Maurice Gimbel voulait revoir la mer

217 pages de PIERRE GUINI
Maurice Gimbel voulait revoir la mer PIERRE GUINI
Synopsis

Maurice Gimbel en est persuadé, son séjour à l’Ehpad des Capucines
ne sera qu’une parenthèse dans son existence. Il en a vu d’autres, et à
96 ans, notre homme n’a qu’un seul objectif en tête : s’échapper de cet
hôtel 4 étoiles.
Dans son esprit l’affaire est simple. Dans la réalité c’est autrement plus
compliqué, surtout quand on se déplace en fauteuil roulant.
Quand Maurice Gimbel demande de l’aide à son fils, celui-ci reste évasif. Piel sait
que son père n’en a plus pour longtemps. Alors s’impose un voyage à la
mer. Un moyen d’effacer sur le sable les mensonges de la vie de Maurice
Gimbel. Et ils sont nombreux

Publié le 27 Août 2022

Les statistiques du livre

  44 Classement
  357 Lectures 30 jours
  1131 Lectures totales
  -4 Progression
  81 Téléchargement
  11 Bibliothèque
 

"Maurice Gimbel voulait revoir la mer" est le "Livre le +" du 9 septembre. Retrouvez l’article qui vous donnera envie de le lire. N'oubliez pas de laisser un commentaire à PIERRE GUINI, c’est pour cela qu'il publie son roman sur monBestSeller.

Publié le 09 Septembre 2022

Ce livre est noté par

31 commentaires , 10 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Fabsteff1@
Bonjour lectrice ou lecteur,

Ce petit mot pour vous remercier d'avoir ajouter mon roman dans votre bibliothèque. Puisse-t-il vous apporter un agréable moment de lecture (si ce n'est déjà fait).
N'hésitez pas à donner votre avis, un retour sur lequel je me fais un point d'honneur de toujours rebondir.
Merci encore, et bonne soirée à vous.

Publié le 27 Novembre 2022

@Damien Jade
Cher Monsieur,
Je vous remercie d'avoir ajouté mon roman à votre bibliothèque, en espérant que cette histoire vous offre quelques belles heures de lecture.
Bien amicalement.
Pierre Guini

Publié le 19 Novembre 2022

@Catarina Viti
Bonjour Catarina,
Je vous remercie pour votre commentaire qui me touche tant sur le fond - l'histoire - que sur la forme - la technique narrative -. Si vous avez passé un bon moment de lecture avec un peu d'émotion, j'en suis heureux.
Concernant les ateliers d'écriture, tout dépend, à mon sens, de la personne qui les anime. J'ai moi-même animé un certain nombre d'ateliers, et mon objectif était alors de pousser les auteurs aussi loin que possible pour les déstabiliser et leur montrer que l'essentiel n'était pas un style d'écriture "Ikéa" (pour reprendre vos mots), mais le style de chacun avec ses particularités. En sortant de mes ateliers je voulais que les auteurs comprennent en menant leur propre réflexion qu'il s'agit avant tout de leur style. Et peu importe si celui-ci n'est pas "décoré" pour faire bien. Car dans l'écriture, il ne s'agit pas de faire bien, mais d'être soi-même pour exprimer des émotions, des sentiments, des sensations, en un mot pour raconter la vie selon notre regard. Et si le lecteur accroche, c'est un bonus que j'appelle : le partage et la transmission.
Vous l'avez compris, c'est un sujet qui me passionne, aussi il est temps que je m'arrête.
Il me reste à vous souhaiter une agréable et belle journée.
Pierre Guini

Publié le 05 Novembre 2022

@Marie Peterburger
Bonsoir Marie,
Je viens de découvrir que vous aviez mis mon roman dans votre bibliothèque. Je vous remercie infiniment. Cela veut dire sans doute que vous l'avez apprécié. Un double merci alors...
Je vous souhaite une belle soirée, et d'autres belles lectures.
Pierre Guini

Publié le 04 Novembre 2022

Un roman qui, à mon sens, illustre la place prépondérante de la technique narrative, aujourd'hui, dans le champs de l'écriture.
Ce qui en fait un roman réussi (et je pense que de ce point de vue, vous avez toutes les chances d'intéresser un éditeur).
D'un autre point de vue, plus personnel, je regrette toujours que les stéréotypes largement relayés par les "ateliers d'écriture" aseptisent les textes. C'est nickel, c'est rangé, c'est décoré, agréablement parfumé et bien éclairé, mais trop "Ikéa".
Cela dit, je vous souhaite le meilleur pour le 9 décembre !

