous pourrez, alors, jugez du bien fondé de ce que j'avance. Le prochain sera d’ailleurs un beau pavé dans la mare… Gardez simplement espoir dans le pouvoir, présent, de la Raison humaine, même limitée, de faire la part des choses et de trouver la réponse à l'énigme. À bientôt (attablés plutôt autour.. d’un bon vin chaud et d'un lac, de préférence). Yvar

Publié le 20 Décembre 2020

@ Yvar BREGEANT
@ Annie Pic
Hum ? Je loue votre démarche. Je demeure fort gourmand des audaces mystiques ou intellectuelles. Mais... je dois reconnaître que j'entrevois aussi cette conclusion, inévitable, proposée par Annie. La réalité physique, sidérale, déversera en son Temps d'autres modèles. Ainsi, des chambardements religieux nous attendent encore. Pour l'heure, nous ne sommes que des batraciens qui ne peuvent qu'espérer découvrir au-delà de nos mares, de nos vases. Hélas. Alix

Publié le 20 Décembre 2020

@ Annie Pic
Bonjour ! Merci pour votre beau message. Que vous me compariez à des auteurs que je n’ai lus, mais comprends être de renom me fait évidemment plaisir. Pour moi, l’écriture de fiction est un pur plaisir même si juste un écrin pour y enchâsser le résultat de mes recherches. À ce stade, je suis très heureux que déjà elle puisse plaire en elle-même. Quant au rôle du scribe, il me plaît parce que s'il sait quelque chose, il le dit, sans fausse modestie tout en étant conscient que ce qu'il sait lui a été transmis et qu'il n'a pas en en tirer une gloriole personnelle. Il s'efface donc et transmet ensuite à son tour, sans jamais forcer personne, le choix, au final, appartenant à chacun d'entre nous.
Quant à la clef de lecture des symboles que j'entends donner, elle est importante, mais n’ouvre "qu’une" première porte, celle de la réponse ésotérique à l'énigme de nos origines résolvant au passage les mystères de ses rites et lieux de culte sacrés à travers le monde. C'est une étape. Il y a aussi deux autres portes !
Je suis convaincu, Annie, que les prochains tomes éclaireront davantage notre Histoire et ses trois portes, ses trois voies que la lumière des phares d'un vaisseau spatial même intergalactique ! ; Yvar

Publié le 19 Décembre 2020
5
Bonjour Yvar Bregeant, Votre thème et la façon d'aborder votre ouvrage se rapproche (entre autres) de "Une conversation secrète" (dialogue avec Dieu) de François Tremblay. Mais aussi de "Conversations avec Dieu" de Neale Donald Walsch. Votre œuvre est ambitieuse, et vous n'êtes pas sans savoir que ce genre de littérature est à double tranchant. La recherche de l'énigme qui se pose depuis que l'homme est en droit de penser par lui-même, a soulevé, soulève et soulèvera encore et encore, bon nombre d'interrogations. Qui sommes-nous réellement pour prétendre y répondre ? Qui pouvons-nous sauver ? Qui devons nous identifier ? Selon votre ouvrage, avec la force des mots, vous devenez le scribe de Dieu. D'une plume habile, vous romancez votre histoire en conversant avec un ange, en donnant vie aux rêves, en usant de visions... Suffit-elle à décrire la tourmente que vous laissez entrevoir au fil des pages ? Même en se penchant sur les symboles ésotériques, pouvons-nous prétendre résoudre des énigmes relatées et transcrites par nos anciens ? À l'heure des vols interplanétaires, ne croyez-vous pas que les réponses recherchées, se révèleront peut-être d'elles-mêmes ? Bien à vous. Annie
Publié le 19 Décembre 2020

