Le nous parfait

12 pages de Damian Jade
Le nous parfait Damian Jade
Synopsis

S'aimer à en repousser les limites.
Comme Marie et Jo, tout simplement, au coin du feu.
Ou quand l'Annonciation n'est pas celle qu'on attend.

Publié le 20 Décembre 2021

Les statistiques du livre

  666 Classement
  51 Lectures 30 jours
  450 Lectures totales
  +120 Progression
  25 Téléchargement
  4 Bibliothèque
 

Ce livre est noté par

15 commentaires , 9 notes
Pour répondre à un membre, précédez d'un @ son nom d'utilisateur , et il sera prévenu de votre réponse !

@Damian Jade
C'est tout à fait ce qui se dégage de votre texte, votre but est atteint et quelle belle récompense finalement pour l'auteur… Effectivement, la parentalité est plurielle et l'amour lui, inconditionnel.
Bonne journée
Maureen

Publié le 06 Mai 2022

@Maureen Hann Merci Maureen. Vos mots me vont droit au coeur.
Il m'importait de laisser planer le doute pour que le lecteur ne s'attache finalement qu'aux émotions, plutôt qu'à l'évidence. Pour que la parentalité soit autant synonyme de maternité que de paternité. Pour que le sujet redevienne l'enfant et l'amour qui l'entoure.

Publié le 06 Mai 2022
5
@Damian Jade Comme avec tout ce que j'ai pu lire de votre main jusque là, un vrai plaisir encore ici à lire votre texte. Un régal de fluidité et d'envie de lire la suite. Jamais déçue par votre style. Merci beaucoup pour ce partage, dont chacun interprétera la chute comme il le souhaite. Pour ma part, homme ou femme, peu importe ici, puisque le texte est touchant de sincérité et d'émotions. Amicalement Maureen
Publié le 06 Mai 2022

@pelo Merci pour votre gentil commentaire. Content que vous ayez été sensible à cette relation fusionnelle et créatrice ;-)

Publié le 21 Janvier 2022

Un texte beau qui respire l'amour entre 2 êtres humains qui s'aiment et se complètent bien. Leur amour fait qu'ils arrivent à surmonter leurs désaccords et je trouve cela merveilleux. Comme dans votre récit, j'adore la sensation que peut procurer le crépitement de quelques bûches dans une cheminée. Des moments sensuels et paisibles avec 2 corps qui ne font plus qu'un, difficile de ne pas être sensible à cet amour fort, sensuel. Cela doit être formidable comme sensation de sentir qu'on ne fait plus qu'un avec l'autre.... Le je devient nous, ce nous devient elle et lui ou eux afin de faire un nous parfait, quelle belle image romantique! Le nous parfait est un joli titre d'ailleurs. Vos mots et vos phrases sont tendres, doux, pleins d'amour, ils reflètent bien l'amour des 2 êtres en question, c'est touchant et mignon! Le nous parfait est un joli titre. "il me comblait par son existence" oh comme j'aimerais qu'on me dise cela....

Publié le 21 Janvier 2022

@Larry Underwood Venant d'un binaire, le compliment est d'autant plus appréciable :-)

Publié le 17 Janvier 2022
5
Désolé, étant très binaire, je ne sais jamais mieux comment exprimer mon ressenti sur mes lectures qu'en disant : j'ai aimé ou j'ai pas aimé. Je vous laisse donc deviner le résultat en ce qui vous concerne.
Publié le 17 Janvier 2022

@Parthemise33 Très chère, vous m'honorez à nouveau de votre lecture, je vous en remercie.
Et oui, je vous le rétorque : jusqu'à quand ?
Car il faudra bien que nous prenions notre part aux tâches de la vie :-)

Publié le 15 Janvier 2022
5
@Damian Jade Quelle surprenante annonce faite à Marie ! Toute en tendresse amoureuse. Votre nouvelle m’a rappelé le film « L’évènement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune ». De la lune aux étoiles, il n’y a qu’un pas. Celui que je fais pour vous les offrir bien volontiers. Merci Bisous Merci pour cet incroyable fiction. Vous pourrez me rétorquer : certes, mais jusqu’à quand ? Et vous aurez bien raison. L’improbable se rit des certitudes.
Publié le 15 Janvier 2022

@Lisbeth- Haha ! Jaloux et frustré, peut-être pas, mais tellement admiratif et reconnaissant.
Et qu'on en finisse avec cette stupide expression qu'est "le sexe faible" ;-)
Merci pour votre gentil commentaire.

