LA DRAGONNE FOUINE AU COUVENT

117 pages de Parthemise33
LA DRAGONNE FOUINE AU COUVENT Parthemise33
Synopsis

« Mais bien sûr ! c'est un livre du Miroir ! Si je le tiens devant un miroir, les mots seront de nouveau comme ils doivent être. » Alice de l’autre côté du miroir. Lewiss Caroll.
Merci à @Beltege pour m’avoir soufflé un commencement d’intrigue. Je ne sais pas si j’ai répondu à son attente, mais une idée en entraînant une autre, j’ai écrit cette uchronie à tendance policière.
Puisse-t-elle vous divertir.
PS : Avec la contribution poétique du troubadour Galodarsac

Publié le 04 Octobre 2021

Les statistiques du livre

  170 Classement
  149 Lectures 30 jours
  1009 Lectures totales
  -25 Progression
  0 Téléchargement
  8 Bibliothèque
 

"LA DRAGONNE FOUINE AU COUVENT" est le "Livre le +" du 18 octobre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Parthemise33, c’est pour cela qu’elle publie gratuitement ses textes sur monBestSeller.

Publié le 18 Octobre 2021

Ce livre est noté par

15 commentaires , 9 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Stog Une confidence en passant, j’aime beaucoup cette courte période de la Renaissance, foisonnante de créativité. Une parenthèse (presque) pacifique avant l’affrontement entre catholiques et protestants. Merci Bisous Merci pour être passé par ce couvent peu conventionnel.

Publié le 25 Janvier 2022
5
J'ai retrouvé avec bonheur les aventures de Dragonette la fouineuse. Et, votre érudition m'a obligé à faire plusieurs aller-retour au dictionnaire ce qui m’a permis d'approfondir mes connaissances sur cette fascinante période qu'est la Renaissance. Merci
Publié le 25 Janvier 2022

@Nathalie PAZ Merci Bisous Merci pour avoir lu cette nouvelle et avoir déposé un commentaire. Je ne manquerai pas d’aller vous lire.

Publié le 14 Décembre 2021

Merci pour ce joli moment de lecture. Une intrigue bien ficelée et des personnages hauts en couleur !

Publié le 13 Décembre 2021

@Lamish bis Merci bisous merci, chère Michèle, pour votre second passage. Le rondeau d’introduction et la ballade de conclusion valent effectivement que l’on s’y arrête pour une pause poétique.

Publié le 12 Novembre 2021

@beltege Grâce à votre suggestion, cette nouvelle a vu le jour. Vous avez même la possibilité d’inventer une suite à plusieurs siècles de distance. Merci Bisous Merci pour votre sympathique commentaire.

Publié le 08 Novembre 2021

@parthemise Après la griffe du chat, j'ai aussi apprécié ce roman, l'argenterie de Mr de Lapalice a en effet bien été placée.

Encore félicitations

Publié le 07 Novembre 2021

@jean marie rousset Il est exact que lorsque je prends le mors aux dents, il n’y a pas grand’ monde pour m’arrêter. Pour le reste, vous avez peut-être raison. Ma mère me dit la même chose en ce qui concerne l’excès de chantilly dans mon Eton mess. Merci Bisous Merci.

Publié le 28 Octobre 2021

@Phillechat Merci Bisous Merci pour être passé lire ma nouvelle et avoir posté un commentaire bienveillant. Je ne manquerai pas d’aller lire vos poèmes. Parole de Dragonnette.

Publié le 28 Octobre 2021
4
Ca y est, le déclic a eu lieu, on ne vous arrêtera plus ... Petit conseil d'ami : ne vous grisez pas, pensez à toucher le lecteur plutôt qu'à l'étourdir ...
Publié le 27 Octobre 2021
5
J'aime les romans historiques et l'humour: donc j'ai dévoré votre livre ! Si la poésie vous intéresse : https://www.monbestseller.com/manuscrit/14695-quelques-poemes-oublies
Publié le 27 Octobre 2021

@Marc Schindler Je suis heureuse que ces dames vous aient conquis. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez lire les premières aventures de Dragonnette et Pêche Gracieuse dans La Griffe du Chat. Par ailleurs, je ne manquerai pas d’aller découvrir vos œuvres. Merci Bisous Merci pour vos compliments et les étoiles qui les accompagnent.