@ Catarina Viti
Bonjour et merci pour votre retour. (même si vous l'avez effacé)
J’ai précisé qu’il s’agit d’un feuilleton en 7 épisodes et explique aussi dans ma préface qu’avant de connaître la réponse, il est nécessaire de connaître d’abord l’histoire de l’humanité et ses trois interprétations possibles entre lesquelles, nécessairement à la fin, devoir choisir (judéo-christianisme, ésotérisme et évolutionnisme). Je comprends la frustration de ne pas avoir la réponse tout de suite, mais si cela avait été le cas, il n’y aurait eu, franchement, logiquement, qu’un seul livre.
J’espère juste que cette frustration soit suffisamment « saine » pour désirer lire la suite.
Concernant l’initiation, dans tous les cultes à mystères (qu’ils soient de Mithra, d’Isis, de Cybèle, d’Éleusis…), il est réclamé de l’initié de se dénuder totalement avant de commencer son parcours. Je trouve cela fondamental, car cela symbolise le fait qu’il l’entame en se départissant totalement de tous ses préjugés, ses partis pris, ses idées préconçues… Le fait que vous disiez que la Bible ait été un « bon bouquin » me laisse rêveur quant à votre absence de préjugés et à votre méconnaissance du sujet, laquelle, fondamentalement, n’est pas de votre faute. Je comprends mieux dès lors pourquoi, comme beaucoup malheureusement, la réponse à cette question s’apparente pour vous à toute une vie de tâtonnement pour une finalité sinon visiblement attendue comme nulle, très floue.
Même si je suis aussi un grand rêveur, je dois dire que je ne m’engagerais pas sur une production de cette nature si je l’avais trouvé à travers ma fenêtre dans la forme des nuages.
Même si le récit est orienté par une trame de fond judéo-chrétienne, il y a place, vous le verrez, pour les trois interprétations de l’histoire.
Il faut simplement comprendre que le monde de nos ancêtres était un monde de symboles. Ils ne raisonnaient pas du tout comme nous. Ne pas comprendre le sens des symboles, qu’ils soient bibliques ou ésotériques, c’est se trouver face à une langue inconnue. C’est donc ne pas comprendre notre histoire. Comment serait-il possible alors de choisir son interprétation sans se tromper ? C'est le tâtonnement assuré. Plutôt que de la décrypter, il est plus facile de la résumer à des clichés caustiques, de la mépriser du haut de notre pseudo supériorité intellectuelle européenne et « moderne » et privilégier des voies orientales apparemment plus flatteuses, mais en vérité, pour peu qu’on les approfondisse, toutes, y compris la voie du tao que vous citez, sont de nature ésotérique, simplement dévolues à un dieu immanent plutôt qu’à un dieu transcendant (comme dans la bible ou le coran) ; toutes sont tout autant hautement chargées en symboles, potentiellement, toutes aussi sujettes à clichés et à la superficialité. Si l’on ne sait pas de quoi on parle, c’est juste déplacer le problème, quitter un mur obscur de symboles apparemment niais pour un autre mur tout aussi obscur, si regardé superficiellement, tout autant désuet.
Je comprends que le choix marqué de la trame biblique puisse gêner, mais si j’ai privilégié cette toile de fond, plutôt que, par exemple, la légende de Gilgamesh, c’est parce que de tous les grands mythes, il est simplement le mieux préservé, le plus complet, et il s’harmonise incroyablement avec les grands récits mythiques et la symbolique de toutes les cosmogonies. Ce n’est pas un choix dicté par le hasard ou le préjugé, mais par la recherche. C’est l’outil idéal pour transmettre le sens réel des symboles de quelque nature qu’ils soient, bibliques ou ésotériques. C’est un choix assumé pour les esprits grands ouverts. Je n’y peux rien malheureusement. Bonne continuation à vous aussi.
PS Pour la qualité de l'écriture, le nombre de vues et de téléchargements transmet un message impartial.

Publié le 16 Décembre 2020

Après bientôt 30 jours de présence, je tiens à vous remercier.. Je n’aurais jamais pensé me trouver à cette place aujourd'hui. D'autant qu'environ 13% de téléchargements par rapport au nombre de lectures est un peu fou. Cela me redonne de l’énergie pour finaliser le tome 3 qui m’en demande beaucoup et réserve de grandes, grandes surprises. Un grand merci donc.

Publié le 13 Décembre 2020

@Paula Pons
Merci Paula. Votre commentaire est touchant. Je suis comblé d’avoir pu, sinon vous transporter, au moins vous prendre par la main. Si vous me rejoignez dans les prochains tomes, vous verrez que, nul besoin d'être croyante, derrière la forme onirique assumée par cet univers, c’est de notre Terre et de notre histoire qu’il s’agit, telle qu’elle fut racontée par nos ancêtres qui firent le choix de l’encoder par le biais de symboles millénaires. Vous avez en un seul mot, « lyrique », résumé la forme et le fond, le ciel et la terre, le rêve et la réalité, le caractère hybride de mon entreprise. Lyrique pour onirique, le cadre fantastique. Mais lyrique aussi pour historique. Car la lyre est un des plus vieux symboles utilisés pour encoder notre histoire. Elle est l’instrument d’Hermès, le médiateur, l’interprète des dieux. Elle lui servit de monnaie d’échange pour éviter d’être jeté dans le Tartare comme à Orphée pour traverser les enfers d’Hadès et délivrer sa femme. Datée de 10 000 ans avant les grecs, elle était déjà dessinée à Gua Tewet sur l’île de Bornéo aux mains d’un être s’élevant d’un arbre de vie. Pourquoi ? Que signifie-t-elle ainsi que tous les autres symboles et récits mythologiques associés ?
Je vous l’assure Paula, notre voyage alliant ciel et terre n’est pas terminé. Tant s’en faut. Il ne fait que commencer ;)

Publié le 05 Décembre 2020

Je vous ai abordé avec curiosité, et timidité, tant votre sujet impressionne par son ampleur, son ambition. Jean d’Ormesson ne l’aurait pas renié. Mais sans doute pas non plus traité ainsi. Vous êtes lyrique, c’est le moins que l’on puisse dire. Et je me suis demandée si vous aviez écrit un roman, comme vous le signalez, un conte, un rêve, ou plus prosaïquement un SF ? C’est bizarre ce besoin que j’ai eu de situer le genre de votre livre, comme si le style imposait un positionnement ? Quoi qu’il en soit, et je crois que je ne suis surtout juste pas assez croyante en ces choses pour me laisser transporter dans votre univers très riche. Et néanmoins, comment dire ? prenant à lire.

