La femme de l'écrivain

315 pages de Junain
La femme de l'écrivain Junain
Synopsis

L’écrivain Col Ravieri a disparu et sa compagne est entendue par la police. Et si c’était l’occasion pour elle de raconter enfin l’histoire du faiseur d’histoires Col Ravieri alias Loïc Ravier, personnage désabusé et idéaliste ? Sa femme passe à la narration et raconte par la même sa propre vie, elle qui n’a toujours été après tout qu’en dehors des histoires de Loïc… Et si elle détenait les clés de sa disparition ?

Publié le 04 Mars 2022

Les statistiques du livre

  38 Classement
  394 Lectures 30 jours
  2842 Lectures totales
  +9 Progression
  284 Téléchargement
  22 Bibliothèque
 

"La femme de l'écrivain" est le "Livre le +" du 13 mai. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à Junain, c’est pour cela qu'il publie son roman gratuitement sur monBestSeller.

Publié le 13 Mai 2022

Ce livre est noté par

15 commentaires , 9 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !
5
J'ai lu ce livre d'une traite, passionnée par ce récit limpide d'un couple emprisonné dans la maladie. L'auteur nous transporte dans les méandres de la folie. Il décrit la maladie qui se développe comme une bulle qui va éclater et jusqu'à la fin on est tenu en haleine. C'est un roman policier intime. Le récit, fait par la femme s'appuie sur des personnages peu nombreux qui éclairent la souffrance de l'homme et font avancer l'histoire. La personnalité de chacun est rendue avec sensibilité et les symptômes de la dépression sont présentés avec la rigueur d'un cas clinique. Le style est vif, simple, fluide. La lecture est facile. Le lecteur est immergé dans l'histoire, il voit l'homme, la femme, la maison. J'ai retenu quelques trouvailles de style : "L'orateur qui s'entend parler et l'écrivain qui se voit écrire. Sa pensée débridée rendant sa main essoufflée..". Un livre à lire et à conseiller aux psychiatres, conseillers conjugaux et critiques littéraires. Une remarque : de nombreuses fautes d'orthographe n'ont pas été corrigées.
Publié le 28 Novembre 2022

Un roman comme je les aime, qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre. Avec l'envie de poursuivre la lecture à la fin de chaque chapitre. Dur de s'arrêter de lire même quand l'heure n'est plus raisonnable. J'ai dévoré ce roman en quelques jours.
J'ai totalement plongé dans les pensées de la femme de l'écrivain. Peut-être me suis je reconnue quelque part un peu en elle....
Le style et la prose de l'auteur sont fluides et agréables. La lecture est facile malgré les quelques fautes qu'il reste à corriger certe.
J'ai vraiment adoré ce roman et j ai hâte de retrouver cet auteur pour un nouveau roman.

Publié le 27 Novembre 2022
4
J'avais laissé un commentaire... mais il a disparu... je vais essayer de m'en souvenir... J'ai beaucoup aimé cette plongée psychologique dans les affres de la pensée de la femme de l'écrivain. Très souvent j'ai du reconnaître des rapprochements avec mon couple... Heureusement, nous n'en sommes pas là ! ;-) Lecture facile, style fluide, de belles phrases, profondes et inspirées, toutefois des paraphrases qui alourdissent le texte et pourront être gommées à la relecture mais surtout, surtout corriger les fautes ( ortho, syntaxes, négatives, accords...) qui ralentissent la lecture et font penser à un premier jet... Je ne suis pas convaincu de l'utilité des scènes au commissariat : elles n'apportent rien de plus et le lecteur attend une "révélation" qui ne vient pas, comme cette scène où la femme détruit une lettre ( d'adieu) dans les wc, pourquoi la porte-t-elle sur elle en allant voir la police ? Pour le reste, après un nettoyage scrupuleux je suis sûr que ce texte pourrait intéresser un éditeur. c'est tout le mal que je vous souhaite ainsi qu'un prix pour ce concours. Merci de ce partage.
Publié le 24 Novembre 2022

J'ai bien aimé les personnages de ce livre: lui l'artiste fou et elle la femme désabusée qui semble pourtant dirigée en arrière plan. On rentre dans l'intimité de ce couple dysfonctionnel, mais aimant. L'auteur arrive à nous tenir en haleine jusqu'au bout. C'est une belle histoire, on y croit, il y a du style et certaines phrases font mouche, on les prend à emporter, on les savoure longtemps.
Une plaisante surprise.