Publié le 04 Novembre 2022

@Annie Pic
Bonjour Annie,
Je vous remercie pour votre commentaire. "Merci pour ce moment de grande intensité." reste la phrase que je retiens. Si j'ai pu faire naître des émotions dans mes écrits, j'en suis heureux car dès lors, elles peuvent être partagées. N'est-ce pas l'essentiel quand on écrit ? Le partage...
Je vous souhaite le meilleur.
Pierre Guini

Publié le 03 Novembre 2022
5
Bonjour, Pierre Guini. Chacun, un jour, fait son deuil d'un être cher. Chacun, un jour, pleure en son cœur la réalité d'une disparition. Maurice Gimbel n'est plus ! D'une simplicité désarmante, le vieil homme se raconte. La vieillesse, la dégradation, la mort ; personne n'y échappe ! Sortie des méandres de leur mémoire, le père et le fils distillent leur partition. Piel Gimbel, le fils romancier, s'interroge sur ce père trop souvent absent, et se débat dans ses incertitudes. Sous une plume maîtrisée, à la hauteur de ce que l'on peut attendre, tout s'imbrique derrière les non-dits. La fuite en avant du père, les doutes du fils, et, par petites touches, les tournants de l'histoire se dévoilent. Merci pour ce moment de grande intensité. Bien à vous, Annie
Publié le 02 Novembre 2022

@Annie Pic
Bonjour Annie,
Je viens de voir que vous aviez rajouté mon roman dans votre bibliothèque. Sans doute vous-a-il plus, et j'en suis touché.
Je vous remercie infiniment pour ce geste, n'hésitez pas à me laisser un message.
Je vous souhaite une belle journée.
Pierre Guini

Publié le 28 Octobre 2022

@soso64, le problème... c'est justement l'occasion, comme vous le notez.

Publié le 18 Octobre 2022

@J.A. TOLENTINO
Chère Madame,
Je vous remercie pour votre commentaire si juste.
La ponctuation minimaliste et le manque de tirets est, vous l'avez compris, complètement volontaires. J'ai souhaité par ce procédé stylistique faire entrer complètement le lecteur dans le texte, et donc dans l'esprit des personnages, et ainsi éviter les ruptures qui pourraient marquer une distanciation entre le lecteur et les personnages. Et en tant qu'auteur, j'étais moi aussi encore plus dans le texte.
Vous l'avez compris aussi : la technique littéraire de l'écriture me passionne.
Merci encore.
Recevez mes amitiés.
Pierre Guini

Publié le 18 Octobre 2022
5
Il est vrai qu'au début le manque de tiret perturbe un peu la lecture mais on s'y fait très vite. Très juste vision sur la réalité des ehpads. Je pense que plus d'un voudrait revoir la mer si on leur donnait l'occasion...
Publié le 18 Octobre 2022
5
D'accord en tous points avec Michèle, dont les commentaires sont souvent (toujours !) pertinents. La complicité entre les personnages, sans trop décrire les sentiments éprouvés pour mieux les suggérer. On imagine aisément le reste, bravo. Trop d'auteurs surchargent leur récit d'explications alors qu'il suffit de faire confiance à l'acuité du lecteur. Idem pour les descriptions, la sobriété est souvent bénéfique. Je suis d'accord aussi pour la ponctuation minimaliste qui perturbe un peu la lecture. À part cela, ce sont cinq étoiles amplement méritées ! Bravo ;-)
Publié le 16 Octobre 2022