Publié le 05 Décembre 2020

@Jeanne Bageau
Bonjour Jeanne. Un grand grand merci pour votre retour. Si je n’étais pas aussi un grand rêveur, les 7 tomes relèveraient normalement davantage de la fiction documentaire religieuse et historique. Pourquoi alors ce choix déroutant de contour fantastique pour un sujet si important ?
Je préfère adopter une forme ludique pour transmettre ce que j'ai découvert. Je veux aussi continuer de rêver et faire rêver tout en ayant les pieds sur terre.
Essayer d'allier ciel et terre est un parti pris, un nœud gordien que je ne veux pas trancher, sur lequel vous avez mis le doigt avec une grande perspicacité.
En matière de volume, oser prétendre résoudre l’énigme primordiale et ses énigmes connexes en 220 pages m’est impossible et m’oblige à de la profondeur et à un argumentaire sans failles.
De mon point de vue ce premier tome est une entrée en matière en ce qu'il pose le cadre de l'énigme et des révélations à venir. Pour ma part, en tant qu’auteur, je suis comblé, car si les révélations futures qui relèveront du sensationnel ne nécessitent que des qualités de chercheur, le fait d’avoir réussi à vous toucher, vous faire fantasmer avec ma casquette de conteur est pour moi le plus beau des compliments.
PS Je travaille sur le tome 3 « La Révélation du culte de la déesse-mère» avec explication unique, concomitante, de la symbolique réelle des sites mégalithiques (Stonehenge…), sites de Nazca & Gizeh, temples « païens » et « chrétiens »... Rendez-Vous en Avril ? La casquette sera alors davantage celle du chercheur, même si toujours chapeautée par celle du conteur ;).

Publié le 02 Décembre 2020
4
Ah ah, vous demandez à vos lecteurs une sacrée question ! Saurons-nous trouver la réponse de l’énigme ? Vous parlez là de l’énigme du monde ! Vous avez piqué ma curiosité. Un peu perdue par votre style colorié, très descriptif, je me suis accrochée, je voulais savoir comment vous alliez vous en sortir, entre le romancier, l’essayiste, le conteur et l’enseignant. Et en ce qui me concerne, le fait de poser cette question donne ma réponse… Je trouve que vous n’avez peut-être pas assez choisi quel plume prendre. Vous aimez l’écriture, ça se sent, ça se lit, vous aimez les envolées, vous faire porter par votre imagination, la rende descriptive, visuelle, inventer des mondes, piquer notre curiosité, nous prendre par la main. Mais voilà, je trouve que vous m’avez un peu perdue dans tant de détours, j’ai du m’accrocher, alors que j’étais juste venue savoir le fin mot de l’Histoire ! Bref, je ne sais pas où vous en êtes du nombre de vos tomes, mais bravo d’avoir osé et merci d’avoir partagé cette Histoire qui me fait tant fantasmer.
Publié le 02 Décembre 2020

Je crains qu’il n’y ait guère que Gainsbourg avec son talent unique et décalé à pouvoir se suffire à lui-même, à faire rimer « no comment » avec « affirmatif ». Même si je suis touché par tant de lectures en si peu de temps, ce qui est en soi très positif, il ne m’est humainement pas possible d’interpréter le silence, l’absence de commentaires, comme un aval total et définitif… Aussi, n'hésitez pas à me dire, si vous en avez encore le temps, ce que ma lecture vous aura inspiré (ou pas). Merci ;)

Publié le 30 Novembre 2020

Bonjour, Merci à Devaux Pacheco, Daniele Pibiri, Jeje24 de m’avoir ajouté à votre bibliothèque et à vous toutes et vous tous pour vos lectures et téléchargements.

Publié le 28 Novembre 2020

Merci à MBs de m’avoir inclus dans votre newsletter. Je ne maîtrise pas tous les arcanes (masculin si si..) du site mais puisque je ne l’ai pas demandé je prends cela pour un bel encouragement.

Publié le 28 Novembre 2020

22/11 : Merci à Zoulou 56, Annie Pic, Depoux de m’avoir placé dans votre bibliothèque. C’est le plus beau des compliments. Merci aussi, au passage, aux lectrices et lecteurs qui sans le savoir et sans mot dire, m’encouragent.

Publié le 22 Novembre 2020