Publié le 20 Novembre 2022
5
Une histoire captivante, qui nous plonge dans la vie d'un écrivain intriguant.
Publié le 18 Novembre 2022

J'ai embarqué dans ce livre sans attente particulière, un peu par hasard. Le titre a attiré ma curiosité.
Je dois avouer que ce fut un véritable coup de cœur !
Un livre que j'ai lue d'une traite tellement la plume de l'auteur est fluide et additive.
Un merveilleux voyage d'ombres et de lumières.
L'auteur a l'art et la manière de nous mettre les émotions à l'envers...C'est fascinant, comment deux personnes peuvent s'aimer et se rater autant !
La vie...
Une vrai pépite , je recommande!

Publié le 18 Novembre 2022
5
C'est le roman d'une bulle, d'un couple que tout éloigne et qui défie les règles de l'amour. C'est aussi la vie d'un écrivain, ses névroses, ses élans, ses passions.. La description vraie d'un écrivain par quelqu'un qui ne l'est pas (ou prétend ne pas l'être). C'est là tout l'intérêt et tout la curiosité de ce roman qui par ailleurs s'égrène avec une facilité surprenante.
Publié le 19 Octobre 2022
4
Roman intéressant et léger; Narration paisible. Laure n'est-elle pas secrétaire même collaboratrice & le moyen par lequel son défunt marie & son amour a réussi à réaliser son rêve impossible avec tout ses galère ( pour le meilleur & le pire)? Ce personnage vous doit un tome pour la récompenser LA FEMME DE L'ECRIVAIN comme si elle est analphabète ou ignorante pourtant elle hérite le savoir étincelle d'écris de réussite de vécu de son accompagnant ... @JUNAIN JE VOUS RETIRE UNE ETOILE POUR QUE TU SOIT UNE ETOILE SEUL DANS LE CIEL AU MOINS SI TU TE METS A LA littérature inclusive.
Publié le 29 Juin 2022

@Junain, votre synopsis est suffisamment intriguant pour donner envie de vous lire.

Publié le 21 Juin 2022
5
Sans rien renier de mon commentaire précédent, force m'est de saluer ici un grand auteur. Vous me semblez avoir au moins autant de talent que votre héros ; votre livre est magnifiquement construit, virtuose. Bien sûr, amateurs de SF et d'Héroic Fantasy, de romans érotiques ou complotistes, passez votre chemin. Quant aux autres, régalez-vous !
Publié le 10 Juin 2022

Merci @Wilfrid TETARD pour votre critique. Pour faire simple, disons qu'écrire un livre et faire corriger un livre demandent des compétences particulières et sont deux choses distinctes. Je n'ai malheureusement pas ce genre de profils à disposition :S

Publié le 08 Juin 2022

Quel dommage ! J'en suis à la page 100 et nul doute que je tienne jusqu'au bout pour vous fournir une note et une analyse plus complète, tant cela me passionne ! Le thème du génie incompris, de l'écrivain maudit, le tout allié à une histoire policière : en résumé, LE sujet ! Ajoutons à cela un style puissant, dynamique, un vocabulaire soutenu, bref, tous les ingrédients d'un chef d'oeuvre. Mon premier réflexe a été de me demander pourquoi vous n'aviez pas trouvé un éditeur, tant cela m'évoquait le prodigieux "Maître des illusions" de Donna Tartt, pour moi un des 10 livres à emporter absolument sur une île déserte (même si, curieusement, je ne suis jamais parvenu à finir un seul de ses autres livres tant ils m'ont ennuyé, comme si elle avait donné tout ce qu'elle avait dans son premier texte).
Mais pourquoi diable n'avez vous pas fait relire votre texte par un lecteur extérieur et attentif (je dis ça car la relecture peut prendre beaucoup plus de temps que le premier jet et que, à la 12ème relecture de mon propre texte et après trois mois, j'ai fini par remarquer que j'avais interverti plusieurs prénoms, ce qui rendait le texte absurde !) ? Il manque des mots ici et là, les accords sont parfois si improbables qu'ils empêchent toute compréhension de la phrase, certains termes sont carrément inventés (ou tout du moins le semblent car certaines voyelles ou consonnes indispensables ont dû disparaitre dans la précipitation), la ponctuation semble avoir été jouée à Pile ou Face... Par pitié, faites cet effort ! Votre roman a tout pour être une franche réussite, ne gâchez pas votre chance et votre talent !