@soso64
Bonjour,
Ce court message pour vous remercier d'avoir mis mon roman dans votre bibliothèque. Ce que j'ai écrit dans mon message précédent vaut donc... doublement.
Toutes mes amitiés.
Pierre Guini

Publié le 14 Octobre 2022

Chers lecteurs,
Un grand merci à ceux qui ont choisi de mettre mon roman dans leur bibliothèque. N'ayant pas vos "coordonnées" je ne peux vous remercier individuellement.
Mais en tant qu'auteur il y a toujours une certaine émotion à savoir que son propre livre appartient à quelqu'un que nous ne connaissons pas, et qui l'apprécie.
Encore merci.
Recevez toutes mes amitiés.
Pierre Guini

Publié le 14 Octobre 2022

@PIERRE GUINI Je suis entièrement d'accord avec vous, d'où mon compliment, d'ailleurs...
Plus un sujet est banal (dans le sens choses de la vie qui touchent une grande majorité), plus il est "méritant" de savoir en faire un sujet qui alpague, ce que vous avez réussi.
Bonne journée. Amitiés,
Michèle

Publié le 11 Octobre 2022

@Michèle C.
Chère Madame, je découvre à l'instant votre commentaire.
Si vous avez été touchée par mon roman, c'est par vos phrases que moi, j'ai été ému. Et je vous en remercie infiniment.
Vous avez réussi à mettre en lumière tout ce que j'ai tenté d'exprimer par l'écriture. Qu'on ne s'y trompe pas, et vous le savez bien sûr, un sujet banal n'est pas forcément un sujet facile. Mais le roman n'est-il pas l'écriture de la vie ? De toutes les vies...
Je vous remercie encore, et vous adresse toutes mes amitiés.
Bien à vous.
Pierre Guini

Publié le 10 Octobre 2022
5
Bonjour @PIERRE GUINI. J'ai dû attendre pour commenter votre roman terminé hier soir ; ayant perdu mon père en février dernier, il m'a un peu plus chamboulée qu’il ne l’aurait fait, en d’autres circonstances... /// Le sujet, la façon dont vous le traitez, l’originalité du style, m'ont évoqué "Allotropismes", de David Naim (roman que j’ai beaucoup aimé, lu ici en début d’année). /// À la lecture des premiers chapitres, j’avoue avoir regretté votre parcimonie en matière de ponctuation, car elle a retardé mon immersion ; mais une fois l’exercice imposé assimilé, si j’ose m’exprimer ainsi, cela ne m’a plus gênée. /// J’ai trouvé votre roman d’autant plus touchant qu’il fourmille de sentiments à peine suggérés. La relation entre Shan et Piel, faite de compréhension mutuelle, de complicité, d’expression sensuelle des sens, m’a particulièrement plu. Sinon, plus généralement, sobriété, délicatesse et pudeur omniprésentes révèlent par petites touches habiles la complexité des relations filiales. J’ai apprécié la justesse, la sincérité de votre ton. La fouille des personnages  juste ce qu’il faut pour laisser une marge d’interprétation au lecteur  Les petites touches d’humour aussi… En conclusion, vous avez bien fait de suivre le conseil d’Éric Fottorino et de rester vous-même ;-). Il fallait cela pour exploiter avec brio un sujet presque banal, par la force des choses de nos vies… /// Merci pour ce partage et félicitations pour votre nomination. Amicalement, Michèle
Publié le 10 Octobre 2022

Bonsoir @PIERRE GUINI, bien sûr, vous pouvez utiliser mon témoignage, et mon nom entier, si vous le souhaitez (c'est un pseudo de plume, illusoire et dérisoire car il n'y aucun anonymat, de toute façon :) ce qui nous oblige à rester sincère, et nous-mêmes dans nos écrits, n'est-ce pas ?
Excellente continuation à vous, après ce départ prometteur sur ce site !

