J'ai oublié de me souvenir

16 pages de Christian BALLET
J'ai oublié de me souvenir Christian BALLET
Synopsis

Mon père, c'est mon héros. C'est mon Iron Man à moi. Incassable. Indestructible.
La vie s'acharne sur lui, mais il est toujours là. Où presque...

Publié le 20 Juin 2021

Les statistiques du livre

  463 Classement
  65 Lectures 30 jours
  2304 Lectures totales
  +40 Progression
  165 Téléchargement
  17 Bibliothèque
 

"J'ai oublié de me souvenir" est le "Livre le +" du 12 juillet. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire : https://www.monbestseller.com/actualites-litteraire-conseil/15085-jai-ou.... N'oubliez pas de laisser un commentaire à Christian Ballet, c’est pour cela qu’il publie gratuitement ses textes sur monBestSeller.

Publié le 12 Juillet 2021

Ce livre est noté par

31 commentaires , 14 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Marion Deligny
Chère Marion, merci d'avoir lu également ce petit texte, trop court certainement, mais indispensable pour "lâcher la soupape" au moment où je l'ai rédigé.
Oui, n'hésitez pas à noter tout ce que votre père vous racontera, même les plus petites anecdotes de sa vie, c'est un trésor inestimable qui peut disparaître définitivement du jour au lendemain...
"Un homme qui oublie ses racines est un homme perdu", citait Jean-Pierre Pernaut, et tout un pan des miennes, même s'il m'en reste quelques morceaux, à brûlé dans un feu qui est loin d'être de joie...
Merci mille fois pour votre lecture et vos étoiles, mon message est donc bien passé!
Bien amicalement,
Christian

Publié le 24 Avril 2022

@Zo Anna
Merci de l'avoir lue!

Publié le 24 Avril 2022

@Gus Solo
Merci! Oui, une vraie saleté, et trés éprouvante pour tout l'entourage... On se console en pensant que lui, au moins, ne se rend compte de rien... Mais ce n'est pas d'un grand réconfort, finalement.

Publié le 24 Avril 2022
5
Cher @Christian Ballet, vous faites preuve de beaucoup de réalisme et (à mon sens) de justesse dans ce trop court roman. Aisance dans l'écriture (votre style me convient) et dans le maniement de la langue française. Mon propre père me relate aussi souvent ses histoires d'armée ou d'études et je me dis qu'il faudrait que je les consigne noir sur blanc. La mémoire est un sujet douloureux, vous vous y attachez avec talent. Au plaisir de vous relire. Amicalement, Marion.
Publié le 24 Avril 2022
4
histoire émouvante
Publié le 11 Avril 2022
5
Un beau livre. Quelle saleté, cette maladie...
Publié le 07 Avril 2022

@Jean-Victor JOUBERT
Salut Jean-Victor,
et merci pour ton appréciation et tes étoiles! Je vois que tu connais bien le sujet... Mon petit texte était juste une façon d'expulser cette colère que je traine avec moi depuis que mon père à été diagnostiqué! Je pourrais même dire de la jalousie, lorsque je vois des personnes de son âge en pleine forme. Pourquoi lui? Pourquoi? N'avait-il pas assez souffert comme ça depuis son enfance, plongé dans la guerre civile espagnole et la "retirada", avec le départ de son père et tout ce qui s'en est suivi? N'avait-il pas gagné le droit de profiter enfin d'une retraite heureuse, avec sa femme, ses enfants et petits-enfants?
Je vais lire ton bouquin, j'y trouverai peut-être des réponses, mais je sais déjà que ça ne me consolera pas... Merci l'ami!

Publié le 06 Avril 2022
5
Il faut reprendre et développer ce texte.
Publié le 04 Avril 2022

Salut collègue.