Publié le 21 Octobre 2021
5
Je découvre avec ravissement votre Dragonne. Quel style, quelle langue, quels beaux personnages ! Vous savez avec légèreté et humour faire revivre une époque historique et ses passions. Un vrai régal !
Publié le 21 Octobre 2021

@Agostini François-Xavier Merci Bisous Merci pour votre commentaire sympathiquement encourageant et vos étoiles filantes. Une devise pour tous : Libertas, eccentricitas et voluntas.

Publié le 20 Octobre 2021
5
Bonjour voici 5 étoiles filantes et merci pour ce moment. Mieux vaut lire que d'écouter ces débats pour des élections qui vont très mal se terminer... En attendant bonne lecture à tous les auteurs encore libres COMME VOUS ET MOI sur monbestseller. Courage.
Publié le 19 Octobre 2021

Bonsoir M. FF alias @Fernand Fallou, je vous félicite pour votre ténacité à vouloir découvrir mes élucubrations couventines. J’oublie toujours que l’Académie de Médecine vous a interdit le régime polyglotte. Avec tout le respect que je leur dois, ses membres sont des ânes. Pensez simplement à échauffer vos neurones et vous munir d’une bouée-canard avant de vous lancer dans l’océan agité du multilinguisme. Ne laissez pas l’angoisse vous étreindre comme les tentacules du kraken autour du Nautilus. Ce n’est pas grave, au contraire. N’hésitez pas à vous exercer régulièrement. Vous conserverez un esprit vif et la truffe fraîche. Merci Bisous Merci pour votre commentaire et ses satellites.

Publié le 15 Octobre 2021

Cher @galodarsac Je remerficie gratitudesquement pour la délicifique commentation vôtre. Et quelle sagacitude ;-) pour avoir deviné mon clin d’œil au manuscrit de V. ! C’est une hypothèse qui en vaut bien d’autres. J’ai longuement hésité avec celle d’étudiants d’Oxford dont l’imagination aurait été chauffés à blanc par le consommement massivesque de brevatudes toxifiques associées à de lucullesques nourrissements. Pour la présentation, je vais suivre votre conseil qui rejoint celui de @lamish. Merci Bisous Merci. Friendly yours comme l’aurait dit Perle.

Publié le 15 Octobre 2021
5
Chère @Parthemise33 J’arrive enfin au bout de ces 53 pages de texte extraordinaire où votre style et votre culture éclatent. C’est un texte que j’ai eu beaucoup de mal à lire et une histoire que j’ai eu beaucoup de mal à suivre. Je l’avoue. Trop de mots en anglais, en latin et inconnus pour moi. Mais peut-être aussi parce que le milieu des monastères, abbayes, prieurés et autres cloîtres ne m'est pas familier. En tout cas, j’ai beaucoup appris à la lecture de votre histoire et l’énigme est magistralement ficelée et impeccablement encastrée dans l’histoire de France. Bravo ! FF
Publié le 14 Octobre 2021
5
Chère Parthémise, voilà donc la suite tant attendue des aventures de cette diablesse de Dragonnette la bien nommée ! Le même souffle de jeunesse et d'espièglerie que lors de l'affaire du chat, la sagacité d'une miss Marple et, toujours, ce dénouement à la Poirot avec la révélation du pot aux roses devant le parterre médusé des protagonistes... Et en parlant de révélation, me trompé-je en flairant, au passage, l'explication enfin mise au grand jour du mystérieux manuscrit de Woynicht, au sujet duquel les historiens écrivent beaucoup de bêtises ? Si c'est bien ça merci d'avoir fait éclater la vérité :) //Pour la forme, je rejoins Lamish dans son souhait de format A5 et de caractères plus grands: ayez pitié des pauvres quinquas aux riquiquis quinquets ! Bien à vous -LGA
Publié le 14 Octobre 2021

@Blanchet Rachid Je suis toute confusionnée pour ma réponse tardive. Je vous rassure, je n’ai pas été enlevée par des extra-terrestres, mais c’est tout comme : j’ai des invités depuis quelques jours en ma demeure. Vos compliments réjouissent mon âme pure. Vous avez parfaitement compris mon envie simple de distraire les lecteurs. Pour le côté visuel, c’est tout à fait cela. En écrivant, je « voyais » véritablement certaines scènes et j’ai tenté de les décrire telles qu’elles m’apparaissaient. Merci Bisous Merci pour vos étoiles, votre commentaire empli de bienveillance. Il me va droit au cœur et m’encourage à persévérer, voire à sévir, en littérature. Que la nuit vous soit douce et à très bientôt sur MBS