A bientôt,

Wilfrid TETARD

Publié le 08 Juin 2022

Un titre aussi intriguant que l'histoire. En tant qu'écrivain, on se demande comment notre entourage nous perçoit... ? J'espère malgré tout que je ne suis pas aussi névrosée... Lol
Bravo pour cette intrigue qui m'a captivée.

Publié le 01 Juin 2022
5
BONJOUR HERE's for 5 stars, tout simplement rèussi, en attendant bonne lecture pour tous les auteurs libres comme vous et moi sur monbestseller. Et créons, lisons avant que l'humanité ne s'effondre : l'Homme est allé beaucoup trop loin !
Publié le 16 Mai 2022

Merci @Patrice Gautier d'avoir pris le temps de laisser un commentaire sur mon roman... une vie d'auteur... à croire que ma relation à l'écriture est tumultueuse ;)

Publié le 06 Mai 2022

@Junain
Très sensible et violent portait de couple. Et d'un auteur, bien sûr…

Publié le 05 Mai 2022

Merci @Sandrine C pour votre critique qui me va droit au cœur :)

Publié le 05 Mai 2022

@Cécile Labate merci pour votre commentaire très encourageant qui va me motiver pour continuer à écrire mon prochain roman !

Publié le 05 Mai 2022
5
Très beau roman, de ceux qu’on n’oublie pas tout de suite, qui laisse des traces. Ce type de récit dont on questionne le déroulement, la progression, la chute. Avec son poids de non-dits, si forts de sens ! j’ai aimé vos phrases, à la fois simples et souvent fondamentales. Bravo.
Publié le 05 Mai 2022
5
C’est un vrai roman, on rentre dans leur monde, on quitte le notre, on pénètre dans l’histoire de ce couple, dans ce scénario que vous faites vivre, évoluer au fil des pages et, on sent cette progression de la distance qui s’installe, des deux vies qui deviennent moins parallèle, ses questionnements à elle, son incapacité à ne pas subir, la tension. C’est une longue narration presque lancinante, mais jamais je ne me suis ennuyée, vous l’animez avec ponctualité, une phrase plus courte, une interrogation, un court dialogue, une petite révélation, tout par petites touches qui se juxtaposent. Coupées par des réflexions sur la vie, le couple, comme dirait Souchon, on s’aimait… et puis la vie avec son rouleau… C’est un roman fort, bravo et merci de l’avoir partagé.
Publié le 01 Mai 2022

Ben dis donc l'histoire est bien mais bon la femme et le mari, ils m'ont bien l'air d'être embarqués dans une relation destructrice. Le mari il est dépressif le pauvre, un écorché vif mélancolique, trop sensible et je ne vois pas comment elle va le tirer du fond de son trou. En même temps elle a l'air de l'admirer donc c'est peut-être cela qui fait qu'elle reste avec lui. Après je serai curieuse d'en savoir plus concernant la disparition du mari. Donc comme on dit vous m'avez mise l'eau à la bouche comme disent les bourgeois donc c'est déjà pas mal et un bon début.

Publié le 28 Mars 2022

@Junain je trouvais fort dommage qu'après tant de labeur vous achoppiez sur les finitions. Je me suis permis, car c'est ce qui s'appelle "l'entraide entre auteurs". Curieusement personne ne vous l'a signalé avant et vous n'avez pas remarqué que cet amalgame de mots pouvait rebuter plus d'un lecteur ! Le nombre de lectures ne veut rien dire parce qu'elles s'incrémentent dès que l'on clique sur le bouton lecture, même si le lecteur referme aussitôt, comme ce fut mon cas. Je vous souhaite de trouver votre lectorat. Cordialement. Fanny

Publié le 08 Mars 2022

@FANNY DUMOND

Merci pour ce retour. Je n'en avais pas conscience... Je vais tâcher d'améliorer cela en suivant vos recommandations :)

edit: c'est corrigé pour celui-ci, j'appliquerai les mêmes paramètres sur les autres, cela devrait améliorer le confort de lecture.

Publié le 08 Mars 2022

@Junain vos textes sont illisibles à cause de leurs mises en page non aérée. Je n'ai plus 30 ans, comme bien d'autres lecteurs. Pour une lecture confortable, surtout sur écrans, d'autant plus que vous avez pris l'option "téléchargement", Il est préconisé un format A5, interlignes 1.5 et police de caractères d'au moins 13. Pour ma part, c'est 14 ! Désolée. Cordialement. Fanny

Publié le 08 Mars 2022