Il faut continuer, tu nous laisses sur notre faim avec une fin trop rapide ! (on se tutoie entre collègues de plume ou de clavier)
Je connais bien cette calamité : j’ai vécu un « ménage à trois «  ! Eh oui, mais un drôle de triolisme : ma compagne Nicole, mézigue et un troisième, pas invité mais qui s’est imposé, un dénommé Alzheimer. Faut faire avec… Alors on a fait avec, pendant vingt ans !
Il se trouve que nous – ma compagne Nicole « amante » forcée du dénommé Alzheimer et moi – avons vécu au quotidien pendant deux décennies cet étrange triolisme. Et malgré les difficultés nous avons été – oserais-je le dire ? - heureux. Oui HEUREUX !
Ma chérie est morte il y a cinq mois, à l’hôpital où elle était entrée pour une infection urinaire. Meurt-on réellement d’une infection urinaire ? Il est vrai qu’il fallait des lits pour les encovidés de frais… Alors les trop vétustes… J’ai les boules.
Elle est morte alors que je venais de publier sur Amazon un petit livre expliquant comment vivre HEUREUX en compagnie de cette foutue maladie. Son titre est un peu provocateur : « ALZHEIMER : Même pas peur ! » https://www.amazon.fr/ALZHEIMER-Même-pas-peur-Jean-Victor-JOUBERT/dp/2951494785

Je m’y efforce de faire connaître les protagonistes, leurs états d’âme face à cette fatalité, l’évolution de ce satané trio et surtout les tuyaux pratiques, les petites combines qui permettent « d’apprivoiser la bête ».
Comment résoudre les problèmes essentiels: se nourrir, dormir, faire la toilette, se déplacer?
Comment établir un rapport heureux entre l'aidant et l'aidée?
Comment se comporter avec l'entourage, la société, les institutions aidantes?
Un des secrets pour une symbiose heureuse: l'humour!
Continue ton témoignage Christian, tes lecteurs attendent .
Amitiés.

Publié le 04 Avril 2022

@Sazie
Merci Sazie, et bon courage pour l'écriture de tes souvenirs, ça fait tellement de bien, et c'est si douloureux à la fois...

Publié le 20 Mars 2022

@Philippe Deniard
Oui merci! Je regrette tellement de ne pas lui avoir dit tout ça plus tôt...

Publié le 20 Mars 2022

Merci Christian pour cet hommage d'un fils à son père ... j'écris aussi ma catharsis .. souvenirs adressés à ma mére ...

Publié le 13 Mars 2022

@Christian Ballet
Beau et touchant témoignage, dommage que celui à qui il s'adresse ne puise plus le lire.
Au moins, sur ce site, il sera partagé avec d'autres, qu'ils aient ou pas été confrontés à cette dramatique et "révoltante" situation.

Publié le 07 Mars 2022

@beltege
Merci beaucoup! Oui il en faut du courage pour affronter cette maladie aussi étrange que terrible. Mais nous prenons sur nous et faisons avec ce que nous avons... Et ce qu'il lui reste...

Publié le 16 Février 2022

@Christian BALLET
Merci pour ce témoignage touchant, qui malheureusement affecte de plus en plus de personnes.
Sincèrement, bon courage!

Publié le 16 Février 2022

@Christian BALLET
Merci pour ce témoignage touchant, qui malheureusement affecte de plus en plus de personnes.
Sincèrement, bon courage!

Publié le 16 Février 2022

@Catherine Snyers
Merci infiniment. La chanson d'Obispo dit "l'important c'est d'aimer", et c'est vrai, mais le plus important encore, c'est de le dire. Tous les jours. Avant que ce soit impossible.
Si j'avais su…

Publié le 01 Novembre 2021

@mars-chris
Merci! vous avez donc lu tous mes écrits publiés à ce jour! ;-)
Mais c'est moi qui suis de tout cœur avec vous, car je connais ce profond sentiment d'impuissance que l'on ressent devant la maladie de nos êtres chers. Et c'est d'autant plus douloureux lorsqu'il s'agit de personnes qui étaient si fortes, et qui nous paraissaient indestructibles! Ce qui devrait nous faire relativiser nos priorités dans notre vie de tous les jours.
Je vous souhaite sincèrement tout le courage possible pour affronter cette injustice, et mes pensées vous accompagnent.