Publié le 08 Octobre 2022

@Camille Descimes
Toutes mes excuses, je viens de voir que vous aviez déjà posté un commentaire à la suite de mon interview. Cela n'enlève rien à la sincèrement de mon message, et du vôtre, bien sûr.
Bien à vous.

Publié le 08 Octobre 2022

@Camille Descimes
Chère Madame,
Je vous remercie vivement pour votre commentaire si juste. "Roman humaniste", écrivez-vous, et cela me convient parfaitement, plus encore : cela me touche. Si vous lisez mon interview cette semaine sur le site, vous comprendrez d'autant mieux.
Quant à ma nomination au prix Concours de monBestSeller, j'en suis ravi bien sûr, avec toute l'humilité qu'une telle perspective demande.
M'autorisez-vous à utiliser une phrase ou deux de votre commentaire pour la promotion de mon roman sur ma page Facebook? Votre nom ne paraitra pas, les initiales seulement, au mieux votre prénom si vous m'y autorisez.
Avec tous mes remerciements renouvelés.
Pierre Guini

Publié le 08 Octobre 2022

Merci @Pierre Guini pour ce roman humaniste. Ce qui m'a le plus touchée, en effet, c'est l'humanité que vous réussissez à replacer au centre de ce personnage souffrant de démence, car il s'agit bien d'un être humain en souffrance et non d'un vieux cinglé à reléguer dans un coin sur un fauteuil.
Avec toutes mes félicitations pour votre nomination ce mois-ci !

Publié le 06 Octobre 2022

@A.B. Christ-Léandre
Cher Monsieur,
Un grand merci pour votre commentaire qui me touche sincèrement J'espère effectivement vous proposer un autre roman à découvrir dans le courant de l'année 2023. Pour l'instant je ne vous en dis pas plus, le projet avance à grands pas.
Bon courage à vous pour vos écrits.
Je vous souhaite le meilleur.
Pierre Guini

Publié le 05 Octobre 2022

"Je t’aime trop. Si tu m’abandonnes, je saurais toujours où te retrouver, alors reste. ", c'est ce genre de répliques qui m'a rendu accro à votre nouvelle.
@Pierre Guini, je suis très sincèrement touché par votre œuvre. On n'y observe très clairement une partie de la complexité qui se relève des relations entre un enfant et son père.
Enfin, bon, loin de moi l'intention de vous rabougrire avec tout mon patoi, mais c'est que je ne saurais autrement comment manifester l'émotion que m'a communiquée votre œuvre.
Bonne chance pour la suite. Je suis très pressé de vous relire à nouveau.

Publié le 04 Octobre 2022

@Pierre Guini . Très bonne nouvelle et bonne chance pour la suite du concours.

Publié le 02 Octobre 2022

@Lucie Delacroix, @Anna Moon, @Wilfrid TETARD, @Eva Verna, @Unpetit 50, @Agostini François-Xavier, @Lila L, @Christian Hardy
Chers lectrices, chers lecteurs,
Grace à vous et à vos commentaires concernant mon roman, grâce également aux 455 lecteurs anonymes, j'ai le plaisir de vous annoncer que je suis sélectionné pour le Prix Concours monBestSeller qui sera décerné au mois de décembre prochain.
Sans attendre cette issue, je souhaitais déjà vous remercier. Sans cette première étape à laquelle vous avez contribuée, je ne serais sans doute pas en lice aujourd'hui. A présent, attendons sereinement la suite.
Je vous souhaite à chacun un excellent dimanche et de belles lectures.
Pierre Guini

Publié le 02 Octobre 2022

@Lucie Delacroix
Bonjour Lucie,
C'est avec un peu de retard que je vous réponds pour vous remercier, et je m'en excuse.
Concernant votre roman, je le découvrirai avec plaisir et si je peux vous aider et vous conseiller je le ferai volontiers.
Il me reste à vous souhaiter un bon dimanche.
A bientôt.
Pierre Guini

Publié le 02 Octobre 2022

@pierre guini
Bien sûr, avec plaisir.
Si le cœur vous en dit, je serais ravie de recueillir votre avis sur mon roman également, puisque votre expérience et votre parcours me seraient, j'en suis persuadée, très bénéfiques !

