La fanfare manque de souffle

79 pages de Parthemise33
La fanfare manque de souffle Parthemise33
Synopsis

À toute chose sa saison, et à toute affaire sous les cieux, son temps. Il y a un temps pour naître, et un temps pour mourir. Un temps pour tuer, et un temps pour rire.
Ecclésiaste 3:1-8
Un hommage affectueux à cette bonne vieille Angleterre et à ses habitants.
Que Dieu sauve le roi, et surtout ses sujets, lorsqu’Apollonia s’invite dans le Lake District.
Bonne lecture à tous.

Publié le 19 Septembre 2022

Les statistiques du livre

  236 Classement
  103 Lectures 30 jours
  427 Lectures totales
  -31 Progression
  0 Téléchargement
  0 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

4 commentaires , 4 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Fernand Fallou Cher M FF, Finalement, l’orage cérébral redouté n’a pas eu lieu. Comme l’armée ukrainienne, vos neurones ont tenu leurs positions. By Jove (Par Jupiter) jusqu’où devrais -je aller pour vous déstabiliser ? Je sais. La prochaine nouvelle se déroulera sur un navire de croisière débordant de touristes polonais cabotant autour de Madagascar. Je vais vous en donner des Kopchzinski et des Rasolonjatovo. Vous ferez moins le malin. En attendant, merci bisous merci pour être passé au-dessus de vos à priori pour me lire et m’envoyer une constellation d’étoiles

Publié le 20 Octobre 2022
5
Ma chère @Parthemise33 Quel texte ! Combien de personnages dans lesquels je me perds. J’ai lu votre texte avec la liste dans une main et ma tablette de l’autre. Il faut suivre. J’ai compté 28 personnages principaux plus 2 ou 3 figurants. Moi qui suis en train d’écrire un texte avec un seul personnage, je me sens dans la situation de Georges qui aimait Marinette. En tous cas bravo pour l’énigme, et son dénouement. En cette période d’inflation où tout augmente sauf le nombre maximum des étoiles sur MBS. Donc cinq mais votre texte vaut plus. C’est une certitude. Bravo ! FF
Publié le 19 Octobre 2022

@Michèle C Damned ! Je suis découverte ! Vous avez parfaitement percé ma pensée. C’est vrai que ces espiègles d’Apollonia et d’Evangeline n’hésitent pas à prendre des libertés avec la morale et ne veulent surtout pas perdre leur temps en formalités qui risqueraient de contrarier leurs projets. Mais c’est toujours pour la bonne cause. Tout ce qui est expressément interdit leur est tout de même permis. Leur humour « so british » tente une alliance cordiale avec « l’esprit français », le tout arrosé de cocktails intoxicants, mais so delicious. Merci Bisous Merci pour votre visite et vos étoiles scintillantes. Twinkle, twinkle little stars :-)

Publié le 24 Septembre 2022

@Lisbeth- J’aime beaucoup les « Petits meurtres » surtout ceux tournés avec Laurence , Alice et Marlène. Le commissaire est si bel homme ! Je suis certaine qu’Apollonia apprécierait qu’il lui passe les menottes :-). Merci Bisous Merci pour votre fidélité, votre commentaire bienveillant et vos étoiles. Tout ceci m’encourage à me promener encore un peu sur MBS

Publié le 24 Septembre 2022
5
@Parthemise33 De retour, ma connexion internet me permet enfin d'accueillir Evangeline, Apollonia et leurs aventures... Sans oublier ce brave constable Connor de Bercaws que vos héroïnes font tourner en bourrique tout en l’aiguillant avec brio… /// J'ai retrouvé avec plaisir une nouvelle histoire rocambolesque, sortie de votre imagination prolifique ; une histoire qui se déroule toujours dans ce lieu, que dis-je, ce monde à part qu'est le domaine des Aubépines. Et quel plaisir de renouer avec ce ton « so british » ! Celui qui veut que les « gentils » ne sont ni parfaits ni gnangnans, tant ils ont du caractère, sont malins et pratiquent un humour décapant ; que les « méchants » finissent presque par se muer en victimes, tant ils se retrouvent débordés par des situations qu’ils ont certes provoquées, mais qui leur échappent au fur et à mesure que se succèdent les rebondissements de vos scénarios. En bref, vous l’aurez compris : un vrai plaisir de lecture, sourire aux lèvres… /// Merci pour cela, bisous, merci ; ou bisous, merci, bisous, comme il vous siéra ;-). Bon week-end, Michèle
Publié le 24 Septembre 2022
4
La fanfare est pleine de fun ! Galodorsac évoque Agatha Christie, et moi elle me fait penser aux petits meurtres d’Agatha Christie que l’on a vu à la télévision avec d’abord de l’humour et ensuite de l’esprit. Idem pour vous. Je suis toujours fana !
Publié le 24 Septembre 2022

@galodarsac, Apollonia est la digne consœur des Miss Marple, Jessica Fletcher, Agatha Raisin, Aurore Teagarden et autre calamités de la même espèce. Là où elles passent, les terriens trépassent. Indépendamment de mes écrits, tous ces morts mettent en joie le lectorat de romans policiers, friand de sang coagulé ou tripes à l'air. Merci, bisous, merci pour vous être arrêté à Windermere et ses alentours. Superbe région, très tranquille la plupart du temps.

Publié le 23 Septembre 2022
5
La tornade Apollonia a encore frappé, tous aux abris ! À chaque aventure le même souffle qui ne faiblit pas, l'humour "so british" qui revigore au fil des pages, un imbroglio digne d'Agatha Christie, des rebondissements inattendus et, bien sûr, la dose de cadavres sans laquelle lady Threpshire ne serait plus vraiment la même. Du grand art une fois de plus, bravo Parthémise !
Publié le 23 Septembre 2022