Publié le 01 Novembre 2021

@Zak0012
Merci à vous d'avoir partagé mes émotions!

Publié le 01 Novembre 2021
5
Super témoignage, très touchant, il est important pour tous ceux qui vivent la même situation. Merci
Publié le 01 Novembre 2021
5
Superbe témoignage, difficile de rester insensible et j'ai eu bien du mal à lire à travers les larmes. Je vis la mort programmée de mon père en soins palliatifs seul à domicile pour un cancer pris trop tard du système urinaire. Votre histoire fait écho à la sienne ou après une vie difficile et des capacités qui sembles hors normes (on se demande comment il a pu faire tout ce qu'il a fait dans sa vie) il se voit perdre jusqu'à sa faculté de marcher avec les souffrances qui vont avec. Je suis de tout coeur avec vous.
Publié le 28 Octobre 2021

Bravo ! très touchant ,sujet très important et c'est pas assez facile de décrire des petits détails dans votre histoire qui m'ont vraiment touché ,a vrai dire . J'aime votre style merci pour votre enorme partage

Publié le 15 Octobre 2021

@KAREN DAUCH
Merci de m'avoir lu! Il y a donc encore des personnes qui ont du cœur dans ce monde? C'est rassurant! Merci pour vos étoiles également qui remplissent mon ciel du coup!

Publié le 10 Octobre 2021

@TESSA WENSLANY
Merci beaucoup pour votre humanité!

Publié le 10 Octobre 2021
5
J'ai ressenti beaucoup d'émotions en lisant ce livre.
Publié le 09 Octobre 2021
5
Beaucoup d'émotion en lisant votre texte... Votre histoire m'a vraiment touchée... Tessa
Publié le 16 Septembre 2021

@Maureen Hann
Merci Maureen pour votre commentaire. Question réalisme, on ne pouvait faire mieux! Quand à l'émotion, elle reste toujours entière, à vous étouffer presque, comme une sorte de suspens, au moment d'ouvrir les portes et de le rencontrer...
Merci infiniment pour votre lecture, votre appréciation et votre ressenti.

Publié le 24 Août 2021

Très beau texte émouvant et touchant de réalisme. J'adore les histoires de vie, ici très bien racontée, les détails sont efficaces sans rentrer dans le sordide. Bravo pour ce travail. Bonne continuation.
Maureen

Publié le 22 Août 2021

@Bill Congo
Merci pour vos étoiles, elles me vont droit au cœur, signe que mon message, pour autant que celà en soit un, soit passé!

Publié le 04 Août 2021

@LEGOUITA
Merci de partager votre émotion avec moi, comme je l'ai partagée avec vous!

Publié le 04 Août 2021

@Pitshou Moleka
"Mon père, ce héros, au sourire si doux"... Et on les aime tellement qu'on ne voit plus que leurs qualités!

Publié le 04 Août 2021

@Damian Jade
Merci d'avoir partagé mes sentiments sur cette maladie destructrice, peut-être plus pour l'entourage que pour le malade lui-même, finalement. Et en avoir parlé avec vous tous m'a soulagé d'un poids!