Publié le 11 Octobre 2021
5
@Parthemise33 Vous l'écriviez il y a peu : ""Le plus difficile ce ne sont pas les idées à trouver, mais la manière de les mettre en musique. Mes maîtres d’inspiration sont plutôt Mozart, Rossini, et Offenbach que Beethoven ou Malher. Tous sont des génies, mais voilà, je préfère les bulles légères du champagne au tanin râpeux du Bordeaux." J'ai trouvé votre mise en musique de cette nouvelle histoire virtuose et pétillante : ce n'était pas évident de composer un récit avec tous ces personnages. J'ai aimé cette petite bande joyeuse qui vient mettre le foutoir dans deux monastères, j'ai aimé les scènes d'action et l'insolence, l'ensemble est très visuel (un côté presque BD). Vous lire, c'est toujours sortir du marasme pour s'offrir une bulle joyeuse et anachronique, une parenthèse historico-fendarde, une échappée hors modes, dans votre univers si personnel au style hétéroclite et autodérisoire-léger. Alors merci bisous merci pour ce bon moment passé à vous retrouver. Amitiés. Rachid
Publié le 10 Octobre 2021

@Ernesto Férié Votre commentaire pertinent m’ouvre des horizons nouveaux. C’est une idée à creuser. Sans censure, bien entendu. Mais une question m’angoisse : la jeune génération sera-t-elle sensible à mon style ? Devrais-je faire appel à des influenceurs ? Il faudrait que je fasse un sondage auprès d’un échantillon représentatif de l’Avenir de l’espèce humaine. Je ne sais pas si me comparer au Club des Cinq (The Famous Five) dont l’éditeur a réduit le vocabulaire au strict minimum ou à Alice Roy (Nancy Drew) trop américaine BCBG, soit valorisant. Le point commun avec eux, et que je revendique, c’est l’absence de prise de tête et un optimisme qui réussirait à convaincre des anges pleureurs de pierre tombale que la vie n’est pas forcément une vallée de larmes. Merci Bisous Merci pour avoir persévéré dans la lecture. J’ai également trop kiffé vos compliments et vos étoiles. Je ne manquerai pas de faire un tour sur votre page.

Publié le 10 Octobre 2021
5
J"ai mis un peu de temps à accrocher à l'histoire mais dès que les héroïnes sont arrivées, je suis bien rentré dedans. J'ai trouvé ça drôle et original, les personnages historiques s'exprimant dans un langage à la fois précieux et familier : ça donne l'impression de s'adresser à un jeune public, tout en étant assez satirique. Il y a un côté club des cinq ou Alice, avec une enquête, de l'action, des dialogues percutants, et un aspect documentaire. Je vous verrai bien écrire des romans pour ados ou jeunes adultes, à cause de l'importance de l'amitié dans le récit (l'amour est présent aussi), à cause aussi de la tendresse et de l'action. Même si ça reste un livre pour adultes, à cause des allusions sexuelles et de l'humour un brin déjanté et irrévérencieux (le christ en string léopard par exemple), globalement ça m'a fait penser plutôt à un récit policier pour adolescents, avec le côté bien écrit (mots savants et récit au passé simple), la bonne humeur, le happy end, et la dimension "je vous apprends plein de trucs historiques tout en vous divertissant". Bravo en tout cas pour ce beau travail ! Ernesto
Publié le 09 Octobre 2021

Chère @lamish , By Jove ! Quel gentil commentaire de votre part. Le ressenti du lecteur est toujours intéressant à connaître. C’est fou comme je me sens guillerette ! Les ailes immaculées du bonheur s’étendent au-dessus de mon petit nid douillet. En bref, tout n’est que joie pure ce soir. Dragonnette et Pêche Gracieuse ont bien boosté mon inspiration sur ce coup là. Merci Bisous Merci, Michèle, pour vos conseils éclairés par vos étoiles.

Publié le 04 Octobre 2021