Publié le 14 Janvier 2022

C’est très joli, très délicat, tout à fait joliment écrit. Mais quelle bizarrerie nom d’un petit ballon, quelle drôle d’idée d’aller inventer l’ininventable. Vous êtes si jaloux ? si frustré ? (ne le soyez pas, si vous saviez !!!!!)

Publié le 14 Janvier 2022

@M.I.Fontes Content que vous ayez été sensible à cette approche ;-) Merci !

Publié le 10 Janvier 2022
5
Un condensé d'amour. Délicat, doux, porté par ce qu'il y a de plus beau dans la vie. Nous n'avons pas besoin de plus. Une belle lecture.
Publié le 09 Janvier 2022

@Elisa Galam Bonjour, merci pour la lecture et le commentaire. Damian

Publié le 05 Janvier 2022
5
Bonsoir, Très beau récit où on se prend à douter, à espérer. Une nouvelle empreinte d'amour, de tendresse et de sensibilité. Merci pour le partage. Très belle soirée. Cordialement. Elisa
Publié le 04 Janvier 2022
5
Sublime de délicatesse ! J'y ai ressenti de la tension, de la tendresse, de l'incertitude. J'ai confondu, cru, espéré, douté, jusqu'à baisser ma garde et accepter. Très belle analogie de l'enfant si particulier à naître, de Marie et Jo..., d'une conception mystérieuse. Mille bravos !
Publié le 03 Janvier 2022

@JeanPignon Mille mercis pour votre généreuse appréciation. Content que vous soyez sensible à cette approche. Peut-être apprécierez-vous 'Pudeurs croisées' aussi.

Publié le 26 Décembre 2021
5
@Damian Jade Holala, j'adore ce mélange homme/femme dans lequel on ne distingue plus qui est le féminin et le masculin, seulement l'Amour. Cette potion magique qui nous révèle ce que nous sommes : des êtres sensibles, peu importe le sexe ou toute autre considération. La compréhension réciproque au niveau du plus intime, dans le respect des positions de chacun, sans tabou et sans jugement, dans la recherche subtile de la vie partagée. C'est vraiment le Nous parfait. Merci pour ce voyage.
Publié le 26 Décembre 2021

@Damian Jade rassure-toi ça n'a rien de négatif, ça fait même du bien d'être un peu secoué de temps en temps !

Publié le 23 Décembre 2021

@galodarsac Merci de ta nouvelle visite :-) Désolé de cet effet, il ne s'agit que d'une approche absurde :-)

Publié le 23 Décembre 2021
5
Étrange et pénétrant, si j'ose dire, ce récit est pour le moins déroutant ! On y retrouve néanmoins l'atmosphère envoûtante des relations intimes que tu décris toujours avec une grande sensibilité... Même si cette inversion, je l'avoue, m'a un peu mis mal à l'aise !
Publié le 23 Décembre 2021

@Mar Thym Merci merci !
@Annie G Content que vous soyez sensible à l'amour magique ;-)
@lamish J'entendais Francis Huster dire du plus profond de sa sincérité que "la virilité, c'est comprendre les femmes".
Peut-être que Jo avait tant compris le blocage psychologique de sa douce Marie qu'il a réussi à dépasser le sien physique ;-)

Publié le 22 Décembre 2021
5
Contente de vous lire à nouveau. Ce petit récit est d'une grande tendresse. On se laisse emporter par la magie, et tout devient possible. Que d'amour !
Publié le 21 Décembre 2021

@damian jade
Nouvelle très agréable à lire, la chute est surprenante, entre absurde et poésie (:

Publié le 21 Décembre 2021