Publié le 04 Août 2021
5
j'ai bien aimé votre témoignage, j'ai été très ému par votre style. Je vous remercie infiniment.
Publié le 03 Août 2021
5
Très beau témoignage. Émouvant...
Publié le 31 Juillet 2021

J'ai connu aussi quelques expériences semblables d'un père héros

Publié le 31 Juillet 2021
5
Bonjour. Vous m'avez ému. Vous aidez à appréhender et mieux comprendre cette maladie. Vous aidez à parler avant qu'il ne soit trop tard. Votre amour pour votre père est d'un humanisme universel. Le retranscrire ainsi est précieux, pour nous aussi, les lecteurs. Merci - Damian.
Publié le 30 Juillet 2021

@Bahloul
Bonjour, et merci, tant pour votre vote que pour votre commentaire. Oui, il s'agit d'un petit texte sans prétention aucune, mais il m'a finalement permis de me soulager d'un poids, car je n'appréhende plus ces visites de la même façon.
Preuve évidente qu'il "faut dire les choses" avec sincérité, et sans attendre.

Publié le 25 Juillet 2021
4
Bonjour @ Christian Ballet. Bravo pour cet "exutoire", comme vous l'appelez. Il est plein de sensibilité et de sincérité. Il est vrai que, dans la vie, la plupart du temps, on passe à coté de choses bien plus importantes, et l'on ne s'en rend compte que bien plus tard, souvent quand il est trop tard. Aussi convient-il de ne pas oublier, de ne jamais oublier, de dire aux gens qui nous entourent, famille et proches en particulier, combien nous les aimons. Cela leur fera, à eux comme à nous aussi, beaucoup de plaisir et leur donnera beaucoup de réconfort. Merci pour cette lecture signifiante.
Publié le 23 Juillet 2021

@valero cartas
Merci! si vous avez vécu la même histoire avec votre maman, vous savez exactement ce que je veux dire, et ce que l'on ressent dans ces épreuves si difficiles. Pas facile d'y trouver sa place, ni de réfléchir objectivement…
Bien à vous.

Publié le 17 Juillet 2021

@Bruno Guennec
Merci pour vos remarques éclairées, Bruno. Mais je n'avais pas la prétention avec ce petit texte d'aller plus loin que ça! Il s'agit surtout d'un "coup de gueule", brut, direct, sans recherche de style. Un simple exutoire, en somme...
Merci de l'avoir lu!

Publié le 17 Juillet 2021
5
Touché au cœur! cette histoire résonne en moi pour en avoir vécue une très similaire avec ma maman! des mots simples mais justes! une culpabilité que l'on s'approprie par bonté et amour! la vie d' hommes déracinés et responsables!
Publié le 15 Juillet 2021

@Chris Martelli
Merci d'avoir lu ce petit mot d'amour écrit pour mon papa. Et oui, c'est ce que je me suis dit aussi, pourquoi ne pas vous le faire lire, pour servir ne serait-ce que d'exemple. Le temps passe, et on ne dit jamais assez aux gens qu'on les aime.
Et puis, tout d'un coup, voilà qu'il est trop tard.
N'ayez pas peur, n'ayez pas honte, dites "je t'aime", embrassez les personnes qui vous sont chères, sans retenue! La vie nous réserve tellement de surprises, et pas toujours bonnes...

Publié le 07 Juillet 2021

Je recliquais sur votre livre que j’avais aimé et je vois votre témoignage pour votre père que j’ai lu subjuguée. Quels beaux mots de tous les jours pour lui et pour nous tous. Et vous dites à tous qu’il ne faut pas attendre qu’il soit trop tard pour rendre hommage. La pudeur, ne même pas y penser, n’avoir jamais appris à le dire, les raisons sont multiples, et toutes mauvaises pour ne pas le regretter plus tard.

Publié le 07 Juillet 2021

@BLANCHER Pierre-Philippe
Merci d'avoir lu ce petit témoignage qui me sert d'exutoire. J'en avais besoin!
Bien à vous.

Publié le 21 Juin 2021
4
Bonjour Christian. Votre texte est vraiment prenant. Vous abordez un sujet qui n’est pas facile et qui est assez douloureux aussi bien pour ceux qui en sont victimes que leurs familles. Merci pour ce témoignage et votre courage pour décrire la situation de votre père ! Bien à vous...
Publié le 20 Juin 2021