Publié le 30 Septembre 2022

@Lucie Delacroix
Bonjour Lucie,
Je découvre à l'instant votre commentaire, et je vous en remercie infiniment. Les personnages du roman que vous citez peuvent aussi vous remercier car, en fin de compte, par votre lecture vous leur faites honneur en pensant à eux.
M'autorisez-vous à utiliser quelques lignes de votre texte (sur ma page Facebook) pour promouvoir mon livre ? Je mettrai seulement les initiales de votre nom, ou bien rien si vous le souhaitez.. En fin de compte, ce sont les lecteurs les mieux placés pour parler des romans qui les ont touchés.
Je vous remercie par avance pour votre réponse et vous souhaite une très belle journée.
Pierre Guini

Publié le 30 Septembre 2022
5
Très beau texte, écriture sobre et fine. Un peu déstabilisée au début par le manque de tirets dans les dialogues et l'absence de nom de personnages au début de chapitre. Mais je me suis habituée au style et j'ai vraiment passé un bon moment de lecture en compagnie de Maurice, Piel, Shan, Lucien et les autres. La fin de vie en Ehpad et le deuil sont des sujets très justement abordés dans le roman que j'ai lu en quelques heures seulement.
Publié le 30 Septembre 2022

@Anna Moon

Bonjour Anna,
Je vous remercie infiniment pour votre réponse, et ferai selon vos souhaits.
Je vous souhaite une belle journée et de belles lectures.
Pierre Guini

Publié le 28 Septembre 2022

@Anna Moon
Bonjour Anna,
Je découvre ce matin votre commentaire, et je vous en remercie vivement. Quelques lignes seulement mais elles me touchent, vos mots sonnent juste. Me donnez-vous l'autorisation d'utiliser votre commentaire sur ma page FaceBook pour promouvoir mon roman. Je peux ne pas mettre votre nom ou bien seulement les initiales, si vous le souhaitez.
Je vous remercie encore et vous souhaite une bonne journée... remplie de belles lectures.
Pierre Guini

Publié le 26 Septembre 2022

@Wilfrid TETARD

Cher Monsieur,
Je vous remercie infiniment pour votre réponse, et vous renouvelle toute ma sympathie.
Bonne journée à vous.

Pierre Guini

Publié le 21 Septembre 2022

Bonjour, @PIERRE GUINI,

Aucun problème pour la réutilisation d'une partie de mon texte, d'autant qu'il était sincère et que je n'en renierai pas un mot !

Bonne journée

Wilfrid TETARD

Publié le 21 Septembre 2022

@Wilfrid TETARD
Cher Monsieur,
Un grand merci pour votre commentaire qui me touche sincèrement. C'est fin, sensible, juste... Et l'on sent que le lecteur que vous êtes a une grande passion pour la littérature. Je ne peux que vous accompagner dans cette démarche, et vous remercier encore.
M'autorisez-vous à utiliser quelques lignes de votre texte (sur ma page Facebook) pour promouvoir mon livre ? Je mettrai seulement les initiales de votre nom. En fin de compte, ce sont les lecteurs les mieux placés pour parler des romans qui les ont touchés.
Avec toute ma gratitude, je vous souhaite une belle journée.
Pierre Guini

Publié le 21 Septembre 2022
5
"Maurice Gimbel voulait revoir la mer"... Au vu du synopsis, je m'attendais à une comédie classique mais convenue, du style "Les vieux de la vieille". Heureusement, rien ne laissait présupposer un drame larmoyant, sans quoi j'aurais immédiatement passé mon chemin. Mais rien de tout ça. Juste un texte magnifique, éblouissant de sobriété, tant dans sa construction que dans sa mise en page. Aucun pathos, malgré le sujet ; nul rebondissement improbable pour tenter de rattraper l'attention d'un lecteur guetté par l'ennui ; aucun artifice stylistique. Juste un texte qui suggère, sans décrire laborieusement. Un lecteur qui lirait mon commentaire pourrait, à ce stade, craindre un roman ennuyeux, impersonnel... Mais vos personnages sont magnifiquement construits, crédibles, immédiatement remarquables... On s'imagine assis sur la plage ; le silence, hors le bruissement des vagues, en contemplant le soleil décliner jusqu'à l'hypothétique "Rayon vert" qui, si l'on se réfère au roman de Jules Verne, apportera la sagesse et la connaissance. Chaque mot est poésie. Quant au bouquet final de la fin, je n'en dirai mot pour ne pas divulgacher, mais il mérite le détour. En un mot : "Merci !" Et "Chapeau", l'artiste !
Publié le 20 Septembre 2022

Un récit étonnant sur une relation père-fils qui a pour intérêt d'être ni dans la passion ni dans la haine ni dans le déni.. Une relation "normale" mais intéressante qui dévoile un grand amour raisonnable dans une forme de quotidienneté fluide. Le ton est juste et si l'on n'est pas enmmené dans une grande histoire romanesque, on a souvent l'impression de toucher la vérité par une forme de sincérité.

Publié le 15 Septembre 2022

Bonjour,
Un grand merci à tous, et à chacun d'entre vous pour vos commentaires qui me touchent. Vous avez, par votre lecture, réussi à mettre en avant ce que j'ai cherché à écrire avec le plus de simplicité et de sincérité possible. En fin de compte j'ai seulement souhaité peindre la vie. Car le roman n'est-il pas, in fine, l'écriture de la vie ?
Si vous souhaitez me joindre voici mon adresse mail : ecrivains@bbox.fr
Encore merci pour votre confiance, je vous souhaite une belle journée.
Pierre Guini

Publié le 12 Septembre 2022
5
C’est une très belle histoire, l’histoire de la vie, dite avec un ton auquel on s’attache tout de suite, fait à la fois d’une totale intimité et de distance qui laisse deviner, les situations, les personnages, leurs rapports entre eux. Ce lien de fin de vie entre un parent et son enfant, si précieux, qui s’il manque, le vide qu’il laisse ne peut jamais se combler. Très beau roman.
Publié le 12 Septembre 2022
5
Bonjour 5 étoiles évidemment, dépendant moi-même d'une maison de retraite publique ( l'horreur sur Terre ) je vous félicite pour la qualité de votre travail En attendant bonne lecture à tous les auteurs libres comme VOUS ET MOI sur monbestseller
Publié le 10 Septembre 2022
5
J’ai aimé… le style, alerte, ces dialogues qui n’en sont pas tout à fait, ces monologues parlés et vivants, le ton, le père et le fils (et leur esprit !), comment ils sont ensemble, proches et déjà éloignés, et ce récit de la fin de vie, on ne croit pas que nos anciens, comme on dit hypocritement maintenant, peuvent penser tout ça, avoir cette vivacité, et le regard de Piel sur la vie. J’ai passé un très bon moment avec tous vos personnages, et votre beau roman. Bravo et merci !
Publié le 08 Septembre 2022
5
Quiconque redoute le naufrage de la vieillesse et plus encore de se retrouver à l’hiver de sa vie, dans un de ces mouroirs (4 étoiles ou pas), ne peut rester insensible à votre roman. Vous nous faîtes rencontrer des personnages attachants. Surtout Maurice, ce vieux monsieur presque centenaire qui s’accroche à la vie, tout en flottant parfois dans ses souvenirs réels ou fantasmés. Ce roman offre aussi une opportunité pour le lecteur de s'interroger sur le sens du temps qui passe et sur son cours irrémédiable. Chaque période de l'existence possède sa propre jeunesse qu'il faut savoir apprécier car trop de nostalgie fait prendre la vie en marche arrière. Même un centenaire peut encore nourrir quelques projets. Maurice Gimbel nous le prouve. Un roman que je recommande vivement.
Publié le 31 Août 2022